Détournements présumés d'honoraires à la Carpa :

Maître Iqbal Akhoun est ressorti libre du commissariat


Publié / Actualisé
Entendu par les policiers de la brigade financière depuis ce jeudi matin 18 septembre, maître Iqbal Akhoun est ressorti libre du commissariat Malartic, ce vendredi en début d'après-midi, après un jour et demi de garde à vue. L'avocat du barreau de Saint-Denis, ancien magistrat, a été auditionné dans le cadre d'une enquête sur des détournements d'honoraires présumés au sein de la Carpa (Caisse des règlements pécuniaires des avocats). Les policiers ont également mené une perquisition à son cabinet ce jeudi.
Entendu par les policiers de la brigade financière depuis ce jeudi matin 18 septembre, maître Iqbal Akhoun est ressorti libre du commissariat Malartic, ce vendredi en début d'après-midi, après un jour et demi de garde à vue. L'avocat du barreau de Saint-Denis, ancien magistrat, a été auditionné dans le cadre d'une enquête sur des détournements d'honoraires présumés au sein de la Carpa (Caisse des règlements pécuniaires des avocats). Les policiers ont également mené une perquisition à son cabinet ce jeudi.
   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Rosi et Chris, Posté
    Plus rien ne nous surprend le système juridique et tous a revoir !! observez vous même le Dysfonctionnement de la justice http://1drv.ms/1uryzQg. En effet, il est beaucoup plus aisé de poursuivre les petits délinquants que les notables, beaucoup plus confortable de faire appliquer la loi quand, loin de heurter des intérêts puissants, même lorsque les faits sont limpides, les infractions évidentes, les responsables parfaitement identifiés, les magistrats rechignent le plus souvent à importuner les notables, beaucoup plus confortable de faire appliquer la loi quand, loin de heurter des intérêts puissants, on se sent, au contraire, en parfaite communion avec eux. Observez ces faits et procédure dans la Conspiration de la justice publiée sur facebook