Régionales 2015 :

Jean-Claude Fruteau : "Patrick Lebreton est le plus à même de conduire le rassemblement progressiste"


Publié / Actualisé
Suite à la victoire de Michel Vergoz à Sainte-Rose, Jean-Claude Fruteau a défendu la candidature de Patrick Lebreton comme tête de liste lors des prochaines élections régionales, dans une tribune libre publiée ce vendredi 10 juillet 2015. Pour le député-maire de Saint-Benoît, son homologue de Saint-Joseph "est le plus à même de conduire le rassemblement progressiste". Une déclaration qui se veut fédératrice alors que Gilbert Annette a déjà été élu "premier des socialistes" il y a quelques semaines. Nous publions ci-dessous son communiqué dans son intégralité.
Suite à la victoire de Michel Vergoz à Sainte-Rose, Jean-Claude Fruteau a défendu la candidature de Patrick Lebreton comme tête de liste lors des prochaines élections régionales, dans une tribune libre publiée ce vendredi 10 juillet 2015. Pour le député-maire de Saint-Benoît, son homologue de Saint-Joseph "est le plus à même de conduire le rassemblement progressiste". Une déclaration qui se veut fédératrice alors que Gilbert Annette a déjà été élu "premier des socialistes" il y a quelques semaines. Nous publions ci-dessous son communiqué dans son intégralité.

"L'expérience, la légitimité et la jeunesse : pourquoi Patrick Lebreton est notre candidat...

C'est une grande et belle victoire : la liste de rassemblement menée par Michel Vergoz a été choisie par les Sainte Rosiennes et les Sainte Rosiens, d'une façon spectaculaire et incontestable. C'est une victoire qui en appelle d'autres et qui trace des perspectives. Qu'a-t-on vu ? Que tout devient possible quand il y a un rassemblement progressiste et un respect des partenaires.

Ce qui a été réussi à l'échelle d'une commune, nous pouvons le réussir à l'échelle de la Réunion.
A l'approche de l'élection régionale, la gauche réunionnaise a le devoir de se rassembler, mais dans les meilleurs conditions et pour les bonnes raisons.
Je l'ai dit plusieurs fois et je l'écris aujourd'hui : notre meilleur candidat, notre meilleure chance, c'est Patrick Lebreton.
Quel candidat est plus légitime, en effet, que celui qui gagne ses élections ?
Qui a le plus d'assise et de présence sur le terrain que le député- maire socialiste et président du Progrès ?

J'ai été, et j'en suis fier, le premier secrétaire de la fédération socialiste réunionnaise durant 19 années. Jamais je ne renierai mon engagement socialiste. Toujours, je resterai fidèle aux valeurs humanistes qui ont guidé mon action politique.

Mais c'est aujourd'hui dans le rassemblement le plus large que nous pourrons continuer de défendre ces valeurs. Et c'est dans cette logique que Patrick Lebreton a su créer, avec succès, le mouvement Progrès, qui est désormais en responsabilité dans 3 mairies, majoritaire au sein du principal groupe d'opposition départemental, majoritaire au sein du groupe socialiste régional et qui fédère 4 parlementaires. Personne, à gauche comme à droite, ne peut contester ses victoires et son statut.

Je vois également chez Patrick Lebreton cette qualité indispensable à un bon président de Région: c'est un élu de proximité qui sait défendre les Réunionnais à Paris. Il l'a notamment prouvé en acceptant de conduire le difficile dossier de la régionalisation de l'emploi, mais également en s'engageant pour un développement équilibré de notre île, dans les Bas comme dans les Hauts. Il a toujours été à mes côtés dans la lutte contre les retards structurels qui pénalisent de façon intolérable l'Est et le Sud de notre île.

Je peux aussi dire, à la lumière de mon parcours, que la Réunion a aujourd'hui besoin d'une relève politique. Et je me sens autorisé à l'écrire : les élus de ma génération ne devraient pas ambitionner de se présenter à l'élection régionale, mais plutôt de passer efficacement le relais.

Pour toutes ces raisons, pour ce qu'il incarne, pour ce qu'il réussit, parce qu'il jette des passerelles entre nos régions, entre les générations et entre les Réunionnais, Patrick Lebreton est le plus à même de conduire le rassemblement progressiste dont notre île a besoin.

Je lui demande d'être ce rassembleur légitime, expérimenté, qui permettra une relève politique et qui fera, demain, gagner la Réunion et les nouvelles générations."

   

8 Commentaire(s)

Lois, Posté
La pagaye i rokomansse
Tiloot, Posté
c est bien votre gouvernement qui prônait un HOMME UN MANDAT MAINTENANT on comprend les assoiffé de pouvoir
surtout du coté de ST BENOIT
donner plutôt le bilan de vos années a l assemblé de tout vos député qui fou rien et pense a voyager dans notre poche
CHABAN, Posté
Ils vont compter les voies, voir qui a la plus grosse et au final perdre à cause de la division.
Arthur, Posté
notez bien : il n' y a aucune critique contre le président actuel Didier Robert. Lebreton se présente t il pour gagner ? bizarre, vous avez dit bizarre...
Malou, Posté
C'est un plaidoyer qui est aussi valable pour Didier Robert. C'est très génant dans un article qui veut défendre la gauche. Et puis en invitant au passage de générations, Fruteau n'a donc pas peur d'enterrer, du meme coup, son cher ami Hollande qui n'a que quatre ans de moins qu'Huguette Bello.
Alix , Posté
c 'est une candidature pour arranger Didier Robert. le Progrès a décidé de confirmer le choix fait par Vergoz en 2010. Un Vergoz aidé par Didier Robert lors des municipales deSainte-Rose. c'est clair comme l'eau de roche!
de toute façon, Fruteau a toujours fait le jeu de la droite, comme Vergoz d'ailleurs
Quant à Lebreton, c'est un ami de très très longue date de Ddier Robert
@mytho, Posté
Une claque pour le "premier des socialistes" des villes .

les régionales de 1992 n'ont pas suffit ceux des champs s'opposer à ceux des villes , démerde a zot !

La plate forme de Droite n'est guère mieux , le sortant ne rassemble pas , une 2nd liste est en gestation le rassemblement des recalés , une 3ème en chauffe menée par une certaine Ramassamy Nadia à ce rythme , dure ... dure d'être BB !

A moins que le schéma de 1992 se reproduise à l'époque avec une radio populaire demain à l'envers avec le Rassemblement Bleu Marine hihihihihihihi
Frigidaire, Posté
et ANNETTE alors ? Et fifille Bareigts, elle n'aura plus de poste, plus de voyage plus d'argent du contribuable ? Je ne parle même pas de Orphée (orfraie ?)