Une lettre a été remise au procureur de la République :

Corruption à La Réunion : Jean-Hugues Ratenon souhaite que la justice "fasse le ménage"


Publié / Actualisé
Jean-Hugues Ratenon a organisé ce vendredi 3 juillet 2015 un rassemblement devant le tribunal de grande instance de Saint-Denis pour dénoncer "le problème de la corruption, des abus de pouvoir, des détournements et du gaspillage de l'argent public." Une cinquantaine de personnes s'est réunie face au Palais de justice afin de remettre une lettre à Eric Tuffery, le procureur de la République du chef-lieu.
Jean-Hugues Ratenon a organisé ce vendredi 3 juillet 2015 un rassemblement devant le tribunal de grande instance de Saint-Denis pour dénoncer "le problème de la corruption, des abus de pouvoir, des détournements et du gaspillage de l'argent public." Une cinquantaine de personnes s'est réunie face au Palais de justice afin de remettre une lettre à Eric Tuffery, le procureur de la République du chef-lieu.

"Plus de 70 ans après la loi de départementalisation, le constat nous amène à dire que la corruption dans la politique réunionnaise a affaibli le développement de La Réunion car elle a pour conséquence entre autres la cherté de la vie, et l'augmentation des impôts locaux par les collectivités."

Dans sa lettre adressée au procureur de la République, Jean-Hugues Ratenon demande à la justice de "faire le ménage afin que La Réunion trouve le chemin de la sérénité." Afin d'appuyer sa demande auprès d'Eric Tuffery, le représentant de Rezistans/ARCP a mobilisé une partie des militants de son collectif devant le TGI de Saint-Denis.

Le candidat aux prochaines élections régionales souhaite que "toutes les affaires en cours trouvent leur réponse rapidement et que d'autres enquêtes judiciaires soient menées avec diligence." Toutefois, l'homme politique refuse de parler d'un cas concret pouvant illustrer ses propos.

"Ça touche la gauche, ça touche la droite"

"Aujourd'hui, il ne faut surtout pas citer de nom parce que c'est généralisé. Si je cite quelques noms, je risque d'en oublier certains. A partir de là, il faut faire le ménage partout. Ça touche la gauche, ça touche la droite, ça touche les collectivités de La Réunion, d'autres institutions publiques et des grosses entreprises du territoire", justifie-t-il.

Présent devant le Palais de justice - à l'instar de Max Banon de la CGTR Sud - Jean-Paul Panechou n'a pas de mal à évoquer différentes situations. "On peut parler de nouvelle route du littoral et l'enquête diligentée depuis Paris. […] Il y a aussi les emplois verts : la président de la PAEV a reconnu qu'ils ont été amenés à manifester devant la préfecture pour la continuité territoriale", relate le représentant local du Front de Gauche.

Evidemment, la mobilisation de ce vendredi est l'occasion pour Jean-Hugues Ratenon de se mettre sur le devant de la scène à l'approche des régionales de décembre 2015. "Cette élection doit être une étape supplémentaire pour faire le ménage à La Réunion", affirme-t-il. Reste à savoir si la corruption dans l'île sera l'un des thèmes de prédilection de la campagne électorale.

www.ipreunion.com

   

