Enquête sur les marchés de la NRL et pseudos leçons de journalisme :

De l'importance du safran dans les brèdes mouroungue...


Publié / Actualisé
Après avoir révélé, notamment, qu'une enquête préliminaire est en cours sur les marchés de la Nouvelle route du littoral, que Didier Robert, président du conseil régional, et Dominique Fournel se sont entretenus avec les gendarmes à ce propos, Imaz Press Réunion a publié des dates qui ne sont pas les bonnes sur la poursuite des auditions et l'arrivée d'enquêteurs dans l'île. Des faits mineurs au regard de tout ce que nous avons révélé. Cela a pourtant semblé susciter un débat. Lequel est équivalent pour Imaz Press Réunion à celui portant sur la présence du safran dans les brèdes mouroungue...
Après avoir révélé, notamment, qu'une enquête préliminaire est en cours sur les marchés de la Nouvelle route du littoral, que Didier Robert, président du conseil régional, et Dominique Fournel se sont entretenus avec les gendarmes à ce propos, Imaz Press Réunion a publié des dates qui ne sont pas les bonnes sur la poursuite des auditions et l'arrivée d'enquêteurs dans l'île. Des faits mineurs au regard de tout ce que nous avons révélé. Cela a pourtant semblé susciter un débat. Lequel est équivalent pour Imaz Press Réunion à celui portant sur la présence du safran dans les brèdes mouroungue...

Une enquête préliminaire sur la passation des marchés de la NRL est en cours. Imaz Press Réunion l'avait révélé dès le 5 février 2015 au matin. C'est un fait.

C'est sur la base d'une dénonciation anonyme que les investigations ont été lancées car les faits dénoncés ont été considérés comme suffisamment importants pour être pris en compte. C'est un fait.

La révélation par Imaz Press Réunion d'une enquête en cours avait contraint le conseil régional à publier, dans l'après-midi même, un communiqué reconnaissant que : "dans le cadre de la Nouvelle route du littoral, une enquête a été ouverte et fait l'objet d'investigations". C'est un fait.

L'article d'Imaz Press Réunion avait aussi amené le Journal de l'île de La Réunion (JIR) à publier une brève allongée reprenant les grandes lignes du communiqué de la Région. C'est un fait.

Dans ce même communiqué, la Région affirmait que ce type d'investigations faites par les gendarmes sont "classiques et courantes compte tenu de l'importance et des enjeux attachés à un projet de cette envergure".

"C’est l’interprétation qu’en fait la Région", avait estimé Yves Le Meur, secrétaire général de la chambre régionale des comptes de La Réunion, interrogé par Imaz Press Réunion. "Le parquet ne peut pas s’approprier une instruction sous le prétexte que le marché est d’importance et que de grosses sommes financières sont en jeu." C'est un fait.

De fait, à notre connaissance, Paul Vergès, président de Région jusqu’en 2010 et à ce titre maître d’ouvrage de la route des Tamarins qui au final a coûté 1 milliard d’euros, ne s’est jamais entretenu avec les gendarmes au sujet de l’attribution de ce marché. Pas plus qu'il n’y avait eu de demande d’enquêteurs pour la remise de documents informatiques ou d’éléments se rapportant aux chantiers. C'est un fait.

Par contre dans le cadre de l'enquête préliminaire - qui est tout sauf "classique" et "courante" -, sur les marchés de la Nouvelle route du littoral, en fin d’année 2014, les gendarmes se sont rendus au service informatique de la collectivité. Ils ont demandé et obtenu que leur soient remis un certain nombre de fichiers informatiques et de documents. Imaz Press Réunion l'avait révélé. C'est un fait.

Toujours dans ce cadre, Didier Robert, en sa qualité de président de Région, s'est entretenu avec des gendarmes le vendredi 30 janvier 2015 dans son bureau de la Pyramide inversée. Imaz Press Réunion l'avait révélé. C'est un fait.

