La décision a été annoncée par le ministre des sports comorien :

Mayotte derrière le drapeau français : les Comores quittent officiellement les Jeux des Îles


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 août 2015, le gouvernement de l'union des Comores a indiqué qu'il se retirait "des Jeux des îles de l'océan Indien, édition 2015, qui se déroulent dans l'île de La Réunion." Les officiels comoriens ont indiqué avoir appris "avec gravité la violation de la charte et du règlement intérieur de l'organisation des Jeux", suite au défilé de la délégation de Mayotte derrière le drapeau français porté par le Réunionnais Yves-Matthieu Dafreville.
Dans un communiqué publié dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 août 2015, le gouvernement de l'union des Comores a indiqué qu'il se retirait "des Jeux des îles de l'océan Indien, édition 2015, qui se déroulent dans l'île de La Réunion." Les officiels comoriens ont indiqué avoir appris "avec gravité la violation de la charte et du règlement intérieur de l'organisation des Jeux", suite au défilé de la délégation de Mayotte derrière le drapeau français porté par le Réunionnais Yves-Matthieu Dafreville.

Les Comoriens devraient quitter La Réunion dans les jours à venir, le temps de trouver un avion. La nouvelle a été annoncée aux athlètes de l'archipel par le ministre des sports Attoumani Ali, suite à la décision de l'Etat comorien. "On abandonne les jeux. Nous allons rentrer lundi ou mardi, au plus tard. C’est officiel : nous ne participions pas aux jeux réunionnais", a-t-il déclaré au journal Al-Watwan.

Une réunion interministérielle est prévue ce dimanche matin dans l'ouest. Dans le même temps, plusieurs sportifs comoriens sont attendus dans des épreuves organisées dans la journée. "Par solidarité patriotique, les athlètes comoriens doivent se présenter nulle part. On a décidé de rentrer", a prévenu Attoumani Ali qui avait quitté la tribune officielle lors de la cérémonie d'ouverture, suite au défilé de la délégation de Mayotte derrière le drapeau français.

La décision du gouvernement comorien a été respectée par les athlètes de l'archipel qui ne sont pas au départ ce dimanche matin de l'épreuve du semi-marathon organisé à Saint-Paul. Ali Attoumani, le ministre comorien de l'éducation et des sports, ne s'est pas rendu à la réunion interministérielle de la Commission de le jeunesse et des sports de l'océan Indien.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    9 Commentaire(s)

    Popol, Posté
    mais c'est que de la baltringuerie ces jeux !!
    hormis les athlètes y'a personne qui tient la route dans ces jeux !
    mais donner nous du pognon SVP pour les prochains !
    ce même pognon qui manquera dans les écoles héhéhéhé: RDV cet été avec les grosses chaleurs et les pannes de clim !!
    FOX, Posté
    Attention aux dérapages!.....je sais je suis moi mème un peu excessif dans mes propos parfois mais je l assume pleine quitte à me faire censuré par IP des fois....le ministre des sports des Comores a réagi d une manière impulsive et a quelque part oublié tous les efforts et sacrifice fait par ces athlètes comoriens qui attendaient ce grand rendez vous! Lors des interviews de certains athlètes, on ressentait bien de part leurs propos , leur déception et leur amertume....et je les comprends !.....il est déplorable que l impulsivité , la colère et.....la politique ont pris le dessus. il aurait été plus intelligent, de la part de ce soit disant.....ministre des sports, de participer à ces jeux tout en faisant part de son mécontement .....monsieur ATTOUMANI ALI, savez qu il n est pas interdit d ètre.....intelligent !......je vous prie de croire monsieur, le soit disant ministre des sports.....ma très grande déception pour vos athlètes que vous n avez pas respecté, par votre égo démesuré et votre fièreté....très mal placé. Pour terminer,je voudrais vous rappeler, que la France, de part de notre président François Hollande a effacer en bonne partie si ce n est pas en totalité la dette que vous deviez.....aux Français !......je dois vous dire que votre attitude n a rien de démocratique.....A votre place je ferais mon mea culpa.....je n aime pas ce terme, nous sommes tous égaux.....je dois vous dire que je me sens.....supérieur à vous.....parce que je suis un FOX......ayant la couleur de la......
    Yanick , Posté
    Les bons petits racistes bien nés (par le hasard de l’histoire en France ou à la Réunion) n’en loupent pas une pour dénigrer une population et un peuple aà qui on a volontairement supprimé une partie de son territoire. Dans les années des Indépendances (60 / 75), des pays colonisés sont devenues indépendantes alors que des peuplades de certaines régions de ces mêmes pays auraient pu souhaiter de rester françaises (des régions du Sénégal, de Côte d’Ivoire, d’Algérie, de Madagascar, etc ...). L’indépendance a été donnée au pays entier. En 1975, pour faire plaisir à un ami grand parfumeur français, Giscard d’Estaing a imposé un vote séparé (par île) aux territoires des Comores. Mayotte est, depuis la nuit des temps, culturellement, sociologiquement et géographiquement comorienne. L’Union Africaine n’a jamais reconnu cette répartition voulu par la France de Giscard et considère toujours Mayotte comme un territoire Comorien. Et pourquoi pas un vote pour les Corses, pour les îles de Praslin, La Digue, etc .... 2015 : les Comoriens viennent participer à des Jeux de l’Océan Indien suivant des règles précisent : Mayotte ne peut dans ce règlement adopté par toutes les îles (dont la Réunion) défiler et se proclamer française. Son drapeau sera celui des Jeux et pas de Marseillaise. Vouloir imposer cela au moment de la cérémonie d’ouverture est un manque de respect (même pour un peuple de misère). La dignité des peuples ne se marchande pas. Or l’arrogance de la Réunion, et donc de la France, a encore une fois frappé : après, on s’étonne que Paris n’arrive pas à obtenir les J.O sur le plan mondial. L’arrogance est là ... et les petits pays ne se laissent pas écraser. Rien que de plus normal. Et encore une fois, les petits racistes, qui ne connaissent pas l’histoire faite par nos dirigeants politiques au nom de la France (exemple de la Libye soit disant libérée par Sarkozy ou de l’Irak libéré par Bush, voyez le résultat aujourd’hui : une véritable catastrophe planétaire, ces petits racistes là s’en donnent à coeur joie : "ils sont différents de nous, ils viennent chez nous, qu’ils dégagent". Ils oublient que la Terre appartient à tout le monde et que nous sommes tous égaux, devant la vie .... et la mort / Et oui !!!
    Mahoraise, Posté
    Coco si ta mémoire est courte je te signale que Mayotte est français et sa étaient depuis longtemps comme dit candide a prend à lire avant de dire n, importante quoi merci et bonne journée
    Mahoraise, Posté
    Coco je suis Mahoraise originaire de Mayotte et je suis fière de l'être donc si tu as un problème avec Mayotte va te suicidé on a fait notre choix et eux ils ont fait leur choix ce quoi le problème mtsss
    Pepe, Posté
    J aimerai bienn savoir qui finance c est jeux ?!
    Et pour le JO il devai le voir et le changer !!
    Pourquoi les autres délégation son rester ?
    Lucay Padujeu, Posté
    J'espère que dans la délégation comorienne aucun athlète n'a la double nationalité franco-comorienne.

    En cas de victoire il/elle aurait chanté quel hymne ?
    Candide, Posté
    Coco, commence par apprendre à lire le JO déjà !
    Coco, Posté
    Comment une îles faisant parti d'une Archipel peut être Français .. La France nous doit des explications !!!