Le président du conseil régional veut porter plainte contre le sénateur PCR :

Paul Vergès : "si Didier Robert veut m'attaquer je suis prêt"


Publié / Actualisé
Didier Robert a annoncé ce mardi 1er septembre 2015 dans le Journal de l'Île qu'il compte attaquer Paul Vergès en justice pour diffamation. Le fondateur du PCR avait parlé le 25 août dernier de "plus gros scandale politico financier de l'histoire de La Réunion" concernant l'attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral. Des propos que le sénateur communiste maintient, alors qu'il doit révéler dans quelques jours son rôle au cours de la campagne des élections régionales.
Didier Robert a annoncé ce mardi 1er septembre 2015 dans le Journal de l'Île qu'il compte attaquer Paul Vergès en justice pour diffamation. Le fondateur du PCR avait parlé le 25 août dernier de "plus gros scandale politico financier de l'histoire de La Réunion" concernant l'attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral. Des propos que le sénateur communiste maintient, alors qu'il doit révéler dans quelques jours son rôle au cours de la campagne des élections régionales.

Didier Robert compte porter plainte contre vous pour diffamation. Quelle est votre réaction ?

Ma réaction est pleine de sérénité, parce qu'elle est basée sur deux choses. Avant le scrutin régional éclatera le scandale de la Nouvelle route du littoral. La presse a déjà révélé tout un dossier en disant que deux élus du conseil régional sont impliqués, c'est-à-dire deux collègues du président de la Région. Didier Robert inaugure la période de Perreau-Pradier (ndlr : préfet de La Réunion de 1956 à 1963) qui me faisait condamner pour des délits de presse à trois ou quatre mois de prison. Je suis, sur ce plan, très serein. S'il doit y avoir un débat, je suis volontaire. En m'appuyant d'abord sur les écrits de la presse locale, de la presse nationale et de la presse internationale. Je ne vois pas pourquoi il fait un choix entre tous les gens. Pourquoi n'a-t-il pas poursuivi les journaux locaux pour fausse nouvelle ?

Vous avez déclaré qu'il y avait des faits de corruption avérés. Cela n'a pas été écrit dans la presse et notamment dans nos révélations.

Quand vous dites qu'il y a deux élus du conseil régional qui sont impliqués. Ils sont impliqués pourquoi ? Pour honnêteté sur les marchés publics ? S'ils sont impliqués, c'est bien pour corruption ! Les sens ont un mot. Sur ce plan, nous avons dit au président du conseil régional : constituez-vous partie civile pour accéder au dossier dès qu'il sera établi, poursuivez les élus et les journalistes pour fausse nouvelle. Pourquoi il ne le fait pas ? Parce qu'il connaît la réalité. Il m'a choisi. Je suis prêt et je suis très serein face à l'avenir sur ce plan là.

Dans l'hypothèse où vous revenez au pouvoir, annulez-vous la construction de la Nouvelle route du littoral ?

Je ne vais pas approuver un projet - considéré comme un scandale pour l'aménagement du territoire par un journal américain - parce qu'il a commencé. Je sais que madame Bello a dit : je respecte les décisions des pouvoirs précédents. Ça veut dire qu'elle accepte la Nouvelle route du littoral. Et bien nous, non. Il y a une contradiction absolue désormais sur le plan des crédits : où on fait la route littorale ou on fait un chemin de fer de Saint-Benoît à Saint-Joseph. Nous sommes pour le chemin de fer.

"J'aurais plus que jamais un rôle actif dans le débat"

Le PCR n'a toujours pas déclaré sa position par rapport aux élections régionales. Avec qui pensez-vous construire votre rassemblement ?

Il y a maintenant dans l'opinion réunionnaise une recherche de solution et une majorité pour des réformes institutionnelles. Je m'adresse à tous les Réunionnais qui s'adressent à l'avenir de leur pays, que ce soit des investisseurs des travailleurs ou des jeunes. Il y a là un trésor de bonne volonté. Par le comité de parrainage, je leur donne la possibilité - même s'ils ne sont pas élus - d'accompagner l'évolution de La Réunion sur les 6 ans à venir. Car ces années vont être marquées par la conférence de Paris sur le changement climatique, par la mondialisation du prix du sucre avec la ruine des planteurs, et par le problème du changement institutionnel annoncé par le président de la République sur son projet d'égalité réelle.

Vous vous êtes montré très critique avec Gilbert Annette et Huguette Bello, mais beaucoup moins avec Thierry Robert. Est-ce qu'une alliance est possible avec le député-maire de Saint-Leu sachant que des connexions entre le LPA et le PCR se sont déjà produites par le passé ?

Les possibilités d'alliance existent dans tous les secteurs professionnels et politiques de La Réunion. Je peux vous dire qu'il y a eu des rencontres d'une délégation du PCR avec monsieur Annette. Les dispositions avaient été prises pour qu'au-delà du contact, il y ait des groupes de travail pour élaborer un programme commun. Et la première annonce que nous avons eu, c'est celle d'une candidature patronnée par Gilbert Annette sous la conduite de Huguette Bello. C'était la rupture. Nous nous pouvons pas obliger des gens à s'unir avec nous s'ils ne le veulent pas. Nous avons des contacts avec des autres politiques, nous saurons dans quelques jours le résultat de ces contacts.

Que reprochez-vous aux programmes des autres candidats ?

Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Et leur nez est court. Je me base toujours sur les stratégies à l'échelle mondiale qui sont marquées par : le changement climatique avec la conférence de Paris ; la transition démographique, c'est-à-dire l'explosion de population mondiale ; la mondialisation qui est une nouvelle étape des échanges économiques dans le monde ; et l'explosion de la recherche et de l'innovation scientifique. C'est ce qui va marquer le siècle et c'est à partir de là que j'ai établi ma stratégie pour La Réunion. Pour ceux qui ont révélé des débuts de programme ou des programmes entiers : aucun ne sort du lot. Aucun ne respecte ces quatre orientations stratégiques.