11 Commentaire(s)

Bayoune, Posté
"Tant que les Réunionnais continueront a voter pour les politiciens actuels (qui pour la plupart sont concernées par la corruption ou ma magouille) rien ne pourra changer le destin de notre îles appartient au peuple il faut ce réveiller avant qu'il ne soit trop tard !!!" Lé vré dalon noute péyi i yapartiyin anou, é sé politisiyin é an devenir, i rève de ranpalss lé pouri an plass pou fé parèy. On peut lire ceci dans la lettre de Raton "
"Le problème de la corruption, des abus de pouvoir, des détournements et du gaspillage de l’argent public n’est pas étranger à la crise que traverse la Réunion, (biyindi é après, li di pa, mé vote pou li o réziyonal). « Sur le plan politique en particulier, les délits de malversation ou de fraude doivent être lourdement et sévèrement condamnés... Tout politicien faisant l’objet d’un quelconque délit de malversation ou de fraude doit être lourdement et sévèrement condamné. " J.Hugues devient là un amuseur public, pour ne pas dire un clown de la politique, lui et ses accompagnateurs au tribunal sont les acteurs en devenir dans un système pourri. Indirectement, il le dit, il faut arrêter d'engraisser les cochons gras - ils sont bons pour l'abbattoir, mètt anou, ti koson mèg pou langrèssman. Ratenon s'attaque aux fruits, qui seraient pourris, mais il conserverait l'arbre. C'est à dire, oui pour le système de la départementalisation qui, il ne dit pas assassine le développement du pays, mais seulement le freine. Que pense Ratenon de la ruine des planteurs en 2017, de ces centaines de milliers de chômeurs condamnés à vivre avec l'aumône des riches, le RSA, de ces enfants déportés pour connaître la galère en Europe, de ces assassinés suicides sur le pont de L'Entre deux, de la riv de l'Est, Vinh Shan etc... Mr Ratenon, la départementalisation-système ne freine seulement pas le développement de notre, mais l'assassine.
"les liens étroits qu’entretiennent les politiciens locaux avec les fonctionnaires dépositaires de l’autorité publique et le monde des affaires se doivent d’être plus sains et respectueux des règles de la République, et ce, dans un souci d’un réel pas vers une égalité des droits pour l’ensemble des citoyens devant la loi, devant les institutions et devant toute l’administration publique. " Là çà devient hilarant, il demande à un haut fonctionnaire occupant de juger ses pairs qui pratiquent ces malversations, en se souciant de l'égalité des droits pour l'ensemble des citoyens? Mr Ratenon avec ses camarades n'ont pas encore compris, et cela au bout de 70 ans - qu'ils ne font pas encore partie de l'ensemble des citoyens ?? - mais une bande de « ceux qui ne sont pas entrer dans l’histoire » comme disait Sarkozy au Sénégal, sous citoyens dans l'océan indien - un peu comme l'esclave des kalbanons qui entendait draguer la fille du maître, pour pouvoir prendre l'air sous la varangue des blancs. Ratenon drague, caresse la fille JUSTICE ? en l'invitant à "faire le ménage afin que La Réunion trouve le chemin de la sérénité." anfin de konte pou lèss la plass pou li et sa clique, déjà, pour certains discrédités ailleurs. Certains lecteurs de sa lettre, aimeraient savoir comment, lui et sa troupe ont géré financièrement les différentes associations qu'ils ont créé - en faisant appel aux subventions publiques.Mi arète là talèr va dire amwin, mwin sé in moukatèr!!! Noré petèt dé sirpriz, sirtou kan il devient un employé d’une de ses associations qu’il a démissionné….
Ti caf la cour, Posté
oté jan higues sur outte gauche na in voler courrier a saint pierre ça ossi lé in forme de corruption non ? pour mémoire courrier UR974
Lolo, Posté
C est vrai y trop de corruption .Nrl. chef chantier. Contucteur travaux des grande entreprise
Seb97420, Posté
Certains ce batte soit disant contre la corruption...
Il semble que d'après ce que j'ai pu lire sur ce monsieur Jean Hugues Ratenon qu'il ne soit pas lui même irréprochable... (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com)

Tant que les Réunionnais continueront a voter pour les politiciens actuels (qui pour la plupart sont concernées par la corruption ou ma magouille) rien ne pourra changer le destin de notre îles appartient au peuple il faut ce réveiller avant qu'il ne soit trop tard !!!
à Soweto, Posté
Afin de boire le calice jusqu'à la lie, voici le lien
concernant les subventions aux associations...
On s'interroge sur certaines (Tampon, Saint-Pierre...)
J'ai trouvé sur google, mais pas celles de 2014/2015..
Suspect non ?
Soweto, Posté
Et pourtant il existe un service public de communication que nous payons (RFO 1...), J'en ai marre de voir toutes ces publicités dans les rues, dans nos boites aux lettres sur papier glacé payées avec notre argent et cela existe dans toutes les collectivités (Conseil départemental, Région réunion, les municipalités...).
L'argent est jeté par les fenêtres ou donner à des associations fantômes ou fictives.
Les iles vanilles qui profitent aux autres iles et que nous payons, la continuité territoriale "pou bat carré " en France (31 millions consacrés) et pour notre jeunesse Rien. Rien aussi pour les réunionnais qui sont partis en France pour travailler et qui auraient bien besoin d'une aide pour retrouver leur famille et se ressourcer.
et bien d'autres encore que nous ignorons. La justice devraient s’emmêler, elle a beaucoup de travail à faire en terme de salubrité publique.
Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
Il a raison... Ils n'ont plus de limite, ils font ce qu'ils veulent
sans se soucier de l'honneur, de l'intégrité (qu'ils(elles) ont depuis longtemps oublié que cela existait..
Ils agissent sans honte souvent devant les réunionnais... Je ne sais pas, à croire qu'ils n'ont pas d'enfants..
qu'ils n'ont pas de miroir, qu'ils n'ont pas de cerveau mais un tiroir caisse déréglé à la place du coeur et de la cervelle.

Je les vomis tous... comme dit Ratenon, pas la peine de les citer, nous les connaissons tous...
S'il faut signer quelque chose ou se mobiliser je suis partant. TROP C'EST TROP !
Malo, Posté
Ôté TI fret kri Pa for ou tété jugez ossi dernier foi rappel a ou
Rico, Posté
Ha haha..... Pa li même la dit a nou vote Hollande et aujourd'hui li retourne sont veste un autre Guignols comme celui de st leu
Tiloot , Posté
c est vraiment l hôpital qui se fou de la charité
TAGOUN, Posté
On l'aime ou l'aime pas mais il a raison ! on va crever à cause de cette corruption, même si celà créée un séisme il faut faire le ménage, le contribuable que je suis en a marre de voir que l'a