Dominique Fournel a révélé lui-même à Imaz Press Réunion le 7 juillet 2015 avoir été questionné par les gendarmes. C'est un fait.

Le même Dominique Fournel a révélé à Imaz Press que ce "n'est pas sur l'attribution des gros marchés de la Nouvelle route du littoral que porte l'enquête mais sur un marché secondaire". Il a expliqué : "en 2012, la Région a lancé un appel d'offres en anticipant sur les travaux de la NRL. Nous voulions acheter des matières premières pour fournir les entreprises qui seraient ensuite attributaires des marchés de construction de la route. Nous nous sommes ensuite aperçus que cela était compliqué, nous avons donc annulé l'appel d'offres". C'est un fait.

Le parquet national financier (PNF) du tribunal de Paris - créé après le scandale de l'affaire Cahuzac, ex-ministre socialiste, et de ses comptes dissimulés à l'étranger -, n'a pas pour habitude de mener des investigations sur des affaires "classiques" et "courantes". C'est un fait.

C'est le PNF du tribunal de Paris qui mène l'enquête préliminaire. C'est un fait.

Aux termes des articles 75 à 78 et suivants du code de procédure pénale (CPP), l'enquête préliminaire autorise les enquêteurs, sous l'autorité d'un magistrat, à procéder à des auditions - de mis en cause et de témoins -, des perquisitions, et à des mises en garde à vue. C'est, évidemment, un fait.

Dans le cadre d'une enquête préliminaire sur des marchés lancés par le conseil régional, il est logique et surtout évident que les enquêteurs cherchent à se renseigner sur le fonctionnement des procédures administratives mises en œuvre par la Région pour le lancement et la passation des marchés. C'est un fait.

Dans ce cadre, qu'ils auditionnent des conseillers régionaux, chargés des dossiers concernés ou membres de la commission d'appel d'offres, est logique, évident, obligatoire faudrait-il dire. C'est un fait.

C'est le contraire qui serait étonnant. C'est un fait.

Pourquoi, après des mois d'investigations, le PNF déciderait purement et simplement "d'oublier" tout le dossier ? Donc, en complément des auditions qui ont déjà étaient faites, d'autres vont avoir lieu. C'est une certitude.

Imaz Press Réunion a donné la date du mercredi 9 septembre 2015 pour la reprise de ces auditions et annoncé la venue dans l'île d'enquêteurs venus de métropole. Cela, après plusieurs vérifications et recoupements auprès de sources se trouvant au plus près des milieux chargés de l'enquête, et généralement fiables. C'est un fait.

La date des nouvelles auditions et celles de l'arrivée des enquêteurs n'étaient pas les bonnes. C'est un fait.

Ces deux informations sont mineures au regard des révélations précédemment citées et de l'ensemble de la procédure qui se poursuit. C'est un fait.

Le reste, y compris les pseudos leçons de journalisme éructées à l'encontre d'Imaz Press Réunion, n'est qu'écran de fumée.

À ce titre, pour Imaz Press Réunion, cela mérite autant d'attention que celle accordée au débat sur la nécessité de mettre ou non du safran dans les brèdes mouroungue (pardon Jean-Paul Volnay). Cela aussi, c'est un fait.

Mahdia Benhamla pour www.ipreunion.com

   