Dans ce cas, allez-vous communiquer à la presse votre intention de conduire une liste ?

Je ne suis pas comme certains candidats qui disent : je suis le meilleur, donc je suis candidat. Je suis prêt à vous dire : quelle que soit la responsabilité que je détiendrais - tête de liste ou non, élu ou pas élu - j'aurais plus que jamais un rôle actif dans le débat qui s'annonce.

www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Carysouderiz, Posté
est ce un scandale politicofinancier plus grand que celui de l'endiguement de la riviere des galets où son fils etait maillé?
, Posté
"J'aurais plus que jamais un rôle actif dans le débat" ça m'étonnerait ! Vous n'avez plus de pouvoir réel, vous ne pouvez plus faire d'alliance car vous êtes isolé.

Faire alliance avec Thierry Robert? ben il a soutenu Annette aux dernières départementales, ce qui veut dire qu'il se rapprochera de votre fifille qui vous a tourné le dos ! Vous êtes TOUT SEUL VERGES
Mécoué, Posté
Monsieur, si sur le fond j'approuve votre analyse, hors forfaiture éventuel, sur le manque de perspective qui a amené à la construction de cette NRL, néanmoins sur la forme, le "vin est tiré" il faut le boire hélas jusqu'à la lie. ( ce jeu de yoyo a suffisamment duré...).
Ce n'est plus une originalité ici de voir les "Cigales" trop souvent aux commandes. Certes on ne rigole pas toujours avec les "Fourmis", mais au moins avec elles la perspective du lendemain est ou devrait être assurée , "Chose" qu'une certaine majorité depuis fort belle lurette, n'a pas hélas conscience, ou du moins préfère privilégier le futile, à l'utile...
Nos enfants paieront hélas les pots cassés, comme nous le payons entre autre ineptie, de la disparition du chemin de fer de la Réunion.
Tulipe, Posté
vous êtes toujours dans votre optique, vous acceptez votre défaite, Mr Verges, laissez la place, vous avez un chantier la NRL.
Pourquoi vous ne parlez pas du cout réel de la route des Tamarins.
VIVE LA NRL , Posté
Ben c'est sur que que je voterai DIDIER ROBERT parce que je suis pour la NRL
Et pourtant! , Posté
Et pourtant la NRL EST VOTRE PROJET! Vous avez réellement la mémoire courte!

Vous faites pitié
Anti-Pro NRL, Posté
Je trouve détestable qu'un mentor politique, résistant de la France puisse arriver à mentir et à nous faire croire des conneries, pour ne pas dire me.... C'est détestable, honteux.
J'ai souvenir que ce gars avait dit oui à la NRL en 2008. Je reprends à mon compte les propos de @mytho. Et maintenant qu'il est dans l'opposition il est contre le chantier actuel ? donc arrêtons tout ?
Je suis déçu par Vergès de son comportement. Pour un résistant c'est grave.
Sélection Communiste, Posté
je ne vais dire que ces propos sont mensongés lorsqu'il affirme qu'il est pour le réseau ferré uniquement. Je vous laisse découvrir une vidéo qui dit bien le contraire :

https://www.youtube.com/watch?v=syAAheUIBAg

C'était NRL et Tram-Train. Et aujourd'hui il n'est plus pour la NRL ?? Faites moi rire
Dichotomie, Posté
Ce monsieur oublie une réalité qu'il souhaite cachée. Comment peut-il dire qu'il est que pour le réseau ferré. En 2008 il l'a dit et répété, qu'il était pour le tracé digue+viaduc et en plus de son tram-train à 100 millions d'euro par jour.

Je vais pas vous traiter de menteur mais presque !
Anulé, Posté
Mwin mi vote pou le kandida va anul le projet la route littoral.
Ines, depuis son mobile, Posté
Enfin Paul Verges à compris qu il faut être méchant envers les méchants ! ! ! Bravo! ! !
@mytho, Posté
Vous dites n'importe kwa Paul VERGES

" Nous avons des contacts avec des autres politiques," Ce n'est pas sérieux , vous vous mentez !

Qui a signé en janvier 2007 le protocole de Matignon sur la nouvelle route du littorale assortie du Tram Train qui ???? Paul Vergés et Dominique de Villepin.

Facile maintenant de tirer sur l'ambulance que le premier à vouloir la nouvelle route du littoral c'est lui en janvier 2007 pour 1 600 M dont 689 pour la Région. Projet arrêté en 2009 pour faute du financement du projet VERGES. On continue à prendre les réunionnais pour des cons sans mémoire. Marchés truqués ?

pourquoi Paul Vergés au titre de la Région ne s'est pas constitué partie civile pour la route des tamarins (pas vu pas pris! mais pourtant c'est 70 % du coût initial! )

VERGES Paul n'a pas changé de méthode l'attaque étant la meilleure des défenses. Pour donner des conseils ainsi faut-il avoir le cul propre ce qui est le cas de Paul Vergés ??? avons-nous oublié l'histoire mon dieu ...
VALVAL, Posté
DIDI 1ER VA T-IL RÉELLEMENT PORTER PLAINTE CONTRE PAUL VERGES OU CRÉER UN ÉCRAN DE FUMÉE POUR MASQUER LES RUMEURS QUI COURENT CONCERNANT LES MALVERSATIONS POU LA NRL (38 MILLIONS AU VENEZUELA, DES VILLAS AU MAROC, MENSONGE SUR L4IMPORATION DES GALETS MALGACHES...) AU DÉTRIMENT DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA SANTÉ DES RÉUNIONNAIS.