Un accord a pu être trouvé ce mardi soir :

La grève des salariés de la SRPP est terminée


Publié / Actualisé
Après six jours de grève et de perturbations du ravitaillement des stations-service, les salariés de la SRPP (Société réunionnaise de produits pétroliers) ont mis fin à leur mouvement ce mardi soir 3 mars 2015. Un accord a pu être trouvé avec la direction et les actionnaires Total et Shell. Les grévistes ont obtenu une prime de 2200 euros et reprendront le travail ce mercredi.
Après six jours de grève et de perturbations du ravitaillement des stations-service, les salariés de la SRPP (Société réunionnaise de produits pétroliers) ont mis fin à leur mouvement ce mardi soir 3 mars 2015. Un accord a pu être trouvé avec la direction et les actionnaires Total et Shell. Les grévistes ont obtenu une prime de 2200 euros et reprendront le travail ce mercredi.

Il aura fallu six jours, mais le conflit est enfin terminé à la SRPP. Les événements se sont précipités ce mardi à partir de la fin d’après-midi, suite à la déclaration du préfet Dominique Sorain invitant les actionnaires Total et Shell à mettre en place un mandat de négociations.

Les deux groupes pétroliers en ont accepté le principe aux alentours de 19 heures, avant que les grévistes ne se réunissent entre eux pour établir une base de discussions. Un accord a pu être trouvé peu de temps après avec la direction.

Pour les usagers, mais aussi pour les grévistes, cet accord signe la fin d’une longue épreuve. C’est ainsi un Evenor Caritchy fatigué et désabusé qui était ressorti de la concertation avec ses collègues grévistes avant un ultime aller-retour avec la direction pour déterminer les modalités de fin de conflit. "J’ai bon espoir que le travail reprenne demain (mercredi, ndlr), je m’y étais engagé auprès de la population et des gérants de stations service", avait confié le délégué syndical CFDT.

Les salariés réclamaient une prime exceptionnelle dans le cadre du rachat de la SRPP par le groupe français Rubis, mais "ce qu’on nous propose est bien en deçà de ce que l’on souhaitait…", a précisé Evenor Caritchy, lâchant ensuite : "Parfois, il faut savoir perdre dans la vie…"

Les grévistes auront obtenu une prime de 2200 euros "alors qu'on pouvait espérer beaucoup plus", a déploré le responsable syndical. "On passe pour des rigolos quand on sait que les salariés de Caltex ont obtenu quatre mois de salaire quand leur entreprise a été vendue a Engen...", a-t-il ajouté, regrettant également "le manque de solidarité de la population".

C'est d'ailleurs le même sentiment qui animait Joël Dalleau, responsable de la CFDT commerces et services, au sortir de ce conflit. "Les salariés de la SRPP sont partis de rien pour arriver à 2200 euros, ils peuvent être fiers. A la population réunionnaise de réfléchir en terme de solidarité pour comprendre l'action des salariés de la SRPP...", a-t-il déclaré.

La tension était montée d'un cran ce mardi, malgré l'extension du service minimum mis en place par les salariés pour ravitailler les stations-service et la réquisition de 19 d'entre-elles par le préfet pour permettre l'approvisionnement de 37 professions "prioritaires".

Dans la matinée, une trentaine de professionnels du BTP a mis en place un barrage filtrant sur la quatre voies de Saint-Louis, puis au niveau de l'Étang-Salé, réclamant l'accès pour leur profession aux stations réquisitionnées. Dans l'après-midi, c'est un groupe de jeunes du Port qui est venu à la rencontre des grévistes, perturbant la sortie de huit camions de la SRPP.

www.ipreunion.com

   

18 Commentaire(s)

Jo, Posté
Monsieur le prefet il vous as fallu 6 jours pour intervenir bravo. C'est sa l'effet monopole.
Corole Maigrelette, Posté
Allez les dockers, une petite grève : bloquer le port.
Là les gens vont comprendre leur douleur !