58 Commentaire(s)

Jean boyer, Posté
Ça y fait l'assassin !!!!
CHABAN, Posté
Mahdia
MI AIME à ou......
Jacky TECHER, Posté
Mahdia, merci pour cette belle leçon de journalisme et d'intégrité... sans avoir vu qui avait signer cette article, en le lisant j'entendais bien ta voix,le ton sec et direct avec les mot placées, comme tu l’exigeais de nous il y a quelques années ... merci encore et longue vie à IMAZ'PRESS !!!
Jacky TECHER , de la Riviére
Rougail, Posté
Le "gros doigt " président à la Région voudrait avant tout laisser sa signature indélébile avec "SA NRL " Il veux rendre la Réunion plus paradisiaque en bétonnant à tout va, c'est plus rapide surtout pour éclore ses arguments (trans-ego-express) avant l'échéance de décembre 2015.
C'est un fait , Posté
,Vous remontez les pendules à l'heure , et de façon sublime, bien balancée pédagogique, chronologique. Félicitations , continuez à faire ainsi votre travail de journalisme. Cela donne une lueur d,espoir dans ce monde de ...
Fan, Posté
Je suis Imaz Press
@ A les petites mains de la région, Posté
Et ça ose parler de liberté ! Vos commentaires ne volent pas plus haut que les miens, voir même que tous ceux qui ne pensent pas comme vous, systématiquement travaillent pour la région. Vous êtes véritablement pitoyable de vouloir faire de votre vérité la vérité. N'oubliez pas que ce n'est que votre vérité mais NON la vérité.

Pour finir, mon analyse à deux balles comme vous dites est peut-être plus proche de votre vérité, c'est sûrement cela qui vous dérange.
A les petites mains de la région , Posté
A congratulations continu ton combat et évite de pollué avec tes analyses à deux balles ou alors fait des commentaires qui amène quelque chose
@ SuePitt, , Posté
Vous interprétez ce que j'ai écrit ! oula c'est dangereux de vivre avec ce type personne qui font de leur interprétation la vérité.

J'ai pu comparer à plusieurs reprises certains articles de Imazpress avec d'autres journaux et à plusieurs reprise Imazpress était dans l'erreur.

Il ne faut pas oublier que Imazpress touchait (et là je joue le jeu d'imazpress) plus de 30 000 euros par mois à l'époque de Verges. et encore je suis peut-être en dessous de la vérité....

Vous ne me ferez pas croire que imazpress est libre, on sait qui est derrière

(Vous vous trompez cher @ SuePitt, ce n'est pas 30 000 euros par mois que percevait Imaz Press Réunion, c'est 3 millions d'euros - webmaster ipreunion.com)
Bob, Posté
Ca change du ton du blog qui se dit zinfos limite zinzin. merci!!!
SuePitt, Posté
A «Congratulations» : vous dites donc qu'un media subventionné par une collectivité est plus objectif et sûr qu'un media qui n'a plus rien à perdre à dire la vérité? Quelle est donc votre définition de la liberté de la presse?
Merci Imaz Press pour votre travail digne d'un vrai journal. C'est une des meilleures choses qui vous soient arrivées de ne plus dépendre en partie financièrement de la Région.
Congratulations , Posté
Se pavaner, s'autocongratuler.

Depuis des mois, depuis que la Région a cessé de payer des pub chez vous nous avons bien pris conscience que vos écris sont anti-Didier.
Depuis ce jour je remets totalement en doute vos infos, j'ai réussi à ouvrir les esprits de mes amis sur vos mensonges et n'arreterai pas le combat.
SAFRAN, Posté
Félicitations IMAZ, tu as donné une leçon de journalisme surtout à celui qui se considère comme l'archetipe du journaliste (voir un site concurent s'occupant plus du la di la fait que de l'investigation).
Courage et bonne route même si des fois il y a des imprécisions vos articles sont fouillés.
Anne, Posté
Bien envoyé. C'est un fait que tout le monde sait comment cela va finir mais chacun veut maîtriser le tempo...
A.H., Posté
Je pense que c'est du très bon boulot comme Mahdia sait en faire sur des questions très sérieuses alors que les mis en cause jouent les anguilles pour tenter de se défiler. Le coup du "c'est pas la date exacte", "la virgule est mal placée", "la règle grammaticale est transgressée", tout ça c'est de l'enfumage pour ne pas avoir à répondre sur le fond. Et ça montre surtout que ceux qui tentent de défiler craignent quelque chose.

Mon petit doigt me dit que nous ne tarderons pas à être encore mieux éclairés. Patience, patience !

Bon boulot de journalistes qui ne se sont jamais couchés devant quelque pouvoir que ce soit. C'est devenu tellement rare qu'il faut se féliciter que ça existe à La Réunion.
Arnold, Posté
Bonjour, je trouve votre sujet très concret et précis. Je préfère une presse libre et indépendante comme vous que c'est faux journalistes qui font semblant!
Je n'aurais qu'une seule chose à rajouter, je suis IMAZPRESSE!
Merci, Posté
J'aime cette presse qui s'engage avec finesse et talent
La lune et le doigt, Posté
"Quand le sage montre la lune, le sot regarde de doigt". Je suis Imaz Press
Je suis je suis-je suis, Posté
Je suis imaz press et je ne suis anti Robert didier
Élogieux , Posté
Tout ces commentaires positifs font plaisir à lire comme quoi imaz press réunion à de fidèle lecteur
Lika Dam, Posté
"Contre l'inconfort de la vérité, il n'y a qu'un seul refuge, celui de l'ignorance.
Je n'ai pas besoin de confort, je refuse de me réfugier, j'exige de savoir."
Merci Imaz Press Réunion
Ti Lalo, Posté
Merci à Imaz Press de nous informer, merci aussi de ne pas être descendu au niveau du caniveau boueux dans lesquels vos détracteurs, envieux et jaloux, se vautrent
Zorro, Posté
Je suis Imaz Press !!!!!!!!
Fred97430, Posté
Parfait . Précis. Si le Pnf affirme qu il n y a pas d enquêteurs dans l île, c est vrai...Cela ne veut pas dire qu ils ne sont pas prévus...apres demain peut être...Belle demonstration etayee par les faits...rien que les faits...
Nathalie Agénor, Posté
Je suis Imaz Press
Elodie, Posté
Bonne réponse Madhia ! IP Réunion est une source d'informations ... incourtounable, et Trés sérieuse! Je vous fait confiance!
Diversion, Posté
Faire diversion sur des détails pour détourner l'attention. Certains sont habiles en la matière. Laisse azot! Pa zordi pa demin, fodra ke didier robert i explik ali su tou sa.
Roger, Posté
JE SUIS IMAZ PRESS
FOX, Posté
Mahdia, je n apporterais pas commentaires sur ce que vous avez écrit...mais vous avez su mélanger du sucré salé....avec in tacon piment....sec mi précise, piment sec lé coni pou poique la guèl.....bref j apprécie votre humour , c est bien envoyé ! .....mais je ne peux pasdire que je suis....Mahdia.....je suis moi, tout simplement . Ce qui m empèche pas de vous faire un bisou, mes amitiés à votre rédaction.
Mathilde, Posté
Très bon article. Je suis loin de l'île mais je vous suis tous les jours et apprécie votre travail d'investigation. L'objectif d'un bon journaliste est d’ouvrir les yeux de ses lecteurs, d’éclairer l’opinion publique avec tous les risques que cela comporte.
, Posté
le chat y boit pas son vomi, quel est le programme de votre patron, critique critique, ah un TER écrit clown dessus
Anguille, Posté
néna beaucoup de chouchou... de thierry aux aguets, zot y attends la saison zanguille, lé bon ça.
Romain, Posté
Excellente photo, comme d'habitude, qui illustre le propos en y ajoutant une plus value
Tarda pas viendra, Posté
Ne lâchez rien Imaz Press, tarda pas viendra, demain n'est pas loin i dit créole. Suivez mon regard
Véronique de Sainte-Marie, Posté
JE SUIS IMAZ PRESS
@ Leidy,, Posté
@ Leidy, le "tribaunal" comme tu l'écris a juste dit qu'il n'y avait pas d'enquêteurs venus de métropole, rien de plus. Alors demande à ton patron de t'inscrire dans une case à lire et arrêter de lui lécher les bottes
C'est un fait , Posté
,Vous remontez les pendules à l'heure , et de façon sublime, bien balancée pédagogique, chronologique. Félicitations , continuez à faire ainsi votre travail de journalisme. Cela donne une lueur d,espoir dans ce monde de ...
Lara, Posté
foutade de gueules thierry ! a force fréquente le chien y attrap le puce ! pour votre équipe
Leidy, Posté
le tribaunal a démenti, vous vous voulez quoi de plus.
Bravo, Posté
Bravo pour votre détermination et votre courage. Laissez baver les couards serviles qui déshonorent leur profession pour quelques billets, continuez à nous informer en vous méfiant de ceux qui essayent de vous embrouiller. Je vous soutiens
Arrow, Posté
Aux donneurs de leçons de journalisme : l'impartialité est déjà la base, non ? Alors, pourquoi ces donneurs de leçons donnent-ils l'impression de couvrir les faits et de soutenir les mis en cause ? Il se passe quelque chose, ça c'est une certitude : alors les journalistes doivent au minimum poser les bonnes questions. Merci Imaz Press d'avoir voulu nous informer ! La "désinformation", comme certains le disent, est bien ailleurs...
Isa, Posté
vous avez une taupe à la région, double salaire, qui c' est !
Done ali , Posté
Done ali ma fille. Mi lé Imaz Press
Barbara Gence, Posté
Je suis Imaz Press
EfferVal, Posté
Un faux débat en soi!!! Puisque monter de toutes pieces!
Arsinoe, Posté
Très bon article,
Pierre, Posté
Une drôle de façon d 'apporter un démenti! Mais toujours avec orgueil! Pourquoi donc?
, Posté
quand les "élus" de la région se trouvent en mauvaise posture façe à la justice , ils et elles , crie à l'assassin , en visant des médias qui écrivent la vérité après un bon travail .

