L'association mise beaucoup sur les réseaux sociaux pour se faire connaître... :

Îles Vanille : des fans à tout prix


Publié / Actualisé
Pour se développer et se faire connaître, les îles Vanille comptent essentiellement sur internet et les réseaux sociaux, avec l'objectif d'atteindre les 100 000 fans Facebook en 2015. La page en compte actuellement un peu plus de 87 000, sauf que parmi ceux-ci, près de 74 % sont originaires d'Inde et seuls 383 "en parlent", c'est-à-dire aiment, commentent et partagent les actualités des îles Vanille...
Pour se développer et se faire connaître, les îles Vanille comptent essentiellement sur internet et les réseaux sociaux, avec l'objectif d'atteindre les 100 000 fans Facebook en 2015. La page en compte actuellement un peu plus de 87 000, sauf que parmi ceux-ci, près de 74 % sont originaires d'Inde et seuls 383 "en parlent", c'est-à-dire aiment, commentent et partagent les actualités des îles Vanille...

Dans le rapport d’activités 2014 de l’association des îles Vanille, un point est consacré à internet et aux réseaux sociaux. Il y est notamment mentionné que "Facebook est utilisé à des fins de séduction" et que "les efforts les plus importants ont porté sur l’acquisition de fans et la mise en avant de produits combinés issus de tours opérateurs". Le rapport poursuit en indiquant qu’au 31 décembre 2014, "70 316 fans étaient abonnés à la page des îles Vanille", soulignant que "la majorité d’entre eux sont des Indiens de moins de 25 ans".

Un peu plus de cinq mois plus tard, à la date de ce jeudi 4 juin 2015, la page compte 87 018 fans et se rapproche donc de l’objectif des 100 000 espérés d’ici la fin de l’année. Et comme le mentionnait le rapport, la très grande majorité sont toujours des Indiens. Selon les données du site socialbakers.com, ils représentent en effet à eux seuls pas moins de 73,8 % des fans Facebook des îles Vanille, pour lesquelles la Région Réunion vient de voter une subvention de plus de 630 000 euros.

Si l’Inde fait certes partie des pays "cibles" de l’association, une telle proportion paraît tout de même étonnante. De plus, autre curiosité, le deuxième pays le mieux représenté est le Brésil (7,8 %), qui n’est pas forcément le plus concerné par les îles Vanille... Suivent seulement ensuite la France (3,9 %) et l’Afrique du Sud (2,9 %).

Par ailleurs, depuis quelques années, Facebook a mis en place un nouvel outil pour mesurer la popularité d’une page : le nombre de "personnes qui en parlent". Cet indicateur comptabilise les utilisateurs qui "aiment, commentent ou partagent les mises à jour de votre page", "répondent à une question que vous avez posée", "répondent à un événement que vous avez créé", "mentionnent votre page", "taguent votre page dans une photo" ou "procèdent à check-in ou recommandent votre lieu".

Or, parmi les près de 87 000 fans des îles Vanille, seuls 383 "en parlent"... Soit une proportion anormalement basse de fans réellement actifs. Par comparaison, la page d’Imaz Press ne compte modestement que 10 943 fans, mais 2 431 personnes qui "en parlent".

De même, la courbe de progression du nombre de fans de la page des îles Vanille est assez surprenante. Alors qu’elle connaissait une augmentation timide mais régulière depuis le début 2015, elle a connu un bon spectaculaire de près de 15 000 fans entre le 12 février et le 12 mars pour atteindre près de 88 000, avant de connaître une baisse constante depuis la mi-mars. Soit au moment même où Facebook a décidé de supprimer les "Likes" provenant des "comptes inactifs"...

A noter que plusieurs sites internet proposent, en toute transparence, aux administrateurs de pages Facebook d'acheter des "likes". Avec le Pakistan, la Roumanie et le Hongrie, l'Inde est connue pour être l'un des principaux pays pourvoyeurs de comptes inactifs. En fonction de de leur provenance les prix de ces mentions "j'aime" sont différents : les fans français sont "à vendre" 140 euros les 1 000 contre 100 euros pour ceux issus du monde entier.

www.ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

Yvonjojo, Posté
producteur de vanille vend:1300$/tonne 32$/kg si 1050$/tonne par 25 tonne
Olala-fé-pa-trap-a-ou.com, Posté
Belle réponse de WebxAgency. Si on regarde celle de l'IRT depuis 1 an, on verrai la même courbe et des fans venant de... l'île Maurice. C'est bien connu, les mauriciens sont les premiers intéressés à venir sur La Réunion ;-) Tir rectifié depuis 10 mois de leur part... mdr
WebxAgency, Posté
Bel article car belle analyse. Nous vendons des likes français à 99 euros les 1 000 et même prix pour de l'international mais livraison 3 fois plus rapide. Par contre nous conseillons de ne pas trop acheter de fans par rapport à ses fans naturels, pour éviter justement ce type de flagrant délit ;) Nous conseillons également l'utilisation de l'option "Stimuler la publication" de Facebook pour faire grimper le nombre de personne qui en parlent ;) Yannick Deslandes de www.acheter-des-fans.com !
CHABAN, Posté
Corina la patrona

Excellent, un like de ma part et gratuit en plus.
Soweto, Posté
Quelle malhonnêteté intellectuelle que sont nos élus de la Région et en premier le pharaon de la pyramide inversée. Achetez des likes en Inde avec notre argent, pour nous c'est inconcevable. Vivement que cela change.
Corina la patrona, Posté
Trop fort ! Tellement ils sont mols sur les réseaux sociaux, ils sont contraints d'aller acheter des likes en Inde.. Hallucinant, sa en dit long sur les méthodes courantes des satellites de la région. Ce sont des imposteurs, et ça dans tous les domaines!
Eric, Posté
Je ne vois pas le problème. L'Inde fait partie des pays cibles. Air Austral y a développé une ligne.