La Région et l'IRT veulent plus de 471 000 visiteurs en 2015 :

Tourisme : tout va très bien madame la marquise


Publié / Actualisé
Au deuxième trimestre 2015, la fréquentation hôtelière a grimpé de 12 % par rapport à l'année dernière. Cette statistique, communiquée par l'Insee ce jeudi 27 août 2015, a été l'occasion idéale pour la Région et l'IRT de se féliciter du travail accompli depuis 2010. Malgré des chiffres encore très loin des 600 000 visiteurs annoncés il y a quelques années, la collectivité souhaite dépasser en 2015 le chiffre des 471 000 touristes atteint en 2011.
Au deuxième trimestre 2015, la fréquentation hôtelière a grimpé de 12 % par rapport à l'année dernière. Cette statistique, communiquée par l'Insee ce jeudi 27 août 2015, a été l'occasion idéale pour la Région et l'IRT de se féliciter du travail accompli depuis 2010. Malgré des chiffres encore très loin des 600 000 visiteurs annoncés il y a quelques années, la collectivité souhaite dépasser en 2015 le chiffre des 471 000 touristes atteint en 2011.

Habituellement, les chiffres sur la fréquentation hôtelière communiqués par l'Insee ne font pas l'objet de nombreux commentaires. Il faut dire qu'ils n'ont pas vraiment été réjouissants ces dernières années : une baisse de 1,4 % en 2012, une chute de 8 % en 2014... Des données bien éloignées de l'année record qu'avait connu La Réunion en 2011.

Mais cette fois-ci, l'institut nationale de la statistique a apporté une bonne nouvelle : au deuxième trimestre 2015, les hôtels réunionnais ont enregistré 12 % de nuitées de plus que sur la même période en 2014. La nouvelle, qui confirme la conjoncture communiquée par l'observatoire régional du tourisme, a poussé ainsi la Région a se féliciter de la politique accomplie.

Dans une conférence de presse organisée à la dernière minute - mais reposant en partie sur des chiffres communiqués il y a un mois - Didier Robert a rappelé avoir "toujours posé le tourisme comme axe prioritaire du développement et de la stratégie depuis 2010." "De manière claire, la stratégie posée par les acteurs publics/privés permet d'obtenir un certain nombre de résultats, malgré le contexte difficile dans lequel on évolue", a martelé le président du conseil régional.

Pour le représentant de la collectivité, il y a aujourd'hui une "meilleure coordination des acteurs du tourisme", une cohérence qui permet ainsi à l'île d'avoir "une voix réunionnaise qui s'exprime sur le développement du tourisme." Mettant en avant la diversification des marchés. L'élu a annoncé "l'objectif raisonnable d'atteindre les 2000 touristes chinois d'ici la fin de l'année". "Soit une multiplication par 10 entre 2014 et 2015", précise-t-il.

"Au-dessus" des 471 000 touristes

Quid des 600 000 visiteurs annoncés pour 2015 ? Il ne faudra pas compter dessus, étant donné l'impact de la "crise économique et de la crise requin." Pour cette année, la Région Réunion et l'IRT espèrent plutôt s'approcher du chiffre des 471 000 touristes accueillis à La Réunion en 2011. "Avec les éléments du premier semestre et la prespective du second semestre, on devrait être au-dessus", a annoncé Didier Robert.

Il faut toutefois à mener un chantier important, et non des moindres : le prix des billets d'avion entre l'Europe et La Réunion. "La situation de l'aérien ne peut rester en l'état par rapport à notre ambition sur le développement du tourisme et le déplacement des Réunionnais. Il faut incontestablement passer à un autre modèle. C'est là-dessus que nous travaillons à très court terme", a vaguement répondu le président de Région.

Dans son rapport consacré au tourisme ultramarin, la chambre des comptes avait dénoncé "des hypothèses non réalistes, comme l'objectif de parvenir à 600 000 touristes d'ici 2015, alors que l'offre d'hébergement est incapable d'absorber un tel flux." Une première réponse a été apportée cette année avec la création de 500 nouvelles chambres.

"Lorsqu'on voyage dans d'autres pays, la première question qu'on nous pose est de savoir combien on a de chambres. L'objectif aujourd'hui est d'avoir une capacité d'intérêt", a noté Didier Robert. Pour l'IRT, l'objectif à terme est de doubler la capacité des hôtels réunionnais pour atteindre le chiffre de 10 000 chambres. Reste à savoir si ce but sera atteint, cette fois-ci.

www.ipreunion.com

   

27 Commentaire(s)

Serveaux, Posté
Mais ou est le président patrick l'homme à tout faire de l'ire ca change de l'époque Barrieu
Ben, Posté
le mois dernier à Maurice sur un terrain de golf,rencontre d'une journée : un australien, un allemand et un danois, séjour mini pour ces gens là : 10 jours, dans des hotels 5+.....sans commentaires .......
Bachir, Posté
Merci la nature! Merci le volcan! Merci l'Unesco! Merci AH370! Merci les compagnies aériennes! Autant de merci à ceux qui ont contribués à l'amélioration des chiffres de fréquentation!
Bravo à l'IRT pour le réalisme, le prix des billets reste l'obstacle majeur!
Bachir, Posté
Merci la nature! Merci le volcan! Merci l'Unesco! Merci AH370! Merci les compagnies aériennes! Autant de merci à ceux qui ont contribués à l'amélioration des chiffres de fréquentation!
Bravo à l'IRT pour le réalisme, le prix des billets reste l'obstacle majeur!
Cedric, Posté
Une place au vrai luxe?!! Avec le public asiatique, on peut faire une montée en gamme, tant dans les prestations, que dans les produits! Il y a une qualité internationale qui est à rechercher, et à développer! Certes on toucherait un public bien particulier, mais on ferait correspondre le secteur avec une demande!
Mouaaahhhh, Posté
Bon je vais essayer de suivre le raisonnement des petites mains - robot qui se font appeler Guillaume, Jerry, Francis et Félicitations (voir les commentaires précédents) : c'est grâce à Didier Robert que l'économie de La Réunion repart (post Guillaume) et qu'un milliard de Chinois va débarquer à La Réunion à la suite d'une "démarche de langue" (post Jerry). Le problème est que tout cela risque d'être compromis parce que Thierry Robert a passé un accord avec les requins et les a payés grassement pour qu'ils attaquent les baigneurs et surfeurs (post Francis). Mais ce n'es pas grave Didier Robert doit "persévérer car pervez et vous verrez" (post Magnifique).
Le tout va faire l'objet d'un scénario pour un film "déviant" pour lequels les auteurs demanderont une subvention à La Région Mouaaahhhh
@mytho, Posté
" C’est en crachant dans sa soupe que l’on s’empoisonne plus rapidement.... "

C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles. [ William Shakespeare ]

Aidez , le sortant de la pyramide inversée à sortir !!!
Guillaume, Posté
Depuis le début de son mandat on ne peut pas dire que Didier Robert n'a pas maximisé ses efforts sur les aides aux entrepises. Juste à voir celle sur la création de structures qui soient atypiques!!! Sans ces fonds, on n aurait pas pu se diversifier!
Jerry, Posté
Dans une perspective à court terme, je suis content de voir qu'Air Austral va ouvrir une liaison Réunion-Chine! C'est un 1 milliard d'asiatiques potentiels comme touristes! Un marché énorme sur lequel on peut devrait se lancer, en complétant par une démarche de langues!
Francis, Posté
On est d'accord de se dire que sans cap on avance pas. Pourquoi est-ce que ça ne vaudrait pas pour l'IRT? Ils fixent un objectif et vont certainement tout faire pour l'atteindre. Maintenant même s'il n'y a pas une perfection dans sa stratégie, doit-on en faire le bouc émissaire d'une crise requin? Qui était derrière le scandale lors des attaques? Personne d'autre que Thierry Robert!
CHABAN, Posté
Lu fait pitié!