, Posté
Merci pour toutes ces précisions, dommage que votre source ne vous ait pas donné les bonnes infos, mais comment cela se fait-il? Faire des affirmations de ce genre peut avoir des conséquences, pour preuve, vous avez un procès qui vous pend au nez maintenant. Je vous incite donc à plus de prudence tout en continuant vos investigations pour informer les réunionnais au plus juste. Bon courage.
Cafrelacours, depuis son mobile, Posté
je suis imazpress.
Thierry, Posté
y mette pas safran dans brède mourongues !!
Là, ou mélange toute ... out l'article lé incompréhensible ... C'EST UN FAIT !!!
Mi lé kréol et m'y en fous !!
Jeff, Posté
Cette mise au point était nécessaire. Votre bonne foi n'est pas remise en cause comme celles de vos sources. Le seul point litigieux est d'avoir désigner nommément des personnes, c'était prématuré avant le prononcé de garde à vue. Vous donnez le flanc à des cris d'orfraie qui se refugient sur la menace de poursuite pour diffamation.

Les articles que vous publiez démontrent que vous faites correctement votre travail, alors continuez sans tomber dans le ladilafé.

Continuez votre travail d'investigation, je suis ces sujets avec beaucoup d'intérêt.

PS : Désolé mais l'erreur de dates prouvent que vos sources ne sont pas totalement fiables et qu'elles peuvent être manipulé, qui sait?
Princesse, Posté
je suis princesse et je vous emme...
GERARD97460, Posté
Vous avez tout à fait raison IMAZPRESS REUNION.
Nous attendons les prochaines nouvelles de ce dossiers, cela m'intéresse beaucoup de savoir la suite de cette affaire, même me trouvant à l'étranger depuis plus de 22 ans maintenant, je suis d'assez près les actualités de mon île natale, surtout quand il s'agit de politique à la REUNION.
Affaire à suivre, en vous remerciant bien d'avoir porté des éclairsissements dans cette affaire, c'est juste une mise au point qui est fondamentale je pense pour certain....
Ray, Posté
Relax. Gardez le cap.
CHABAN, Posté
JE SUIS IMAZPRESS
Nenes depuis son camion , Posté
Je suis imazpress aussi
GAIA, Posté
JE SUIS IMAZPRESS