Assemblée plénière du conseil régional :

SPL Maraïna : remous autour du salaire de la future PDG Fabienne Couapel-Sauret


Publié / Actualisé
Ce vendredi 10 avril 2015, l'assemblée plénière du conseil régional a autorisé Fabienne Couapel-Sauret, vice-présidente chargée des transports, à accéder au poste de présidente directrice générale de la SPL Maraïna et à recevoir une coquette rémunération pour cette nouvelle fonction. Un sujet qui a suscité quelques remous au sein de l'hémicycle, l'intéressée étant restée bien mystérieuse sur la question de son éventuel futur salaire...
Ce vendredi 10 avril 2015, l'assemblée plénière du conseil régional a autorisé Fabienne Couapel-Sauret, vice-présidente chargée des transports, à accéder au poste de présidente directrice générale de la SPL Maraïna et à recevoir une coquette rémunération pour cette nouvelle fonction. Un sujet qui a suscité quelques remous au sein de l'hémicycle, l'intéressée étant restée bien mystérieuse sur la question de son éventuel futur salaire...

Pointé du doigt par certains médias nationaux puis par la chambre régionale des comptes, le sénateur et président de Région Didier Robert a dû, par la force des choses, abandonner certains de ses autres mandats. La présidence d’Air Austral est ainsi revenue à Marie-Joseph Malé et celle de la SPL Maraïna à Fabienne Couapel-Sauret, dont la nomination au poste de présidente directrice générale a été autorisée ce vendredi en assemblée plénière.

Celle qui est déjà vice-présidente du conseil régional déléguée aux transports et chargée de la gestion du risque requin - mais aussi présidente de l’Agorah (agence d’urbanisme de La Réunion), vice-présidente de la réserve marine et présidente par intérim du syndicat mixte des transports - va donc se voir confier une mission supplémentaire avec la présidence et la direction générale de cette société publique locale chargée de réaliser des opérations d’aménagement pour le compte des collectivités.

Fabienne Couapel-Sauret a du même coup été autorisée à toucher une coquette rémunération, qui "ne pourra pas excéder 90 % de celle afférente à l’indice terminal de rémunération, primes incluses, du fonctionnaire territorial titulaire du grade le plus élevé dans le fonction publique territoriale". Ce qui laisse tout de même un peu de marge puisque son prédécesseur Didier Robert touchait lui 6 800 euros mensuels en tant que PDG de cette SPL Maraïna...

"C’est difficile de répondre, ce n’est pas l’objet de la délibération"

Après tout, le code général des collectivités territoriales autorise ce genre de nomination d’un élu régional à la tête d’une SPL si elle est validée par l’assemblée plénière de la collectivité. Mais elle peut étonner de la part d’une élue qui s’était fait, il y a quelques années, une spécialité de la promotion des "bonnes pratique" en politique. En tant que membre active de l’association "Réagir contre le gaspillage public", Fabienne Couapel-Sauret expliquait notamment, en 2009, qu’il y avait "un problème d’éthique et de morale en politique sur l’île".

C’est ce que n’ont pas manqué de souligner ce vendredi les élus de l’opposition – Axel Zettor, Béatrice Leperlier ou encore Catherine Gaud –, demandant directement à Fabienne Couapel-Sauret si oui ou non elle allait accepter cette rémunération en tant que PDG de la SPL Maraïna, et contrevenir du même coup à ses principes.

Après avoir rappelé sa "grande capacité de travail" lui permettant d’exercer de multiples fonctions, mais aussi qu’elle ne touchait actuellement "pas d’autre rémunération" que son indemnité d’élue régionale, l’intéressée n’a toutefois pas été en mesure de répondre clairement à la question posée. "C’est difficile de répondre, ce n’est pas l’objet de la délibération, il s’agit simplement d’une autorisation", a déclaré Fabienne Couapel-Sauret. "C’est le conseil d’administration de la SPL qui est souverain pour décider d’une rémunération éventuelle et de son montant", a-t-elle ajouté...

www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Stoppigeon, Posté
Un salaire, ça se mérite, si le personnel est rentable, on le paie en conséquence!!! Si non, on adapte. Personnellement, en tant que salarié, payé au client, j'ai gagné plus que mon patron...personne ne m'a jamais fait aucune remarque.
Gazzé, Posté
" faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! "
c du joli ....
Jusqu'à quand?, Posté
Voilà une grande donneuse de leçons venue du froid prise la main dans le sac. (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com). La générosité de Didier 1er pour ses amis n'a plus de limite. Je profite, tu profites, nous profitons.
Paul, Posté
Mme Gaud a raison mais on aurait apprécié sa vigilance jadis sous l'ère Vergés...
Patricia.f, Posté
Scandaleux. Cette equipe se fiche de nous mais alors bien!
(supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) voilà la papesse du respect du contribuable qu on étend encore crier nos impôts nos impôts contre le projet tram train......se fait une place dorée au soleil colonial!
Et avec notre argent! Notre avenir!
R I P O S T E, Posté
(Supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) elle ne va pas refuser les milliers d'?uros versés sur son compte bancaire tous les mois jusqu'à décembre prochain