Dissolution du machin IRT.
Avez l'argent 2 billets achetés le 3 ème est offert au touriste.
Avec ça pas besoin de campagne de pub, les médias y vient rode à nous ...

I peut pas être pire de toute façon.....
Valval, Posté
Ou la pas honte de mentir Didi, toujours mentir sans vergogne pou fait croire que c'est out politique ek tout l'argent des contribuables que ou la depense pou l'irt et les iles vanilles que touristes la revenu . Dis merci volcan avec TAK.creole le vilain mais n'est plus couillon
Gecko974, depuis son mobile, Posté
Bcp d argent dépensé dans des projets par l Irt et le concept virtuel des Iles vanille pour peu de retour. c est un constat peu réjouissant. pas la moyenne et donc recaler...
Très bien, Posté
Qui ne sème pas au printemps mendiera en Automne ! Nous commençons à récolter sur les semences des années précédentes.

Pat et tic, Posté
Même pas un mot de remerciement pour Johny Begue, pour tous les journalistes venus faire la promo de l'île (à leur place) je parle de ceux qui ont ENFIN découvert l'île graĉe au Mh370, pour nous réunionnais qui fréquentons les hôtels de l'île ? Pas de remerciements pour nos familles et nos amis venus nous rendre visite ? Pas de remerciments envers les congés bonifiés qui ont remplis les avions ?

Bande d'ingrats ET incompétents. Tout dans la posture, les mensonges, et les gabegies qui continuent ! Comme si nous étions aveugles. Tchipppp bientôt bientôt très bientôt la note !
SQUAW, Posté
Ça y est les petites mains se sont réveillées, on n'en attendait pas moins! On va tout de même le mettre dehors cet incapable enfant gâté qui n'a jamais fait que dépenser l'argent des contribuables dans sa vie sans en connaître la valeur, sans penser que certains se saignent et se privent pour payer tous ces impôts!
TAGOUN, Posté
Et dire que ces comiques sont à des postes hypers importants pour la Réunion ! vivement les régionales qu'on les vire.
Julien, Posté
Le chiffre ne baisse pas c est l essentiel ! Ça veut dire qu'est-ce efforts sont visibles . Si ça baisse les détracteurs pourront l ouvrir pour l instant vous êtes mal placés pour donner des leçons !
Georges, Posté
La stratégie et la volonté finissent par porter leurs fruits! Très bonne continuation et surtout ne vous laissez pas abattre face à ceux qui ne savent que salir l image de notre destination!
FELICITATION, Posté
PERSÉVÉRER = Pervez et vous verrez.

A maintes occasions on aurait pu baisser les bras, mais Didier Robert est un homme qui n'abandonne pas. Nous l'avons vu à travers le dossier de la Continuité Territoriale, dernièrement sur le dossier de Ladom où dans les 2 cas le gouvernement avait tourner le dos aux Réunionnais que Didier, le Président de Région est un homme qui persévère.
Gérard Jeanneau, Posté

Tout va bien, madame la marquise ! Mais va-t-on récupérer la grosse somme versée aux Îles Vanille et les frais des dalons de Didier Robert, qui ont sillonné ces îles ?

RAPPEL :

Les îles Vanille, un machin, dirait De Gaulle. Le package, tel qu’il est conçu fait de La Réunion le dindon de la farce. Et en ce moment Didier Robert ne tarit pas d’éloges pour son package, les îles Vanille : il s’auto-encense en annonçant urbi et orbi que le package a des effets positifs, des retombées intéressantes pour le tourisme à La Réunion. Viroleau, le bras droit de son maître, nous enfume de la même façon.

Les deux thuriféraires méritent de vigoureux coups de goupillon ! Pour mettre en place le fameux package, les voyages combinés entre les îles de l’Océan Indien, la Région Réunion a organisé de belles balades dans chacune des îles Vanille : Maurice, les Seychelles, Madagascar, etc. etc. avec un bon nombre de dalons pour vanter le fameux et fumeux package.

