Transport par câble : deux nouveaux projets à l'étude :

La Région veut installer des téléphériques à Cilaos et Salazie


Publié / Actualisé
Deux téléphériques pourraient prochainement voir le jour à La Réunion. Le conseil régional a annoncé vouloir lancer une étude d'opportunité et de faisabilité d'un transport par câble pour les cirques de Salazie et Cilaos. Un appel à marché public a été publié le 21 mars 2015 dans le bulletin officiel des annonces des marchés publics. Les candidats ont eu jusqu'au 4 mai 2015 pour envoyer leurs offres. Ces deux projets de téléphérique s'ajoutent à ceux qui ont été programmés par les communes de Saint-Denis et de Saint-Leu.
Deux téléphériques pourraient prochainement voir le jour à La Réunion. Le conseil régional a annoncé vouloir lancer une étude d'opportunité et de faisabilité d'un transport par câble pour les cirques de Salazie et Cilaos. Un appel à marché public a été publié le 21 mars 2015 dans le bulletin officiel des annonces des marchés publics. Les candidats ont eu jusqu'au 4 mai 2015 pour envoyer leurs offres. Ces deux projets de téléphérique s'ajoutent à ceux qui ont été programmés par les communes de Saint-Denis et de Saint-Leu.

Après Saint-Denis et Saint-Leu, c'est au tour de la Région de se lancer dans la course au transport par câble. Le conseil régional souhaite développer des téléphériques à Cilaos et Salazie. Deux études d'opportunité et de faisabilité ont ainsi été lancées pour les deux cirques dans le cadre du schéma régional des infrastructures et des transports (SRIT).

Pointant le fait que La Réunion est dominée par un trafic automobile représentant 80 % des déplacements, la collectivité estime que "le risque de congestion est d'autant plus grand au regard de la croissance économique de l'île." La Région Réunion souhaite donc "étudier toutes les alternatives possibles à l'automobile."

Pour le conseil régional, un téléphérique serait bénéfique pour la population des deux cirques - soit 14 100 habitants - qui doit uniquement se contenter de routes difficiles : la RN5 pour Cilaos et la RD 48 pour Salazie. Des axes routiers qui présentent "une sensibilité forte aux événements naturels et clmatiques" entraînant notamment des éboulements réguliers.

L'étude - dont l'enveloppe est estimée à plus de 100 000 euros - est prévue pour une durée de 9 mois. L'objectif : désenclaver la population des cirques "en leur proposant un mode de transport cadencé, à fréquence régulière, sécurisé et déconnecté des aléas de la route". Le but est également de disposer "un mode de transport ayant aussi bien une vocation touristique que de transport régulier de personne mais aussi de transport de marchandises."

"L'opération est susceptible d'être co-financée par le FEDER et par la Région Réunion sur les fonds propres du budget du conseil régional de la Réunion", précise le bulletin officiel des annonces des marchés publics. Les dernières offres ont dû être déposées avant le 4 mai 2015. Maintenant, la Région Réunion doit faire son choix parmi les candidatures.

La Région souligne que "l''étude fera l'objet d'une démarche itérative afin de proposer la meilleure solution technique pour le meilleur itinéraire". Une sélection de trajets éventuels a déjà été faite par le maître d'ouvrage. Pour le projet de Cilaos, le périmètre de l'étude de faisabilité concerne "les territoires situés à l'embouchure du cirque". Soit les communes de Saint-Louis, l'Entre-Deux, le Tampon et Saint-Pierre. Concernant celui de Salazie, les communes visées sont celles de Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André et Bras-Panon. (Voir schémas ci-dessus.)

Pour accomplir sa mission, le prestataire choisi devra monter "une équipe pluridisciplinaire" ayant des compétences en études de trafic et des déplacements en transports collectifs, en ingénierie technique et règlementaire, en architecture, en urbanisme, en environnement et en économie des transports. Il devra également prendre connaissance des autres projets de transports en commun lancés par la Région.

Le marché public est divisé en deux phases distinctes. Dans un premier temps, un diagnostic "de l'offre de déplacements actuelle (tous modes) et des besoins à moyen un long terme" devra être réalisé. Puis, l'éude de faisabilité débutera concrètement comprenant les "différents scénarios proposés et une comparaison des différents scénarios".

D'autres projets de téléphériques ont déjà été annoncés à La Réunion. A Saint-Denis, le chef-lieu a déjà lancé un projet qui doit relier la Montagne au centre-ville. Un autre doit faire le lien entre le quartier de Bois de Nèfles et le Chaudron. Une première phase d'étude a déjà été lancée, s'inspirant notamment de ce qui se fait en Colombie. Les deux liaisons doivent être effectives d'ici 2020.

