Attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral :

NRL - La Région reconnaît qu'une enquête est en cours


Publié / Actualisé
Imaz Press Réunion a révélé ce jeudi matin 5 février 2015 que la brigade financière de la gendarmerie menait une enquête sur l'attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral. Dans un communiqué envoyé à l'ensemble des média à l'exception d'Imaz Press Réunion, le conseil régional reconnaît ce jeudi après-midi que "dans le cadre de la Nouvelle route du Littoral, une enquête a été ouverte et fait l'objet d'investigations".
Imaz Press Réunion a révélé ce jeudi matin 5 février 2015 que la brigade financière de la gendarmerie menait une enquête sur l'attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral. Dans un communiqué envoyé à l'ensemble des média à l'exception d'Imaz Press Réunion, le conseil régional reconnaît ce jeudi après-midi que "dans le cadre de la Nouvelle route du Littoral, une enquête a été ouverte et fait l'objet d'investigations".

Le communiqué de la Région publié par linfo.re précise que ces investigations sont "classiques et courantes compte tenu de l'importance et des enjeux attachés à un projet de cette envergure". Après avoir énoncé que "les marchés publics sont encadrés par la Commission d'appel d'offres et les services juridiques", la collectivité régionale lâche que "les équipes de la Région sont naturellement amenées à répondre aux sollicitations des enquêteurs" et affirme que "l'intégralité des pièces sont à disposition dans un souci évident de totale transparence".

L'article publié ce jeudi matin sur le site d'Imaz Press Réunion révèle que le président de Région Didier Robert s'est entretenu avec des gendarmes le vendredi 30 janvier 2015 dans son bureau de la Pyramide inversée. La gendarmerie était déjà venue en fin d’année 2014 au service informatique de la collectivité. Les enquêteurs ont demandé et obtenu que leur soient remis un certain nombre de fichiers informatiques et de documents.

Reste que la procédure en cours ne semble pas aussi "classique" et "courante" que l’affirme le communiqué. Par exemple, à notre connaissance, Paul Vergès, président de Région jusqu’en 2010 et à ce titre maître d’ouvrage de la route des Tamarins, ne s’est jamais entretenu avec les gendarmes au sujet de l’attribution de ce marché. De même, il n’y a eu aucune demande d’enquêteurs pour la remise de documents informatiques ou d’éléments se rapportant aux chantiers. Pourtant, la route des Tamarins aura coûté au final 1 milliard d’euros...

Le texte rédigé par la collectivité régionale dit que pour "respecter la procédure en cours, le Conseil régional ne peut apporter des commentaires publics et respectera les démarches en cours sans s'exprimer à propos de ce dossier" et jure attendre "sereinement les conclusions des investigations".

Une sérénité sans doute uniquement troublée par la non résolution du têtu bug informatique qui, depuis mars 2010 et l'élection de Didier Robert en tant que président de Région, prive le service communication du conseil régional du plaisir d'adresser à notre rédaction les communiqués et annonces presse de la collectivité régionale.

Dans le cadre de ces investigations, Michel Allamèle, président de l’Intersyndicale des professionnels de la route (IPR), dit s'être entretenu à la fin de l’année 2014 avec des enquêteurs sur des "questions en relation avec le chantier de la Nouvelle route du littoral". 

"On m'a demandé combien j'ai touché"

Le dirigeant syndical déclare que les enquêteurs lui ont demandé, s'il était au courant "de qui a touché certaines sommes d’argent pour l’attribution du marché de la Nouvelle route du littoral". Il ajoute qu'on lui a aussi "demandé combien (il avait) touché". Il souligne : "J’aurais bien aimé toucher, mais je n’ai touché aucun euro".

Michel Allamèle précise qu'au cours de son entretien avec les enquêteurs, "il y a quatre noms d’élus qui ont été cités". À la question de savoir si ces élus cités appartiennent à la majorité régionale, il répond "oui" et déclare aussitôt qu'il ne peut pas dire de qui il s'agit.

Pur rappel, le 15 octobre 2013, la commission d’appel d’offres du conseil régional de La Réunion a attribué les deux principales tranches du chantier de la Nouvelle route du littoral – les lots digues et viaduc – aux groupements Vinci/Bouygues et GTOI/SBTPC, pour un montant s’élevant à 1,2 milliard d’euro. "L’offre retenue est la plus économiquement avantageuse", déclarait à l’époque Dominique Fournel, vice-président en charge de la NRL.

Grande perdante de l’appel d’offres, la société Eiffage TP a ainsi saisi tous les moyens juridiques possibles pour contester l’attribution de ces marchés, avant de voir ses deux recours rejetés par le tribunal administratif en décembre 2013.

Mahdia Benhamla et Guilhem George pour www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Enfin!!!, depuis son mobile, Posté
Enfin, la verite va pouvoir eclater.. C'est malheureux de constater la naivete criante de tous ces soutiens en lisant les commentaires. Vous n'avez aucune capacite a vous projeter, c'est dramatique pour le developpement de l'ile. Vous etes obsede par le basculement de la route et les complications que ca entraine. ca vous aveugle au point de ne plus etre objectif. Vous etes incapables de voir que cette NRL la est un desastre a tous points de vue. Et surtout.... mais ca vous ne le croirez que quand vous le vivrez, gros naifs que vous etes : a part s'ecarter de la falaise, elle ne solutionne rien des bouchons actuels et a venir. Vous savez tres bien que chaque annee, le nombre d'usager explose sur la route. Donc a sa livraison supposee, cette route, qui ne propose pas de voir supplementaire pour les voitures, bouchera bien qu'aujourd'hui, et ca equivaudra largement a ce que l'on connait aujourd'hui lors d'un basculement. N'est ce pas la dramatique de depenser 2 milliards (minimum) pour ne meme pas solutionner ce probleme majeur de circulation ? Voyez plus loin que vos petits problemes quotidiens, pensez a l'avenir a vos enfants (et la je ne parle meme pas de l'endettement inegale en France, que la region s'apprete a nous imposer... pour un demi siecle minimum). OUI a une nouvelle route, NON a ce projet suicidaire pour notre si belle ile. Pourquoi par exemple, ne remet-on pas sur la table un projet de route qui contournerai saint denis pour de vrai, pourquoi pas en mer, afin de regler definitivement le probleme des flux est-ouest? Vous avez bien conscience que le vrai probleme actuel c'est ce n?ud dionysien ? Vous pouvez mettre n'importe qu'elle NRL a ce jour, tant que ca fait entonnoir, c'est insolvable... Bref. Pourvu que cette enquete demontre enfin les magouilles utilisees par Didier 1er pour passe en force sa promesse electorale, quoi qu'il NOUS en coute...
Abrutis, Posté
@ Ketline, donc si je comprend bien ton post, comme ton dieu "Le Président de Région met tout en oeuvre pour assurer un développement de l'île", il ne faudrait pas que la justice, cette "imbécile", enquête pour savoir s'il y a eu des trucs louches ! T'es débile ou tu as croqué ?
@ Lana, tu dis "Que des suppositions rien de véridique !", ma pauvre fille tu ne sais même pas lire, même ta chapelle, la Région, reconnaît qu'il y a une enquête. Bande d'abrutis tchiiiiip !!!
Ketline, Posté
Nous sommes toujours pris en otage par les mêmes : les gars du btp, les transporteurs !
A quel moment, l'intérêt de la population sera au coeur du développement de la Réunion ?
Le Président de Région met tout en oeuvre pour assurer un développement de l'île !
Dommage qu'il y ait des imbéciles pour freiner tout ça !
Robocop, Posté
Il faut s'attendre encore à un basculement de la route du littoral vu cette incessante pluie d'aujourd'hui !
Bonjour la fin de semaine !
C'est la que nous voyons vraiment l'utilité publique de cette nouvelle route du littoral !
David, depuis son mobile, Posté
encore un coup de tak
Maxou, Posté
Après cette épisode enquête judiciaire, le chantier va continuer comme il a démarré !
Vive la nrl, Posté
Quand je regarde le sale temps dehors, je m'attends à un gros déluge dans peu de temps !
Je m'attends aussi à un basculement coté mer de la route du littoral !
Et on s'attend tous à un gros bordel sur le trafic routier !
Jusqu'à quand allons nous subir ça !
Bravo didier robert, Posté
Ne lachez rien Monsieur le Président !
Continuez de tracer comme vous l'avez fait depuis 2010 !
Bini, Posté
Keep calm !
Ce dossier qui instaure la construction d'un chantier d'une telle envergure a été ficelé de A à Z avec beaucoup de rigueur et de transparence !
Lana, Posté
Que des suppositions rien de véridique !
Didier le tangue, depuis son mobile, Posté
Ah bon ??? Les gendarmes font des enquetes "classiques" pour le plaisir ?? Ils n'ont deja pas le temps de faire toutes les enquetes mais ils vont en faire une pour le plaisir comme dirait Herve Villard!! Ahahahaha excellent! Le directeur de communication de la Region est vraiment bon pour sortir une anerie pareil!
Corinna la patronna , Posté
Trop marrant quoi! N'a point rien seulement gendarmes i enquête, i vient trape document la région.. P
Pas de fumée sans feu, Posté
Ah bon depuis quand les gendarmes enquêtent lorsqu'ils n'ont pas de soupçons ? Faut arrêter de prendre les gens pour des couillons !
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...