Baisse de 8 % au troisième trimestre 2014 :

Fréquentation hôtelière : vers une mauvaise année 2014


Publié / Actualisé
Avec 174 000 nuitées, le taux de fréquentation hôtelière à La Réunion a reculé de 8 % au troisième trimestre 2014 par rapport à celui de 2013, indique l'Insee ce jeudi 27 novembre 2014. Après un premier trimestre particulièrement mauvais (-11 %) et un deuxième trimestre morose (-7 %), l'hôtellerie réunionnaise pourrait connaître en 2014 une année assez noire.
Avec 174 000 nuitées, le taux de fréquentation hôtelière à La Réunion a reculé de 8 % au troisième trimestre 2014 par rapport à celui de 2013, indique l'Insee ce jeudi 27 novembre 2014. Après un premier trimestre particulièrement mauvais (-11 %) et un deuxième trimestre morose (-7 %), l'hôtellerie réunionnaise pourrait connaître en 2014 une année assez noire.

"Après un 1er semestre morose, la fréquentation hôtelière à La Réunion continue de chuter. Avec 174 000 nuitées au 3e trimestre 2014, la fréquentation des hôtels classés recule de 8 % par rapport à la même période il y a un an. La baisse de la fréquentation a été particulièrement forte en juillet (-11%) et en septembre (- 10 %).

Toutes les catégories d’hôtels subissent la baisse de la fréquentation. Comme au 2e trimestre, les établissements de 1 ou 2 étoiles sont les plus affectés (- 20 %). La baisse est plus modérée    (- 3,2 %) pour les hôtels de catégories supérieures (4 ou 5 étoiles).

Aucune région de l’île n’est épargnée par la baisse de la fréquentation hôtelière. La région Sud est de loin la plus touchée : le nombre de nuitées y diminue de 18 % contre - 6 % dans le Nord-est et - 5 % dans l’Ouest.

Le taux d’occupation est en légère baisse (- 1,4 point) par rapport au 3e trimestre 2013. En effet, le nombre de chambres occupées diminue plus fortement que le nombre de chambres offertes (respectivement - 5 % et - 3 %). Le taux d’occupation recule dans les hôtels de 1 ou 2 étoiles (- 5 points). En revanche il est stable dans les hôtels de gamme supérieure. Le taux d’occupation recule de 6,5 % 90 dans la région Sud, alors qu'il reste stable dans le Nord-est et l’Ouest."

   

1 Commentaire(s)

DOM, Posté
Les incompétents de l'IRT nous coûtent 20 Millions d'euros par an pour un résultat ? 100% NEGATIF !
IL FAUT METTRE A LA TÊTE DE L'IRT, DES VRAIS PROFESSIONNELS AVEC UNE OBLIGATION DE RESULTAT,... ET NON DES COPAINS-COPINES INCOMPETENTS QUI JOUENT LES TOURISTES DE LUXE EN S'ECOUTANT PARLER,...