En décembre 2014, Thierry Robert avait annoncé le début la phase pré-opérationnelle du téléphérique entre Saint-Leu et Cilaos. Une étude de faisabilité, d'un montant de près de 300 000 euros, a été financé par la commune et le TCO. Le projet devrait coûter au total 200 millions d'euros. La livraison d'un transport par câble de 22 kilomètres est prévue en 2018.

www.ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Bibique, Posté
Gaspille larzen creol, déjà allez fait in l'étude pou voir si la besoin téléphérique ici, pou kissa, apres aller voir si le faisable. Ban politik i calcul azot dan les Sims ou koue, zot i reve in nafer et zot iveu fe! I marche su la tete.
Après les 2000 bus, Posté
Cette Région est vraiment schizophrène. Pendant quatre ans, tous les efforts sont orientés vers la route et surtout vers la route du littoral et tout à coup au cours de la dernière année de son mandat, Didier Robert découvre le risque de congestion automobile. Mais vous ne trompez personne, vous avez tout englouti dans un seul projet, dans une seule route et il ne reste que des miettes. Toutes vos gesticulations sur terre, dans l'eau ou dans les airs n'arriveront pas à cacher votre grossière erreur. Et ce n'est pas la blonde Corinna qui arrivera à vous sortir de cette colle jacques.
Tectec, Posté
Oussa ilé les 2000 bus Promis??? L'évolution et le développement du transport en commun??
Assez gaspille larzent ta pas zot...!!!
(supprimé pour injures - webmaster ipreunion.com)
Popol, Posté
Alors il n'y a que 2 prétendants à la construction de ce télé :Le Groupe Autrichien Doppelmayr - Garaventa & le groupe francais Pomagalski. Ce dernier à réalisé par exemple les télécabines de New York, Rio et le Metrocable à Medellín !!!!!!!!!!
Poma est basé à Voreppe sur les hauteurs de Grenoble .......................alors qu'est-ce que les 2 boug de la mairie de st-denis sont allés faire en Colombie ???? Ils étaient en pélerinage sur la tombe de Pablo Escobar en tant que fan de la série "el patron del mal" ou bien ???????? Combien de temps et d'argent pour obtenir un rapport de faisabilité ????
Remarquez, d'içi qu'ils nous trouvent un sombre "mécano" Canadien ou Australien pour faire le job y'a pas des kilomètres !
Car depuis quand les décisions sont prises en toutes logique ?????? Jamais; donc y'a pas de raison de changer les bonnes vieilles méthodes pour "engourdir" le pognon public: 100 000 par çi + 300 000 par là = 400 000 € rien qu'en étude !!
Puis 200 000 000 € pour 1 seul projet .......... c'est beaucoup de zéro pour des bougs qui eux sont les vrais zéros !!
En tout cas il y a APPAREMMENT vraiment BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP D'ARGENT PUBLIC DISPONIBLE à la Réunion pour tous ces projets.............
Nikos, Posté
Un téléphérique qui passe au dessus de saint denis. OK
Un téléphérique qui traverse cilaos ou salazie. Mouai... On le comprend par la nécessité de ne pas traverser des routes avec un danger potentiel.
Mais on peut m'expliquer le téléphérique saint leu - cilaos?? Purée, mais le truc traversera forcément le parc national! On se rend compte que ca dénaturera le paysage? Et l'aspect tranquille de la randonnée sur la crête? On marche sur la tête!
Nos pauvres enfants... Nous allons leur laisser une ile bien triste ou la nature perdra encore plus de sa place... C'est désolant...
Perso, je ne vois pas comment on peut appeler au vote de DR ou de TR... Les deux se valent!
Sin 2ni dabor, Posté
DR est en campagne électorale des régionales , il découvre l'H20 chaude
Non, Posté
Un téléphérique à ciloas c'est tuer nos structures hotelières, nous peinons déjà suffsamment . Ne faites pas ca!
Hélène , Posté
Ils critiquent Thierry Robert, le traitent de fou, mais piquent ses bonnes idees, et en plus ancent des études en prenant soin d'exclure st leu.
Bravo la Région ! Vous êtes trop forts!
Heureusement qu'en décembre 2015, un vrai président kapab sera élu par le peuple réunionnais qui n'attend que sa, glisser le bulletin Thierry Robert dans l'urne.
Nefertiti et le pharaon vont tomber de haut, vous allez tous de tomber de haut.
\T/
Le retour de MCUR et cie, Posté
ridicule absurde de tuer nos payages, notre richesse capitale, alors que le long de la route des tamarins il manque des parkings pour les centaines de voitures qui stationnent sauvagement pour le covoiturage qui existe deja et qu'on attend les toujours les 2000 bus de didier.
Seb, depuis son mobile, Posté
"Une alternative a l'automobile"! Ah pardon, le tram train ca ne compte pas...