Visite du Premier ministre à La Réunion :

La convention canne enfin signée sous l'égide de Manuel Valls


Publié / Actualisé
À quelques semaines de l'ouverture de la campagne sucrière, la convention canne 2015-2021 a été enfin signée entre les planteurs et l'usinier Téréos, sous l'égide du Premier ministre Manuel Valls, ce jeudi 11 juin 2015. La prime bagasse passera à 14,50 euros la tonne de canne à partir de 2015.
À quelques semaines de l'ouverture de la campagne sucrière, la convention canne 2015-2021 a été enfin signée entre les planteurs et l'usinier Téréos, sous l'égide du Premier ministre Manuel Valls, ce jeudi 11 juin 2015. La prime bagasse passera à 14,50 euros la tonne de canne à partir de 2015.

"Nous venons de signer la convention entre l’État, les planteurs et les industriels qui fixe pour les années à venir les aides communautaires et nationales à la filière et les relations commerciales entre planteurs et industriels. Je salue très sincèrement le sens des responsabilités et la volonté de tous d’aboutir à un accord avant la prochaine campagne qui va commencer dans les prochaines semaines", a déclaré Manuel Valls.

"Les planteurs et les industriels, comme tous les acteurs économiques, ont besoin de visibilité pour exercer leur activité. Et l’activité de la canne est centrale pour l’activité de  l’île, pour l’emploi, l’aménagement du territoire et aussi la production d’énergies renouvelables. Il fallait donc sécuriser et revaloriser le prix de rachat de l’électricité produite à partir de la bagasse, parce que c’est une source d’énergie renouvelable, et c’est bien sûr un élément de revenu pour les producteurs. C’est pourquoi j’ai décidé de porter la prime bagasse dès 2015 à 14,50 euros la tonne de canne", a poursuivi le Premier ministre, selon lequel cette décision "traduit l’appui du gouvernement à la filière canne-sucre et à la transition énergétique".

Jean-Yves Minatchy : "On a eu gain de cause"

De son côté, le président de la CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion) n'a pas caché sa satisfaction. "On avait dix propositions, les dix propositions ont été acceptées. L’ensemble de nos demandes ont été satisfaites, on a eu gain de cause", a-t-il jugé.

Cette convention canne ne fait toutefois pas l'unanimité chez tous les planteurs. Près de 80 d'entre-eux, notamment des membres de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles), se sont réunis devant la préfecture pour exprimer leur désaccord. Estimant la convention favorable aux usiniers, les représentants de la FDSEA avaient déjà manifesté leur mécontentement lors de la dernière réunion de la commission paritaire ce mercredi. "Ils ont rien proposé, donc ils n’ont rien obtenu. La FDSEA n’a jamais signé une quelconque convention. Ils ont toujours contesté, sans rien proposer", leur a répondu Jean-Yves Minatchy par micro interposé.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Denisot, Posté
Très bien mais peu mieux fraire
Bouboule Larime, Posté
Augementation de la prime Bagasse = Augmentation de la Facture EDF
Popol, Posté
nous lè capable.............ben non sans la perfusion de la métropole !! ca crie ca lé pas content mais y signe pour prendre l'arzen de france .............ca pou crier là lé capab ........mais pou le rest: 0 0 et encore 0 !
Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
Qui paye çà ? Nous......!!! Avec les taxes faramineuses sur nos factures EDF !

Dégout de cette engeance !!