Les salariés contestent le changement des horaires de travail :

Nouvelle route du littoral : le chantier à l'arrêt suite à un débrayage


Publié / Actualisé
La construction de la Nouvelle route du littoral est à l'arrêt ce lundi 12 octobre 2015. Au niveau de la Grande Chaloupe et du rond-point des Pêcheurs, plus de 100 travailleurs de GTOI/SBTPC /Vinci Construction ont débrayé suite à un changement des horaires de travail. Les salariés affirment ne pas avoir été prévenus en amont de cette modification. Selon la direction du groupement, l'accord a été négocié, accepté et signé avec les syndicats. Mais de son côté, Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP, réfute totalement.
La construction de la Nouvelle route du littoral est à l'arrêt ce lundi 12 octobre 2015. Au niveau de la Grande Chaloupe et du rond-point des Pêcheurs, plus de 100 travailleurs de GTOI/SBTPC /Vinci Construction ont débrayé suite à un changement des horaires de travail. Les salariés affirment ne pas avoir été prévenus en amont de cette modification. Selon la direction du groupement, l'accord a été négocié, accepté et signé avec les syndicats. Mais de son côté, Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP, réfute totalement.

"Si j'ai signé un accord et que je l'ai oublié, je demande au groupement de me rafraîchir la mémoire en me produisant ce document signé", a ironisé le représentant syndical. Les négociations au sujet de ce changement des horaires de travail débutent ce lundi matin. En attendant, tout est à l'arrêt à la Grande Chaloupe où les grévistes sont rassemblés. Les camions qui doivent livrer les différents matériaux nécesssaires à la construction de la NRL sont contraints de repartir avec leurs andains vers les différentes plateformes de l'île.

Auparavant, les salariés travaillaient du lundi au vendredi, avec une équipe qui était mobilisée un samedi sur deux de 8 heures à 12 heures. A partir de ce lundi, la direction a modifié cette organisation en faisant en sorte que l'ensemble du personnel travaille du lundi au samedi toute la journée. Ce changement - communiqué aux travailleurs ce week-end - a été refusé par Raymond Payet, délégué syndical CGTR BTP. Ce dernier profite du débrayage pour porter différentes revendications : une prime pour changement de poste, un reclassement des salariés qui pourraient être licenciés à la fin du chantier, le passage des contrats d'intérim en CDD ainsi qu'une renégociation des heures de nuit.

Pour rappel, les donneurs d'ordres ont élargi la plage horaire de la construction de la Nouvelle route du littoral en prévision de la saison cyclonique qui doit débuter au mois de novembre. A la Grande Chaloupe, le travail s'effectue désormais en 3x8, soit 24 heures sur 24. "Nous n'avons aucun intérêt à travailler sur des horaires étendus. Ça nous coûte plus cher. Mais là, nous devons protéger les digues avant la période cyclonique", avait confié Frédéric Gardès, directeur général de la GTOI au Quotidien.

Ce n'est pas la première fois que le chantier de la NRL est stoppé. Le dernier arrêt remonte au mardi 29 septembre 2015. Olivier Hoarau, le maire du Port, avait publié un arrêt interruptif des travaux au niveau des centrales à béton du groupe Vinci pour cause de défaut de permis de construire. Cette décision du conseil municipal portois avait été cassée par le préfet de La Réunion Dominique Sorain.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Pauvre France, Posté
Les syndicats sont en train de tuer le travail, c'est pour cela qu'ils s'entendent mieux avec la gauche comme Bello et Olivier Hoarau ! Des fabricants de chômeurs.....
Pauvre France, Posté
Les syndicats sont en train de tuer le travail, c'est pour cela qu'ils s'entendent mieux avec la gauche comme Bello et Olivier Hoarau ! Des fabricants de chômeurs.....
Robert, Posté
C'est à se demander à qui profite le crime... Comme on dit !
LILI, Posté
la période cyclonique va débuter, il est normal d'accélérer maintenant !
Contestataire 1600, Posté
Arrêtez la route et envoyez tout le monde asseoir zotes cases sinon embauchez des Portugais , ils seront moins (supprimé pour insulte - webmaster ipreunion.com) que ces syndicalistes qui doivent pas , mais pas du tout ( à regarder l'Yvan ) beaucoup travailler; comme dit ratenon , commandez 2, 3 bateaux , fais passer bandes voyageurs par maurice pour faire trajet St-Pierre - St-Denis
R I P O S T E, Posté
C'est mal barré !
CHABAN, Posté
Reste mini 5 ans les gars!
Observateur, Posté
Je suis opposé au chantier de la NRL mais par contre messieurs du BTP qui avaient un travail avec une vrai convention collective et de ce fait bien payés par rapport à beaucoup de secteurs d'activités (Grande distri, restauration...) à niveau de qualif égal vous êtes toujours en train vous plaindre ! Ce n'est pas ainsi que vous redorerez l'image désastreuse de fainéant que nous avons !
Ce n'est effectivement pas l'idéal de travailler le samedi mais beaucoup rêvent de vos salaires et avantages alors AU BOULOT !