La population de Mamoudzou met en place des patrouilles :

Mayotte : des "milices civiles" contre la délinquance


Publié / Actualisé
Les récents affrontements interquartiers entre des jeunes de Kawéni et de Majicavo ont mis en exergue la flambée de la délinquance à Mayotte depuis quelques années. Face à cette escalade, "la riposte populaire s'organise", explique France Mayotte Matin. Ce dimanche 28 septembre 2014, les habitants du canton de Mamoudzou 2 se sont réunis pour trouver des solutions afin d'endiguer cette violence. Ils ont décidé de créer 6 groupes de 20 personnes pour patrouiller dans les quartiers, de Cavani à Doujani, "pour rétablir l'ordre, traquer les délinquants, prévenir les agressions et les vols", détaille le quotidien mahorais, décrivant ces groupes comme des "milices civiles". (Photo archives)
Les récents affrontements interquartiers entre des jeunes de Kawéni et de Majicavo ont mis en exergue la flambée de la délinquance à Mayotte depuis quelques années. Face à cette escalade, "la riposte populaire s'organise", explique France Mayotte Matin. Ce dimanche 28 septembre 2014, les habitants du canton de Mamoudzou 2 se sont réunis pour trouver des solutions afin d'endiguer cette violence. Ils ont décidé de créer 6 groupes de 20 personnes pour patrouiller dans les quartiers, de Cavani à Doujani, "pour rétablir l'ordre, traquer les délinquants, prévenir les agressions et les vols", détaille le quotidien mahorais, décrivant ces groupes comme des "milices civiles". (Photo archives)

C’est à la MJC de M’Tsapéré  que se sont retrouvés les habitants de Mamoudzou 2 ce dimanche. Une assemblée réunissant "des politiques, des policiers, des notables, des intellectuels, des commerçants, mais aussi beaucoup de citoyens en colères", rapporte France Mayotte Matin. Le journal fait ainsi état d’un "ras-le-bol profond, si puissant qu’il appelle aujourd’hui des décisions dures, celles que ‘les autorités n’ont pas su prendre’..."

Ces habitants ont donc décidé de prendre eux-mêmes les choses en mains, constituant 6 groupes de 20 personnes "avec à la tête de chacun d’entre eux, un référent, un responsable", précise France Mayotte Matin. "Ces 120 personnes et plus patrouilleront dans les quartiers, de Cavani à Doujani pour le moment pour rétablir l’ordre traquer les délinquants, prévenir les agressions et les vols", détaille le quotidien.

L’initiative pourrait faire des émules, puisqu’une autre grande réunion est prévue ce samedi 4 octobre, place Makango à 20 heures. "Cette fois il s’agira de réunir tous les quartiers afin qu’ils s’organisent et lancent eux aussi ces groupes, ces ‘milices’ civiles", explique le journal mahorais.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Gloseur sensE, Posté
Le ministère des Affaires étrangères a diffusé le 25 septembre 2014 une liste de 40 pays déconseillés aux touristes Français comprenant les Comores.
Depuis, lorsque l'on interroge les agences de voyages comme nous venons de le faire ces derniers jours, elles sont toutes très prudentes concernant le tourisme de Français à Mayotte, puisqu'elle est une île de l'Archipel des Comores.
En fait, plusieurs fois nous avons été déconseillés de nous rendre à Mayotte, considérée souvent par les professionnels du tourisme comme étant 'la 41 e destination à éviter aux Français par mesure de sécurité'.
FOX, Posté
Ce qui se passe actuellement à Mayotte est préoccupant....on parle de milice ! Euh, nous sommes bien en France, rassurez-moi ?! Dans un état de droit.....euh c est quoi encore le droit régalien? Il me semble aussi que c est toujours le pays des droits de l homme.....Nous bien sommes bien régis par des lois? Alors que fait l Etat? In si la France i gaign' pi mèt l ordre dan Mayotte,demande a zot,si zot i vé zot lindépandans ! Plus sérieusement, je pose une question aux Mahorais, vous sentez vous vraiment Français?! J espère que la France n est pas seulement un distributeur d argent pour vous?J e tiens à préciser à Imaz Press, que je ne veux nullement provoquer,choquer,et déraper sur des évènements aussi grave, mais je veux juste ouvrir le débat sur un certains nombre de problématiques concernant l ile au parfum....bien que le parfum d ylang ylang, et bien on le sent de moins en moins depuis quelque temps.....Ceci étant dit chez nous, à la Réunion,ça sent de moins en moins....la vanille, la banane et le cumin depuis un certain moment déjà !.....Peut ètre bientot l odeur des gaz lacrymogène.......je crains hélas!.....