La Réunion aurait constamment 3 heures de décalage avec Paris :

Passage à l'heure d'été en métropole : et si c'était la dernière fois ?


Publié / Actualisé
La France métropolitaine est passée ce dimanche 29 mars 2015 à l'heure d'été. Jusqu'au samedi 24 octobre 2015, La Réunion n'a plus que 2 heures d'écart par rapport à Paris. Mais cela pourrait bien être la dernière fois. Ségolène Royal a annoncé ce samedi vouloir mesurer "l'impact sur les économies d'énergie" de ce changement d'heure afin de décider de la suppression - ou non - de l'heure d'été en 2016.
La France métropolitaine est passée ce dimanche 29 mars 2015 à l'heure d'été. Jusqu'au samedi 24 octobre 2015, La Réunion n'a plus que 2 heures d'écart par rapport à Paris. Mais cela pourrait bien être la dernière fois. Ségolène Royal a annoncé ce samedi vouloir mesurer "l'impact sur les économies d'énergie" de ce changement d'heure afin de décider de la suppression - ou non - de l'heure d'été en 2016.

Heure d'été ou heure d'hiver, La Réunion n'est pas directement concernée par tous ces changements d'heure. La latitude de l'île fait que les heures des couchers de soleil ne varient que très faiblement tout au long de l'année.

Mais à Paris, Ségolène Royal s'interroge du bon fondement de ce changement d'heure effectué lors des derniers week-end de mars et d'octobre. "Les Français doutent de l'impact sur les économies d'énergie qui en était la raison d'être", indique la ministre de l'écologie sur Twitter.

En effet, d'après une étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), le gain sur la consommation en éclairage totale ne serait que de 0,1 %, soit l'émission de 44.000 tonnes de CO2.

D'autres scientifiques avancent que le changement d'heure aurait également des effets néfastes sur les personnes âgées et les enfants qui peinent à s'adapter, ainsi que sur la production laitière des vaches françaises.

"Le ministère va vérifier la justification et rendra public les résultats pour décider de l'opportunité l'année prochaine", a précisé Ségolène Royal. Ainsi, la métropole pourrait tout bonnement supprimer en 2016 l'heure d'été.

Si cette décision est prise, La Réunion aurait constamment 3 heures de décalage avec Paris. Un choix qui pénaliserait les amateurs de football qui doivent veiller tard la nuit pour regarder leurs équipes préférées, mais qui avantagerait certainement d'autres Réunionnais.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Dragosh, Posté
Vivement la fin de ce changement
Steph, Posté
C'est sur notre heure locale qu'on devrait réfléchir : Avoir un lever de soleil à 5H du matin et un coucher à 18H ...quelle perte de temps de vie ! Nous devrions caler l'heure réunionnaise au soleil et ajouter 1 ou 2 heures à l'heure locale , cela permettrait d'avoir des journées + longues, des vrais soirées avec un coucher de soleil vers 20 h ,et également cela améliorerait les échanges avec la métropole... cela parait si simple ....
Mamina, Posté
Qu'est-ce-que ces statistiques foireuses au sujet de prétendues économies d'énergie, puisqu'il faut rallumer les lumières le matin ?! Je pense que le changement d'heure intervient beaucoup trop tôt, de toute façon, et qu'il perturbe les rythmes biologiques. J'étais enseignante et je puis vous assurer que la 1ère heure de cours se passait, aussi bien pour mes élèves que pour moi-même, à "terminer" la nuit, pendant au moins une semaine. Quel gâchis d'efficacité et de rendement !
Denis, Posté
3h de décalage un vrai handicap pour le travail avec les fournisseurs en metropole. Pas joignable avant 12h puis 15h a 17h ils sont en pause dejeuner. Une vraie galère...
Salome.provost, Posté
Il serait peut-être judicieux de songer aussi aux familles qui ont beaucoup de mal à se contacter déjà quand il y a 2 heures de décalage, mais pour qui c'est encore plus compliqué quand il y a 3 heures de décalage...