Mauvaise qualité des eaux :

La Réunion privée de baignade et d'activités nautiques


Publié / Actualisé
En raison de la mauvaise qualité des eaux suite aux fortes pluies, la baignade et la pratique des activités nautiques sont interdites jusqu'à nouvel ordre sur l'ensemble du littoral des communes de Saint-Paul et de Saint-Leu, ont indiqué les deux municipalités ce jeudi 12 mars 2015. Ces deux communes rejoignent l'Étang-Salé et Saint-Pierre, qui avaient pris les même dispositions ce mardi 10 mars.
En raison de la mauvaise qualité des eaux suite aux fortes pluies, la baignade et la pratique des activités nautiques sont interdites jusqu'à nouvel ordre sur l'ensemble du littoral des communes de Saint-Paul et de Saint-Leu, ont indiqué les deux municipalités ce jeudi 12 mars 2015. Ces deux communes rejoignent l'Étang-Salé et Saint-Pierre, qui avaient pris les même dispositions ce mardi 10 mars.

La tempête Haliba et les fortes pluies n’ont pas perturbé que le réseau routier. Elles ont aussi privé La Réunion de baignade et d’activités nautiques, puisque les communes de Saint-Paul, Saint-Leu, Étang-Salé et Saint-Pierre ont chacune pris des mesures d’interdiction, valables jusqu’à nouvel ordre.

Les trombes d’eau tombées ces derniers jours ont en effet entraîné de nombreuses crues, les ravines charriant ces flots d’eau sale directement dans la mer.

La commune de l’Étang-Salé a été la première à prononcer une mesure d’interdiction de baignade et d’activités nautiques, le mardi 10 mars, "en raison de la mauvaise qualité de l’eau dans la zone de baignade et de la présence d’eau boueuse". Cette mesure est valable pour une durée de 72 heures, soit jusqu’à vendredi.

Le même jour, l’interdiction était étendue aux plages de Saint-Pierre, par une décision de la CIVIS évoquant elle aussi "des eaux de baignade particulièrement dégradées". La collectivité a précisé que des prélèvements seraient effectués par l’Agence régionale de santé (ARS) afin de "vérifier la qualité de l’eau et déterminer l’absence de polluants".

Et ce jeudi 12 mars, c’est d’abord la commune de Saint-Paul qui se voyait dans l’obligation de prendre le même type de mesure préventive, par un arrêté municipal interdisant "la baignade et la pratique des activités nautiques en mer avec engins de plage et engins non immatriculés (surf, morey, planches à voile, etc.)" sur l’ensemble du littoral de la commune, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, Saint-Leu a emboîté le pas peu après, par un arrêté municipal stipulant qu’à compter de ce jeudi et également jusqu’à nouvel ordre, "la pratique de toute activité nautique et la baignade sont interdites sur le littoral de la commune et le plan d’eau des zones surveillées".

Étang-Salé, Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Leu : ce sont donc l’ensemble des plages réunionnaises qui sont concernées.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Joker, depuis son mobile, Posté
il y aura quelques surfeurs qui vont aller a la mer aujourd'hui. ensuite venez pleurez si vous vous faites attaqué
Julien, Posté
Bonne initiative , ilnvaut mieux prévenir que guérir!