Attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral :

Les gendarmes de nouveau à la Région


Publié / Actualisé
Les gendarmes se sont rendus à la Région à au moins deux reprises au cours des dernières semaines. Les enquêteurs agissaient dans le cadre des investigations menées sur les marchés de la Nouvelle route du littoral. La gendarmerie s'était déjà rendue au siège du conseil régional à la fin 2014 et au début 2015.
Les gendarmes se sont rendus à la Région à au moins deux reprises au cours des dernières semaines. Les enquêteurs agissaient dans le cadre des investigations menées sur les marchés de la Nouvelle route du littoral. La gendarmerie s'était déjà rendue au siège du conseil régional à la fin 2014 et au début 2015.

Ouverte en 2014, l'enquête de la brigade financière de la gendarmerie sur les marchés de la NRL se poursuit donc. Dans ce cadre, la dernière visite en date des gendarmes au siège du conseil régional à Saint-Denis remonte au vendredi 5 juin. "Le fourgon de gendarmerie est resté stationné devant la Pyramide inversée un long moment", raconte un témoin. "Au bureau, on a de tout de suite fait le rapprochement avec l'enquête sur les marchés de la Nouvelle route du littoral", ajoute un agent de la collectivité.

Les gendarmes se sont rendus dans les services de la Région. Ils voulaient récupérer un certain nombre de documents. Ils les ont obtenus sans encombre, "puisqu'il n'a jamais été question de cacher quoi que ce soit et encore moins de faire obstruction au travail des enquêteurs", indique-t-on de source proche de la Pyramide inversée.

Ces nouvelles visites de la gendarmerie au sein de la collectivité régionale ne sont pas les premières. Le vendredi 30 janvier 2015, les gendarmes de la brigade financière s'étaient entretenus avec Didier Robert dans son bureau de président du conseil régional, à Saint-Denis, et fin 2014 ils s'étaient rendus au service informatique de la Région. Cette fois déjà, ils avaient demandé et obtenu que leur soient remis un certain nombre de fichiers informatiques et de documents.

Ces faits révélés par Imaz Press Réunion, le jeudi 5 février, avaient ensuite fait l'objet d'un communiqué rendu public le même jour par le conseil régional. "Dans le cadre de la Nouvelle Route du Littoral, une enquête a été ouverte et fait l'objet d'investigations classiques et courantes compte tenu de l'importance et des enjeux attachés à un projet de cette envergure", écrivait alors la collectivité régionale.

"C’est l’interprétation qu’en fait la Région", avait toutefois estimé Yves Le Meur, secrétaire général de la chambre régionale des comptes de La Réunion, légèrement dubitatif face aux explications de la collectivité. "Je ne suis pas convaincu que tous les marchés fassent l’objet d’une enquête diligentée par la gendarmerie...", soulignait-il, tout en précisant n’avoir "aucune information sur ce dossier".

Dans son communiqué, le conseil régional disait également que, dans le cadre de cette enquête, "les équipes de la Région sont naturellement amenées à répondre aux sollicitations des enquêteurs. De même l'intégralité des pièces sont à disposition dans un souci évident de totale transparence."

Pour rappel, le 15 octobre 2013, la commission d’appel d’offres du conseil régional de La Réunion a attribué les deux principales tranches du chantier de la Nouvelle route du littoral – les lots digues et viaduc – aux groupements Vinci/Bouygues et GTOI/SBTPC, pour un montant s’élevant à 1,2 milliard d’euros. Grande perdante de l’appel d’offres, la société Eiffage TP avait saisi tous les moyens juridiques possibles pour contester l’attribution de ces marchés, avant de voir ses deux recours rejetés par le tribunal administratif en décembre 2013.

Mahdia Benhamla et Guilhem George pour www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Arnold , Posté
Je pense que ça devient grave il y a les Balkany en France et ici on a l'équipe de Didier Robert. Ceci explique les chiffres qui déclines à l IRT, d'ou le tourisme en baisse régulière depuis qu'il est à la région. (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) Il faut qu'il arrête de nous prendre pour des jambons Didier Robert. Pourquoi il ne fait aucune communication sur son bilan, afin d'éviter qu'on le critique à raison la plupart temps. Au contraire, il tend le bâton. Alors, comme on dit il se rapproche de plus en plus les gendarmes, car ils ne pousseraient pas une perquisition à la Région. Et donc, cette équipe de bras cassés sont fortement soupçonnés...(supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) sa maison à été cambriolée (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com), il y a trop de personnalités importantes près de lui, (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) C'est forcément ultra surveiller quand vous savez qui habite à côté au risque d'avoir un incident diplomatique...Pfffff pauvre type.
@ @mytho, Posté
Votre boule de cristal vous conduit dans l'erreur ! Changez là.......

Qui voyez-vous pour remplacer Didier Robert?

Thierry le charlatant?
Huguette la condescendante ?

I Fé Rire... DIDIER GARDERA LA PRÉSIDENCE DE LA RÉGION, QUE CELA VOUS PLAISE OU NON !
@mytho, Posté
@ COOL,
Réducteur vos propos , les élections régionales se jouent donc qui est pour ou contre la NRL .
Na un Pdt sortant de région en 2010 la kouri kulote dans la main en proposant un référendum sur le tram train la suite on connaît ...

Jamais 2 sans 3 le prochain sortant va être Didier ROBERT , ump : "inculte, méfiant et sûr de lui"
COOL, Posté
Qu'ils cherchent, qu'ils cherchent......... Moi j'ai confiance en Didier Robert, peut-être envers toutes les personnes qui l'entourent, mais en Didier je n'ai aucun doute !

En décembre je vote Didier Robert car il est le seul à avoir eu suffisamment de c..... pour réaliser un aussi gros CHANTIER que les adversaires sont contre et veulent nous faire croire que c'est un projet.

VIVE DIDIER ROBERT
Lola, Posté
Comme si il allait confirmer que quelque chose clochait ! Y en a marre de ces élus qui disent et font comme si tout allait bien alors qu'il y a des problemes quitte à prendre les citoyens pour des gros naifs ; Il pourraient au moins nous dire qu'est-ce qui a interpellé les gendarmes pour que cette enquête soit lancée
Marie Andrée, Posté
Ouh la la.. Que va donc encore nous raconter notre Momin préféré ? Que c'est une fois de plus normal une descente de gendarmes a la région pcq c un gros marché? (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) monsieur, vous devez rendre des comptes aux réunionnais sur ce qui se passe en ce moment a la région avec toutes ces descentes de gendarmes a répétition.. Allez, dis nous President Didier.. Stp
Patmad, depuis son mobile, Posté
et encore une fois de plus que la brigade financière débarque à la région, (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) . ....ils ont pas mal d'informations sur le marché de la NRL.....et d'autres choses....à suivre dans les prochains jours. ...ça promet. .
Véro, Posté
Les gendarmes aiment la Région on dirait LOL
J'en Claude , Posté
Didier Les réunionnais ont le droit de savoir
Pfff, Posté
Combien de fois allez vous sortir cet article ???!
Jonatan Ravine, Posté
Nous voulons la vérité.
Il s'agit d'argent publique.
La Région ? Les réunionnais sont en droit de savoir
ce qui se passe et comment sont utilisés les deniers des réunionnais !!!
Attention, Posté
Attention IPR, vous allez faire des mécontents qui vont vous insulter et vous accuser d'être achetés...
Lulu, Posté
Pourquoi la région ne communique pas clairement sur ce qu'il se passe? Les citoyens contribuables ont le droit de savoir ce qu'il se trame, au moins dans les grandes lignes!