Et l’enfant de choeur de la troupe, Pascal Viroleau, trouve que le budget global de 700.000 euros est une somme dérisoire - met encore la pas assez ! La Région a apporté sa "modeste" contribution, tout récemment, une subvention de 630.000 euros ! 90% du budget - met encore la pas assez. Et où est le siège des îles Vanille ? dans les locaux de l’IRT ; et qui est le directeur ? notre enfant de choeur ! Et Viroleau, rêveur, pense que plus tard le budget sera mieux réparti entre les différents partenaires. Laissons-lui le soin croire aux lendemains qui chantent, aux vertus des calendes grecques !

Pour attirer le tourisme sous notre Tropique du Capricorne au pays de ces capricieux-là, il va falloir assommer tous les requins qui gravitent autour de l’île et annoncer régulièrement que le volcan va péter. Surtout il ne faut pas crier sur les toits qu’un membre rose du gouvernement va venir en visite car, pour l’heureux événement, les rues seront bouchées par le service d’ordre, en rangs serrés près du visiteur gaulois et près des manifestants en colère ! Si on ne veille pas à tout cela, le package des îles Vanille restera un machin.

Et si la CRC - la Chambre Régionales des Comptes - maniait, elle aussi, le goupillon pour sauver le contribuable réunionnais ? inviter les dalons de Robert à aller à la pêche aux requins plutôt que d'arpenter les îles Vanille ; demander à Viroleau de répartir plus équitablement le budget, en y contribuant en fonction des retombées du package. Imaginons un instant que nos touristes prennent pour package Maurice et Seychelles ou tout autre combinaison sans intégrer La Réunion alors qu’on fournit 90% du bubget, en ce cas, grâce à Didier Robert, on est bien les dindons de la farce !

http://www.courriers-reunion.fr/Vanille-machin.html



, Posté
et en plus on doit payer la tva sur toute chose , sur les chambres d'hotel et etc... et qui est reversé à l'état et qui rentre dans le budget de l'irt et de la région , sans compter les autres taxes innombrables .
oui " tout va bien madame la marquise "!.
SQUAW, Posté
Tout à fait d'accord avec vous Carole!
Il se félicite de quoi ce monsieur, c'est du n'importe quoi! Objectif loin d'être atteint, argent dilapidé pour des résultats négatifs constants jusqu'à présent, abus de voyages aux frais du contribuable... Il dit qu' “il faut passer à un autre modèle à court terme“, pourquoi ne l'a t-il pas fait durant son mandat au lieu d'aller dépenser l'argent des réunionnais avec son équipe au festival de Cannes ou en Australie.... Il n'a vraiment honte de rien et prend les réunionnais pour des couillons! Je suis également une citoyenne outrée par ces propos! J'espère bien qu'il sera VIRÉ!!!!
Continuons, Posté
La question que je me pose c'est comment cela aurait été si aucune aide n'avait été accordée. Comme dirai un post, plusieurs crises sont venues mettre des bâtons dans les roues de la réussite de son objectif.
Mais nous sommes aujourd'hui sûr que en effet petit à petit le tourisme reviendra.
Corole Maigrelette, Posté
Se féliciter ! De quoi donc ?
Aucune honte, aucune gêne à MENTIR et continuer à prendre le Tourisme comme prétexte pour gaver les copains de l'IRT etc..
C'est plus qu'insultant pour nous tellement lui est certains médias nous prennent pour des abrutis.
Vivement la PORTE !!!!!

Sa démarche aurait été plus honnête, plus respectable d'offrir carrément des billets à des touristes, plutôt que de continuer
à subventionner ce truc... désolé je n'ai pas de mot. Trop de dégoût !!
, Posté
Nonobstant la crise du chikungunya, la crise économique de 2008 et la crise requin de 2011, ti lamp ti lamp notre tourisme remonte doucement mais sûrement.

Je félicite les acteurs touristiques, en particulier Didier le Président de Région, malgré vents en et marrés n'a jamais baissé les bras.
Vanessa, Posté
Malgré la crise, enfin plut^tot les crises, nous avons réussis à ralentir la chute. C'est un fait. Il faut faire connaître notre île. C'est important