Océan Indien :

Emeute à Mayotte lors d'un contrôle d'identité


Publié / Actualisé
Après le contrôle d'identité d'un clandestin présumé par la Police aux Frontières (PAF), une émeute a éclaté ce lundi 7 septembre 2015, dans le village de Majicavo, au Nord-Est de Mayotte. Le deuxième fait du genre, en quelques semaines.
Après le contrôle d'identité d'un clandestin présumé par la Police aux Frontières (PAF), une émeute a éclaté ce lundi 7 septembre 2015, dans le village de Majicavo, au Nord-Est de Mayotte. Le deuxième fait du genre, en quelques semaines.

A Mayotte l’immigration pose des questions. Alors que la police aux frontières (PAF) effectuait un contrôle dans la commune de Koungou, un jeune homme a pris la fuite. Une course poursuite s’engage, mais dans sa course l’homme chute, se blessant gravement. Alors que les pompiers interviennent sur les lieux, les agents de la PAF se font encerclés par une centaine de personnes, aux esprits surchauffés et prêts à en découdre.

Une situation qui tourne vite à l’émeute, comme le soulignent nos confrères de France Mayotte Matin, qui indiquent également que les gendarmes ont dû intervenir en renfort afin d’évacuer leurs collègues de ce guet-apens, et ce, non sans dégâts : avec des véhicules endommagés et incendiés.

Le maire de la localité, Bamcolo Assani Saindou, s’est déplacé sur les lieux pour tenter de calmer la situation, pendant qu’au même moment, d’autres jeunes avaient dressé un barrage non loin du carrefour de Dubaï, à proximité du village de Majicavo. La situation était apaisée en fin de journée.

Cette émeute rappelle un événement similaire qui s’est déroulé il y a quelques semaines, après la mort d’un clandestin sur un chantier, près de Mtsapéré, qui avait également soulevé la population. La préfecture indique avoir ouvert une enquête afin de rechercher les auteurs de ces troubles à l’ordre public.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !