La chambre régionale des comptes se penche sur la gestion de l'Ile de La Réunion Tourisme :

Plus de 86 000 euros pour tenir un bar et envoyer des hôtesses et des salariés de l'IRT au festival de Cannes


Publié / Actualisé
Mais pourquoi l'IRT a éprouvé le besoin de se rendre au festival de Cannes deux années de suite, se demande la chambre régionale des comptes dans le rapport qu'elle a rendu en janvier 2015 sur la gestion de l'Ile de La Réunion Tourisme entre 2007 et 2013.
Mais pourquoi l'IRT a éprouvé le besoin de se rendre au festival de Cannes deux années de suite, se demande la chambre régionale des comptes dans le rapport qu'elle a rendu en janvier 2015 sur la gestion de l'Ile de La Réunion Tourisme entre 2007 et 2013.

"Faire connaître les moyens mis en place par la Région Réunion pour faciliter les tournages sur l'île et augmenter la visibilité de La réunion sur le marché du cinéma et faire de La Réunion une terre de tournage". C'est ainsi que l'IRT a justifié sa présence au festival de Cannes en 2012 et 2013. Cette année-là Didier Robert, président de la Région Réunion, était également présent sur la Croisette, en toute logique puisque le conseil régional a lancé un programme "Terre de tournage" censé attirer les metteurs en scène à La Réunion.

La chambre régionale des comptes souligne : "cette participation a conduit l'IRT à mobiliser une enveloppe financière de 40 000 euros en 2012 et 46 405 euros en 2013, hors frais de déplacement des salariés et des administrateurs de l'IRT".

Car pour les deux séjours cannois, l'Île de La Réunion Tourisme a été représentée par une délégation d'hôtesses chargées de tenir le bar installé dans le village international du festival et d'administratifs qui ont distribué des brochures aux réalisateurs et producteurs.

"Comme pour l'ensemble des actions engagées sur le marché métropole, l'IRT n'indique pas les résultats chiffrés des contacts pris, se contentant d'indiquer que sa participation a permis des prises de contacts intéressants avec de nombreux producteurs et réalisateurs" relève la juridiction de contrôle.

Elle souligne ensuite qu'il "n'appartient pas à l'association (l'IRT – ndlr) de se substituer ou de compléter les services de la collectivité régionale pour faire connaître les moyens mis en place par la Région Réunion".

La chambre régionale des comptes ajoute : "le lien avec le tourisme semble ténu même si la chambre convient que des films tournés à La Réunion peuvent contribuer indirectement à promouvoir les paysages de l'île".

La juridiction de contrôle commente un peu plus loin : "le positionnement et la motivation de l'association dans le dispositif Terre de tournage ne semblent pas être pensés en ce sens. La composition de la délégation de l'IRT – des hôtesses pour la gestion du bar et des administrateurs et salariés de l'IRT sans lien avec le monde du cinéma –, n'a pas été conçue pour répondre aux questionnements techniques spécifiques à cette profession".

Lapidaire…

Mahdia Benhamla et Guilhem George pour www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Dsktamère, Posté
86000 euros d'hôtesses ??? vache..ça fait cher (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com)
Sa mem mem, depuis son mobile, Posté
pffff!!! encore et encore notre argent pour satisfaire les besoins personnels de nos élus.
Réaliste, Posté
Lol (les réunionnais!!!) non!!! pas les réunionnais, faut pas oublier que 60% ont rejetés cette plateforme de l'union de la droite et surtout sanctionnés le gouvernement qui à mené à cette gouvernance actuelle du cd élu sans programme et qui représente une minorité au vu de l'abstention...ils vont dire c pas grave vivent les indemnités!!!! Réaliste
Axel, Posté
Ti lamp ti lamp on va s'en sortir !
toutes les plans d'actions mis en oeuvre par l'IRT, nous commençons a récolter les fruits !
une politique se mene sur le long terme.
Si la baguette magique existerait, tout irait mieux dans le meilleur des mondes possibles.
Karine, Posté
A cette heure, toutes les occasions sont bonnes pour incriminer Didier Robert et les institutions qui sont sous sa responsabilité.
Dommage que la politique de certains ne se résume qu'à ça !
Tipiman, Posté
(supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) Ces messieurs de la cour des comptes n'ont etudié qu'une infime partie de l'iceberg ou alors sont bien indulgents
Credo, Posté
Moi j'aime pas trop la côte d'azur, je prefere les cotes réunionanaises
Depain, depuis son mobile, Posté
et qui sa les reunionnais i vient de plébisciter, dimanche dernier?