Le nombre de vol a augmenté ces 6 derniers mois :

Lutte contre les cambriolages : la préfecture dévoile son plan d'action


Publié / Actualisé
A l'occasion des grandes vacances de l'hiver austral, la préfecture de La Réunion dévoile ce vendredi 17 juillet 2015 les différentes facettes de son plan anti-cambriolages. Ce dernier a été approuvé par les deux parquets lors d'un Etat-major de sécurité qui s'est tenu le 10 juillet dernier. Pour le représentant de l'Etat à La Réunion, cette lutte est une "priorité réaffirmée", alors que des cambrioleurs auraient tiré un coup de feu ce vendredi matin sur un sexagénaire à Sainte-Suzanne.
A l'occasion des grandes vacances de l'hiver austral, la préfecture de La Réunion dévoile ce vendredi 17 juillet 2015 les différentes facettes de son plan anti-cambriolages. Ce dernier a été approuvé par les deux parquets lors d'un Etat-major de sécurité qui s'est tenu le 10 juillet dernier. Pour le représentant de l'Etat à La Réunion, cette lutte est une "priorité réaffirmée", alors que des cambrioleurs auraient tiré un coup de feu ce vendredi matin sur un sexagénaire à Sainte-Suzanne.

"Le risque de cambriolages dans les habitations laissées sans surveillance augmente. Le nombre de cambriolages a également progressé sur les six derniers mois. Comme en métropole, la majeure partie des faits enregistrés concernent les résidences des particuliers. Face à cette situation, le préfet de La Réunion a demandé aux forces de l’ordre de mettre en œuvre des actions à la hauteur de cet enjeu", indique la préfecture qui a publié les objectifs suivants.

Renforcer l’occupation de la voie publique

Renforcement de la communication autour du dispositif " opération tranquillité vacances " hors période scolaire.
L’opération tranquillité vacances vise à enrayer le nombre de cambriolages et d’intrusions dans les domiciles susceptibles d’être commis durant l’absence des habitants partis en vacances, en liant actions de prévention et de répression.
Avant leur départ, les usagers sont invités à prendre contact avec le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie la plus proche de leur domicile afin de communiquer leurs dates d’absence du domicile en vue de patrouilles ciblées. Cette action est mise en œuvre tout au long de l’année à La Réunion. Ce dispositif sera accompagné d’une campagne de communication avec diffusion de plaquettes de conseils et de recommandations afin d’inviter les usagers à se prémunir contre les diverses formes de vols dans les habitations.

Orientation ciblée des effectifs de sécurité sur le terrain dans des opérations coordonnées anti-délinquance.
Ces opérations coordonnées police-gendarmerie sont mises en place sur les créneaux horaires et dans les secteurs définis à partir des diagnostics détaillés de la délinquance et d’une cartographie précise des cambriolages.

Renforcement du travail partenarial avec les polices municipales dans le cadre des conventions de coordination.
Les services de sécurité associent les polices municipales dans les campagnes de sensibilisation du public et dans les patrouilles d’occupation du terrain.
La liste des personnes absentes de leur domicile pourra leur être communiquée afin d’accentuer les rondes dans les secteurs concernés.

Protéger les lieux et commerces les plus exposés

Sensibilisation par les correspondants et référents sûreté sur les dispositifs de sécurité existants.
Dans le cadre de leurs missions de prévention technique de la malveillance, les référents sûreté de la gendarmerie et de la police sensibilisent les gestionnaires des lieux publics et les commerçants concernés sur les dispositifs de sécurité existants afin d’améliorer la sécurité de leurs sites.

Réalisation de diagnostics individuels des commerces sensibles par les correspondants et référents sûreté.
Les commerces sensibles ou faisant l’objet d’intrusion répétées font l’objet d’un diagnostic spécifique par les correspondants ou référents sûreté de la police et de la gendarmerie à la demande du commerçant, relayée par la chambre de commerce et d’industrie.
Ciblage des secteurs prioritaires pour l’installation des systèmes de vidéo protection.

Améliorer l’élucidation des faits constatés

Réalisation de cartographies des faits de cambriolages.

Intervention systématique des techniciens de police scientifique sur les scènes de cambriolage.
L’apport de la police technique et scientifique est essentiel dans la résolution des faits de cambriolage.
Aussi, il importe que les éventuelles traces et indices pouvant être recueillies sur les lieux soient préservées en vue d’un recueil et d’une exploitation par les personnels spécialisés de police technique et scientifique.

Utilisation du véhicule muni du système embarqué LAPI (Lecture Automatisée des Plaques d’Immatriculation) dans la lutte contre les vols et trafics d’automobiles.
Utilisé par des personnels spécialement formés et habilités, cet outil facilite, de par les constats et déductions qu’il permet, la détection de nombreuses infractions.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !