Régionales 2015 :

"Sardine et Zembrokal" : Thierry Robert lance sa propre émission de cuisine politique


Publié / Actualisé
A moins de six mois des élections régionales, Thierry Robert a annoncé ce vendredi 19 juin 2015 le lancement d'une émission politique : "Sardine et Zembrokal". Chaque dernier dimanche du mois, le député-maire de Saint-Leu compte inviter cinq Réunionnais et une personnalité de l'île pour débattre autour d'un repas. En marge de cette annonce, le candidat a fait un point sur la campagne électorale et les tractations en cours.
A moins de six mois des élections régionales, Thierry Robert a annoncé ce vendredi 19 juin 2015 le lancement d'une émission politique : "Sardine et Zembrokal". Chaque dernier dimanche du mois, le député-maire de Saint-Leu compte inviter cinq Réunionnais et une personnalité de l'île pour débattre autour d'un repas. En marge de cette annonce, le candidat a fait un point sur la campagne électorale et les tractations en cours.

Après "C à vous" d'Alessandra Sublet et "93 Faubourg Saint-Honoré" de Thierry Ardisson, c'est au tour de Thierry Robert de présenter une émission télévisée qui se déroule lors d'un repas. Le député-maire de Saint-Leu compte ainsi réunir chaque mois six Réunionnais et Réunionnaises autour d'une table pour débattre : "ces personnes vont être choisies au hasard après tirage au sort pour venir me faire part de leurs questionnements, leurs attentes, leurs inquiétudes." Les intéressés peuvent s'inscrire dès à présent sur le site internet du candidat à la Pyramide inversée.

La première émission sera enregistrée le dimanche 28 juin 2015, en compagnie de la chanteuse de séga Missty. Sur les deux heures de discussion, un montage de 14 minutes sera diffusé sur internet le jeudi suivant le débat. "La première émission n'aura pas de thème. A partir de la deuxième, les gens viendront parler d'un thème défini à l'avance : transport, chômage, emploi… Les choses seront organisées de sorte à avoir une vraie remontée de la population. […] Il ne s'agit pas de choisir des gens pro-Thierry Robert. Il s'agit d'avoir un vrai panel et d'entendre la réalité de la situation", souligne le président du LPA.

Pour Thierry Robert, cette émission enregistrée autour d'un repas cuisiné à Saint-Leu augure l'attitude qu'il pourrait avoir à la tête de la Pyramide inversée en cas d'élection. "Demain, à la Région, je veux être le président du peuple, proche de la population, qui sait écouter la population, qui se rendra chaque semaine - toute l'année - dans une commune différente pour aller à la rencontre de la population afin d'avoir un lien permanent", annonce-t-il.

"Je ne me sens nullement isolé"

Mais avant de manger un zembrokal avec la population, le député de l'ouest continue de suivre de loin les tractations en cours : "je discute vraiment avec tout le monde, mais je pense qu'il est grand temps que la gauche se mette d'accord avec elle." S'il ne veut pas "faire de l'ingérence", Thierry Robert se montre tout de même critique. "Les sympathisants de gauche doivent être relativement déçus. Le PS, parti du président de la République, n'est pas en mesure de définir une stratégie à moins de six mois. C'est relativement inquiétant. Est-ce que les réunionnais veulent confier la présidence de la Région à des gens qui ne sont pas capable de se mettre d'accord ?", s'interroge le parlementaire.

Considéré comme seul sur la scène politique, Thierry Robert se défend de manquer de soutiens : "je ne me sens nullement isolé. Je suis extrêmement serein et déterminé." "L'élection régionale est à l'image de l'élection présidentielle : c'est un instant de vérité entre un homme et un peuple. Il peut y avoir 14 maires derrière un candidat, mais s'il n'a pas le soutien du peuple : il est mort", poursuit l'élu. Confiant quant au devenir de sa candidature, le député-maire de Saint-Leu assure être convaincu "à 1 milliard de %" que la population réunionnaise a "envie de changement." L'élu le répète à qui veut l'entendre : "c'est le soir du 6 décembre qu'on connaîtra le résultat du 13."

En attendant le premier tour des élections, Thierry Robert dévoile peu à peu ses cartes sur la suite de sa campagne. De nouvelles propositions sur l'économie seront présentées d'ici quelques semaines. "L'axe principal du programme, c'est simple : relancer l'économie réunionnaise avec pour objectif de créer de l'emploi", souligne le candidat. Quant au programme complet et à la liste qui sera déposée en préfecture, ils ne seront pas présentés au grand public avant le début du mois de novembre. D'ici là, c'est autour d'un cari feu de bois que le député-maire de Saint-Leu animera chaque mois le débat autour des régionales, avec "pourquoi pas un massalé coq."

www.ipreunion.com

   

15 Commentaire(s)

Hari om, Posté
c' est du jamais vus même Debré n' a pas pensé à cette stratégie il l' a gagné avec son savoir vous en faites un peu trop monsieur le maire, moi aussi j' aimerai voir ces comptes de campagnes, jusqu' ou la manipalation, jusqu' ou les créoles vous suivront ces manigances, vous moucatez tout le monde, alors juste pas t'it malheureux. A bon entendeur on vous avez jamais appris qu' un homme qui se mets trop en vedette n 'est pas pour les pauvres vous les jeunes demander a vos parents, 50000 emplois impossible. (devineur ) peut etre
Hum, Posté
Suis curieux de voir ses comptes de campagnes pour les régionales! Avec tous ces pique nique le chiffre va être énorme!
Tagoun, Posté
Excellente initiative ! dans un moment convivial on peut échanger, proposer, mieux cerner le candidat.
Cerise, Posté
Enfin un homme qui se lance, qui met en place des moyens de communications.
Cerise, Posté
Belle initiative, la persévérance... des approches nouvelles. Tout dans la droiture
André, Posté
parfait menu, créole y manque juste le rougail tomate combava....
Reunionnais, Posté
C'est très bien M. Thierry ROBERT!.... Quel homme politique a deja fait ça?.... Personne à ma connaissance... Moi pour la région de 2015 c'est M. Thierry Robert!!!!
Jolaracaille, Posté
Après le mangé-cochon qu'il nous a jusqu'alors servi, place au sardine zembrocal...Wait and see ...!...J'ai mal à ma Réunion....
Zorro, Posté
Enfin un homme politique courageux !!!
émilie, Posté
faudra varier le menu... passe ke carry canar tou lé jour lé pa gayar... comme macatia depuis 5 ans lé désolant...
Zembrocal Péi, Posté
Mi espère mangé sera bon ! Mi sa inscrire à moins...
Hrv, Posté
Pas mal. Un concept innovant. Peut être un moyen d'intéresser les gens à la politique. Pourquoi pas?! Je demande à voir.
Wilson, Posté
Excellent !! Hihihihihi ! Le titre est fun ! Le gars lé deconneur sérieuuux ! Y fé ri a moin !
Olivier, Posté
Génial, j'espère participer.
Y a pas à dire, cet homme ne manque pas d'idées, à l'image de ce que l'on attend d'un homme politique.
CHABAN, Posté
Chapeau bas à l'artiste pour le titre! J'aime