Cérémonie d'ouverture des Jeux - Les 1500 places gratuites se sont arrachées :

Centralisée à Saint-Denis, la distribution des billets gratuits provoque la frustration


Publié / Actualisé
La cérémonie d'ouverture des Jeux des Îles se tiendra le premier août à 17 heures au stade Paul Julius Bénard de Saint-Paul. L'événement est gratuit, mais les places ont quand même été chères : les 1500 billets destinés au public et distribués uniquement au siège du Comité organisateur des Jeux des îles (COJI) à Saint-Denis se sont arrachés en une matinée ce jeudi 23 juillet, provoquant frustration et colère. "Nous avons été dans l'obligation de ferme les portes du COJI pour éviter les débordements" note Thierry Grimaud, président du COJI (Jeux des ïles 2011 - Photo COJI)
La cérémonie d'ouverture des Jeux des Îles se tiendra le premier août à 17 heures au stade Paul Julius Bénard de Saint-Paul. L'événement est gratuit, mais les places ont quand même été chères : les 1500 billets destinés au public et distribués uniquement au siège du Comité organisateur des Jeux des îles (COJI) à Saint-Denis se sont arrachés en une matinée ce jeudi 23 juillet, provoquant frustration et colère. "Nous avons été dans l'obligation de ferme les portes du COJI pour éviter les débordements" note Thierry Grimaud, président du COJI (Jeux des ïles 2011 - Photo COJI)

C'est lors d'une conférence de presse ce mercredi que le Comité a annoncé la distribution des 1500 billets gratuites destinés au public. La distribution était prévue pour le lendemain, soit le jeudi 23 juillet. À supposer que les personnes intéressées aient eu connaissance de l'annonce sur les sites d'information en ligne le jour même, cela ne laissait pas beaucoup de temps pour s'organiser. Encore moins si elles n'ont eu eu connaissance de la nouvelle que par la presse écrite le jour même de la disribution c'est-à-dire jeudi. Un peu court lorque l'on habite le Tampon, Sainte-Rose, ou l'Etang Salé par exemple et qu'il faut faire le déplacement jusqu'à Saint-Denis.

Surtout que la possibilité d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux a provoqué un véritable engouement. "Chaque personne pouvait récupérer cinq billets et les places sont parties en une matinée" indique Thierry Grimaud qui se dit conscient de la "frustration" causée. Aucun billet n’étant disponible sur place au stade Julius Bénard, il n’est désormais plus possible d'obtenir le sésame pour la cérémonie.

La possibilité de répartir la distribution sur les quatre micro régions de l’île, plutôt que de la concentrer dans le Nord, au siège du COJI, est rapidement écartée par Thierry Grimaud. "Nous n’avions pas les moyens de le faire et, de toute façon, si les billets avaient été répartis, la personne chargée de les distribuer aurait été submergée par les arrivées !". Il affirme ensuite "des gens habitant dans d’autres régions ont quand même téléphoné à des proches du Nord afin de récupérer leurs places".

Il ajoute que le siège du COJI a été dans l’obligation de "fermer ses portes" face au flux de personnes lors de la distribution. "Il y a eu des haussements de voix et pour éviter les débordements, on a tout fermé, on ne peut pas contenter tout le monde" déplore Thierry Grimaud. Il assure que les familles des athlètes et artistes ont été logées à la même enseigne et "ont dû venir chercher leurs billets comme tout le monde".

A défaut d’assister à la cérémonie en live, le président du COJI rappelle les alternatives – moins réjouissantes - : la retransmission en direct à la télévision ou sur grand écran, au Barachois.

Sur les 7000 places que compte le stade Saint-Paulois, seules 1500 sont destinées au public, lors de l’ouverture des Jeux des Îles. Thierry Grimaud, président du COJI (Comité organisateur des Jeux des Îles) se justifie : "1200 sont réservées aux délégations officielles, 450 aux bénévoles, 250 pour la presse et 300 places sont bloquées par mesure de sécurité".

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Kakatoi, Posté
Comme d'habitude les athlètes et les bénévoles vont se faire niquer et ils devront dire merci. Tandis que quelques privilégiés...
Y en a vraiment marre !!!!!
, Posté
Demandez aux petits chefs des ligues et comités où sont passés les billets ?
ZembroKaf, Posté
1200 places délégations officiels +450 bénévoles+250 presse+300 sécurité+1500 gratuites = 3700 - 7000 (capacité) pour qui les 3300 places restantes ???
Pour moi habitant du sud...1500 places centralisés à St Denis...c'est plus facile à gérer sur un seul lieu...la frustration c'est le nombre insuffisant de billets mis à disposition de grand public !!!
Vite passez moi un sac à vomi....., Posté
Le grand mépris continue...

Avec notre argent en plus !