Les gens, sachez que les collectivités ;; CG, Région, Mairies, CCIR gagnent gros avec ce monopole de la SRPP !
Alors posez-vous les bonnes questions !
Tom , Posté
Ce que je retiens c''est qu''ils ont voulu une prime et ils l''ont eu! Quand ont veut vraiment quelque chose ont met tout en oeuvre pour y arriver , a bon entendeur ... ( je fait pas partie des grévistes et a été pénaliser par la grève)
Aterla, Posté
Ils regrettent le "manque de solidarité" de la population??? Il y a là de quoi rester sans voix! C'est comme un preneur d' otage qui ne comprend pas que ses otages lui en veulent!...
Jackie , Posté
Bande de rigolos !.. Combien de centaines d'euros perdus par des milliers de salariés, et d'entreprises, pour vos 2200€ De prime en plus des nombreux avantages dont vous bénéficiez ! Et de devoir vous payer vos jours de grève qui plus est ! Un peu de dignité que diable ! Et de courage ! A l'image de votre "meneur", manifestement, ce n'est pas ce qui vous étouffe ! Vous n'êtes que des preneurs d'otages, et notre "préfet" bien mollasson dans sa fonction. Peut être aurait il besoin lui aussi d'une ... prime ? De risque ..?.. Lol.
Didi, Posté
dsl mais je ne suispasd accord penaliser les gens pour que d autres aient plus ce n est pas juste nous on travaille et on n a pas de salaire qui depasse pour certains 1000euro et vous vous plaignez c est vraiment du n importe quoi et certains auront un salaire encore plus bas a cause de cette greve faute de n avoir pas pu travailler pendant 3 jours et si toute la population fesait une greve et se revolterais on aurais droit a plus nous les ptits colons comme on dit c vraiment prendre les gens pour des imbéciles contentez vous de ce que vius avez pensez a d autres qui en ont moin que vous et qui ne se plaignent pas faut arreter vous faites n importe quoi voila mn avis
Delloin, Posté
Solidarité? Ont-ils été solidaires de nos inquiétudes, de nos souffrances, de nos journées coupées ou de vies gravement perturbées? (Je pense à ce papa par exemple incapable de récupérer sa femme et son nouveau né à l'hôpital... Et combien d'autres?)... Tout ça pour une prime de 2200€ que des nantis comme eux considèrent comme une cacahuète alors que cette même somme changerait le mois, l'année même de certains de ceux qu'ils ont fait souffrir?
Étaient-ils en train de se battre pour préserver leur emploi? Leur société? Leur outil de travail? Comme certains de ceux qu'ils ont acculés ont commencé à le craindre? (Et là je pense aux éleveurs, aux agriculteurs et à d'autres encore, petits détaillants,employés de sociétés bien moins grosses et bien moins solides que la leur). Non, ils se battaient pour un bonus que si, courageusement, ils avaient pensé à acheter des actions de cette société qu'ils disent avoir tellement bien servi, ils auraient eu d'office car actionnaires, ils l'auraient été eux aussi.
Non, nous n'avons pas été, nous ne sommes pas et ne serons jamais solidaires de ce genre de combat égoïste, mesquin et stupide. Il y a bien trop de causes justes, de petits drames, de grandes misères qui n'obtiennent pas la moitié de ce 2200€ qu'ils méprisent et qui pourtant, je le sais, pourraient changer des vies si donnés au bon moments, à la bonne personne.
Non, nous ne sommes et ne serons plus solidaires de ces employés de la SRPP... et ces 2200€, ils n'ont pas fini de nous les rembourser. Un jour viendra où le pétrole manquera, où l'électrique percera , où une concurrence s'installera... Un jour viendra où ils seront vraiment dans le besoin et ce jour-là, on leur dira "ah! Prends ta prime et casse-toi!"
Tarte-a-la-creme, Posté
Les 30 salariés de la SRPP ont estimé que c'était grâce à eux que le cours de l'action était aussi haut et qu'ils méritaient un pourcentage sur la vente.
Indépendamment du bien fondé ou non de cette démarche, les salariés qui les ont précédés dans l'entreprise depuis 1964 ont également contribué à cette augmentation du cours de l'action. Vont-ils eux aussi (ou leurs héritiers) toucher le butin ? Non !
Ces 30 personnes sont juste des opportunistes qui profitent d'un rapport de force.
Blablabla , Posté
Des remboursements ? Vous êtes sur de vivre à la réunion? Peu nombreux sont ceux qui étaient vraiment à sec niveau essence. Ls gens on quand même consomme la preuve ce week-end en la quantité de monde dans les grandes surfaces et sur les aires de piques niques. On se plaint pour le plaisir de se plaindre. Et arrêter de croire ke la voiture est le seul moyen de transport franchement cux qui ne se vautrent pas ds leur fauteuil seul ds leur voiture ds ls bouchons ils prennent le bus et font avec alors arrêtez d idolâtrer vos voitures comme ci vous étiez perdu sans elles.
Tonbouctou, Posté
voilà ces salariés touchent que 14ème mois ils se battent pour le 15ème mois et la une prime de 2200 euros , tout sa avec mon argent moi qui tout les 15 jours fait un plein à 50 euros et moi j'ai quoi comme compensation; à savoir que c'est grace à moi que vous avez ce joli salaire aujourd'hui; moi ainsi que tout voituries.
Merci, Posté
Bravo pour votre rapidité
Daaazibao, Posté
Message à l'attention des rédacteurs d'IPR pour la "é-ième" fois diriez vous :
la douzaine d’œufs sont sur la table?
le paquet de cigarettes sont bleus? ou rouges?
la paire d'oiseau sont inséparables??

Alors pourquoi "LA trentaine... ONT mis..."?

Le sujet au singulier le verbe au pluriel??? Niveau CM1???
Il n'y a rien qui vous choque vous les professionnels de la communication???
Un peu de respect pour la grammaire française!!
Kichenin, Posté
Té Moutou koué i fait? nous batte lo monaie dans la campagne Morel ou bien nous boire soul . Appelle à moins quand lé bien glacé.
Attention 2200 i ça va vite.
Almuba, Posté
Il ne leur manque plus que la médaille du travail !
Dan run, Posté
De Maurice Taylor PDG de Titan :

"Qu'est-ce que vous croyez ?
Que vous allez pouvoir aller au restaurant, manger et boire du vin si vous ne travaillez plus et ne produisez plus rien ?
Et émettre une opinion sur tout en prime ?

Vous allez finir à Pôle Emploi, c'est une question de temps."
Clopinettes, Posté
2 200 euros ! C'est une honte...
Courage à ces travailleurs !
Dîtes-vous que vous avez un boulot.
Par les temps qui courent c'est, on va dire, une grande chance.
SRPP Gros Profiteur !
Les élus doivent se bouger le Q et mettre fin à ce monopole !
Les réunionnais en ont marre de se faire cracher dessus par ces grands groupes (distribution en général..)
(Bravo Imazpress pour les rapides Infos, bonne soirée à tous)
Remboursement !, depuis son mobile, Posté
Avec cette prime j'espere qu'ils rembourseront les entreprises qui ont eu une baisse d'activite a cause de leur greve en forme de prise d'otage de l'economie. Il faudrait que les chefs d'entreprise portent plainte contre eux !
LOL, depuis son mobile, Posté
Tout ca pour ca ???????? Bloquer l'economie de l'ile pour gagner 2200? ?!!!!!! Qu'on ne me dise pas que ce sont des syndicalistes professionnels qui ont negocie...ou alors faut arreter le syndicat !