Chantier de la Nouvelle route du Littoral :

Un bateau chargé de matériaux en provenance de Norvège arrive au Port


Publié / Actualisé
Ce lundi matin 6 octobre 2014, le bateau "Babuza Wisdom" a accosté au Port-Est, chargé de 9247 tonnes de matériaux destinés au chantier de la Nouvelle route Littoral. Acheminé par la société SCPR (Société de concassage et de préfabrication de La Réunion), basée au Port, ce bateau arrive de Norvège après une escale à Bilbao en Espagne. Il contient du minerai de fer et de la magnétite, des matériaux destinés à renforcer le béton.
Ce lundi matin 6 octobre 2014, le bateau "Babuza Wisdom" a accosté au Port-Est, chargé de 9247 tonnes de matériaux destinés au chantier de la Nouvelle route Littoral. Acheminé par la société SCPR (Société de concassage et de préfabrication de La Réunion), basée au Port, ce bateau arrive de Norvège après une escale à Bilbao en Espagne. Il contient du minerai de fer et de la magnétite, des matériaux destinés à renforcer le béton.

Durant tout le week-end, des rumeurs avaient circulé faisant état de l’arrivée de roches en provenance de l’étranger à destination du chantier de la Nouvelle route du Littoral. Ce n’est pas le cas, puisqu’il s’agit uniquement de minerai de fer et de magnétite. À l’heure actuelle, les quais du Port-Est ne sont d’ailleurs pas équipés pour accueillir des "cargaisons d’enrochement".

Cette arrivée de matériaux en provenance de l’étranger a en tout cas alerté les transporteurs réunionnais. "On est sur le qui-vive pour que les promesses de ne pas importer de blocs rocheux de l’extérieur soient respectées", indique Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR (fédération nationale des transporteurs routiers). "La GTOI m’a assuré qu’il ne s’agissait pas de blocs mais de granulats destinés au renforcement des tétrapodes qu’on ne peut pas fabriquer à La Réunion. Si c’est vraiment le cas, on ne va pas contester, mais nous voulons en avoir le coeur net. Nous allons en demander une copie pour envoyer à un laboratoire et vérifier si vraiment on ne peut pas fabriquer ces granulats à La Réunion", précise-t-il.

Malgré les engagements de la Région, l’inquiétude existe donc chez les transporteurs de voir des blocs rocheux arriver de l’extérieur. "Si ça ne correspond pas aux promesses, il va y avoir un conflit, même si je ne le souhaite pas", prévient Jean-Bernard Caroupaye. "On nous a promis des choses et on compte bien les faire respecter", conclut-il.

Ce lundi en début d'après-midi, la GTOI a tenu à apporter des précisions dans un communiqué. "Le marché de la route Digue comporte la fabrication et l’installation d’acropodes. 2200 d’entre eux, soit environ 6 %, sont des acropodes " densifiés ", fabriqués avec un béton dont la masse volumique est bien plus importante. Afin de pouvoir se conformer à cette exigence technique le béton de ces acropodes doit être fabriqué avec des agrégats ayant une masse volumique de 4 700 kg/m3 alors que la plupart des roches (y compris à La Réunion) ont une densité de 2 500 kg/m3", indique-t-elle.

"Le matériau convenant à cette application spécifique est la magnétite, un minerai rare et n’existant pas à La Réunion", poursuit la GTOI, assurant qu' "aucune variante technique avec des matériaux locaux n’est possible". "Le navire en cours de déchargement au Port amène donc uniquement les matériaux nécessaires à cette application très spécifique. La totalité de la quantité nécessaire au marché est livrée avec cette unique cargaison", conclut le communiqué.

www.ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

JORI @Laissezmoirire, Posté
Toujours fidèle à vos insultes, enfin un site qui apprécie le respect!

Concernant les détracteurs, croyez-vous qu'on puisse faire venir des matériaux d'aussi loin pour 1 chantier qui ne serait pas commencé?

Aujourd'hui les preuves sont bien là, n'est-ce pas Armand Gunet?
Laissezmoirire, Posté
Et bien et bien Mister Zan Bernard (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com) !!! Vous le grand manitou qui savez tout et qui travaillez aussi ÉTROITEMENT avec certains zozo de (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com) aujourd'hui vous faites l'étonné sur Freedom!!! Allez continuer à prendre les transporteurs pr des cons! Bizarrement c'est camions charbon qui déchargent bateau la et pas transporteurs!!! Attends nous vien (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com) !!!!!
Artémus Gordon, Posté
Le chef du gang des Transporteurs, le dénommé JBC., utilise encore ses méthodes de mafieux non repenti pour se faire respecter. (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com)? Comment peut-on tolérer qu'un soi-disant responsable syndical qui agite sans cesse la menace de bloquer les routes de la Réunion, puisse faire sa "loi" sous les yeux des autorités et de la Région. Au final, ces méthodes de voyous fonctionnent plutôt bien étant donné la passivité de l'Etat le concernant. Vraisemblablement, l'examen de sa situation fiscale n'a pas calmé cette grosse bouche qui faut-il le rappeler "roule" pour sa gueule et pas pour les réunionnais comme il se plaît à le dire.
Aux autres , Posté
les réactions des amis de didier robert non? moi je veux entendre caroupaye
NRL, Posté
les rumeurs ... encore des rumeurs !!!!
y en a qui n'ont que ça à faire, colporter des ragots sur le dos de la région !!!
arrête un peu oui
Mcdonalds , Posté
Taisez-vous les détracteurs !
Le chantier de La Nouvelle route du littoral a réellement débuté. Silence !
Janik , Posté
Nous attendions tous la confirmation.
Il ne s'agit pas de roches.
Je pense qu'à la Réunion, la désinformation, la calomnie, le mensonge prennent une grande ampleur.
La Région a certifié qu'il ferait tout pour ne pas faire venir les roches de l'extérieur.
La Région privilégie l'emploi local qui passe notamment par la relance du BTP.

Il faut cesser de tirer des conclusions hâtives !