Week-end arrosé à La Réunion :

Le Sud de l'île sous les eaux


Publié / Actualisé
Pour ce dernier week-end des vacances scolaires, les intempéries n'ont pas épargné le Sud de l'île. Placée en vigilance fortes pluies au cours de la journée du samedi 24 janvier 2015, la micro-région doit à présent faire face aux dégâts. Les coulées de boue, les glissements de terrain, les éboulis et autres inondations ont malheureusement été au rendez-vous, notamment à Petite-Île et Mont-Vert.
Pour ce dernier week-end des vacances scolaires, les intempéries n'ont pas épargné le Sud de l'île. Placée en vigilance fortes pluies au cours de la journée du samedi 24 janvier 2015, la micro-région doit à présent faire face aux dégâts. Les coulées de boue, les glissements de terrain, les éboulis et autres inondations ont malheureusement été au rendez-vous, notamment à Petite-Île et Mont-Vert.

Que ce soit à l’Etang-Salé, Saint-Louis, Saint-Pierre, Saint-Joseph ou Petite-Île… Le Sud de l’île a été particulièrement touché par les intempéries ce week-end. Les vacances se terminent difficilement à Mont-Vert et à la Petite-Île où plusieurs glissement de terrain ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi. Des familles des quartiers de Ravine du Pont et du Piton des Goyaves ont été évacuées de leurs maisons.

C’est notamment le cas des Dijoux, où une coulée de boue a ravagé le domicile familial. Plusieurs mètres de terre charriés par les pluies sur le terrain en pente se sont retrouvés dans leur habitation au cours de la nuit. Le garage et la cour sont inondées, les affaires et les véhicules fichus. Aujourd’hui, la famille lance un appel à la solidarité, tandis que les riverains du quartier sont venus prêter main forte aux habitants.

Certains n’avaient pas vu de tels dégâts depuis des décennies. Dans plusieurs habitations des alentours, des murs de soutènement ont cédé face au poids de l’eau qui s’est accumulée durant les fortes pluies. Habituellement à sec, les radiers sont aujourd’hui de véritables rivières. L’occasion pour le préfet d’appeler à la vigilance de tous.

Sur cette vidéo postée sur Facebook, le chemin Bassin Martin de Saint-Pierre est entièrement inondé :

 

 

Dans un communiqué, Dominique Sorain a insisté sur le "strict respect des mesures de prudence et rappelle qu'il convient de s'abstenir de toutes activités de montagne, de canyoning et de pique-nique sur toutes les rivières de l'île jusqu'au retour à une situation normale."  "Même de faibles pluies peuvent provoquer de forts ruissellements et une montée rapide des eaux pouvant présenter de réels dangers pour les sportifs et les randonneurs", souligne la préfecture.

Le réseau routier a été également fortement touché. Plusieurs éboulis se sont produits sur la route entre Bérive et Mont-Vert, mais également sur la RN5 route de Cilaos. A l’Etang-Salé, la bretelle de sortie de l’échangeur des Sables a été inondée. A Sainte-Suzanne et au Gol, les radiers ont été submergés et fermés à la circulation. Ce dimanche, le trafic revient à la normale, mais un nouvel épisode de fortes pluies pourrait changer la donne.

Pour cette journée de dimanche, Météo France indique que le Sud-Est de l'île "conserve un temps mitigé, avec des passages pluvieux." Des averses sont attendues dans l’Est et dans les hauts de l’Ouest. D’ailleurs, la plage de la passe de l’Ermitage est toujours interdite à la baignade en raison de la pollution causée par les crues. Les Réunionnais devront attendre la journée lundi pour une amélioration notable du temps. Il faut dire qu’au cours de ces vacances scolaires, La Réunion a connu une véritable saison des pluies avec très peu de jours ensoleillés. Du jamais vu depuis de longues années…

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !