Le candidat aux primaires des Républicains est allé à la rencontre de la filière tourisme :

Alain Juppé à la plage


Publié / Actualisé
Alain Juppé toujours en visite sur l'île, a rencontré les acteurs du tourisme ainsi que les professionnels de la mer à Boucan Canot ce mardi 22 décembre 2015. La rencontre, qui s'est déroulée dans une ambiance détendue a mis en lumière les atouts touristiques indéniables de La Réunion. Autour de la table étaient présents Margie Sudre et François Mas de son comité de soutien "CAP- AJ pour La Réunion", mais également Patrick Florès adjoint à la mairie de Saint-Paul, qui a porté le dossier pour les filets de protection à Boucan-Canot. Thierry Martineau, autre élu Saint-Paulois et des restaurateurs de la zone étaient également là. L'ancien Premier ministre s'est même adonné à un instant de baignade, confirmant la fiabilité des filets posés récemment dans les eaux de Saint-Gilles. "Il y a ici des ressources extraordinaires, il faut promouvoir l'industrie touristique" a-t-il dit, avant de se jeter à l'eau. (Photo: Patrick Florès en compagnie d'Alain Juppé dans les eaux de Boucan Canot)
Alain Juppé toujours en visite sur l'île, a rencontré les acteurs du tourisme ainsi que les professionnels de la mer à Boucan Canot ce mardi 22 décembre 2015. La rencontre, qui s'est déroulée dans une ambiance détendue a mis en lumière les atouts touristiques indéniables de La Réunion. Autour de la table étaient présents Margie Sudre et François Mas de son comité de soutien "CAP- AJ pour La Réunion", mais également Patrick Florès adjoint à la mairie de Saint-Paul, qui a porté le dossier pour les filets de protection à Boucan-Canot. Thierry Martineau, autre élu Saint-Paulois et des restaurateurs de la zone étaient également là. L'ancien Premier ministre s'est même adonné à un instant de baignade, confirmant la fiabilité des filets posés récemment dans les eaux de Saint-Gilles. "Il y a ici des ressources extraordinaires, il faut promouvoir l'industrie touristique" a-t-il dit, avant de se jeter à l'eau. (Photo: Patrick Florès en compagnie d'Alain Juppé dans les eaux de Boucan Canot)

Malgré son programme serré, Alain Juppé aura réussi à profiter de l'eau chaude de Boucan Canot. Mais avant cela, le maire de Bordeaux s'est entretenu avec les acteurs du tourisme ainsi qu'avec les professionnels de la mer. Patrick Florès - qui a coordonné la pose des filets de protection dans les eaux de Boucan Canot -  et Thierry Martineau de la mairie de Saint-Paul ainsi que des restaurateurs ont échangé sur l'offre touristique de La Réunion avec le candidat aux primaires.

"Je lui ai parlé de relance économique, du schéma que l’on avait lors de la campagne municipale pour sécuriser [la baignade et les activités nautiques], que ça relancerait l'économie sur les esplanades… Je lui ai donné l’exemple de restaurateurs qui ont multiplié par 6 leurs commandes aux agriculteurs. On part du battant des lames, on arrive au sommet des montagnes" confie Patrick Florès. Il a d'ailleurs précisé  que la communauté des surfeurs s'est battue pour que tout le monde puisse profiter de la mer en toute sécurité grâce au travail entrepris après la crise requin. Pari réussi puisque le week-end dernier, des millers de personnes s'étaient réappropriées la plage de Boucan Canot.

Le climat détendu sous les parasols a donc donné l'envie à l'ancien Premier ministre d'aller faire quelques brasses dans les eaux maintenant ouvertes à la baignade. "Ça donne envie de se baigner" a-t-il lancé avant que Patrick Florès ne lui réponde "il n'y a qu'à demander M. Juppé" en lui trouvant rapidement un short de bain et des savates.

Alain Juppé a rencontré sur sa route vers les flots Fabienne Couapel-Sauret vice-présidente de la Région Réunion, en maillot de bain. Il l'avait déjà trouvé sur son chemin peu de temps avant. Alors que l'entraîneur de l'équipe nationale de surf était en train d'expliquer à l'ancien Premier ministre la mise en place des filets, l'élue, revêtue d'un paréo est arrivée en courant sur le sable chaud pour serrer la main à Alain Juppé... Et se faire prendre en photo avec lui.

www.ipreunion.com
 

   

5 Commentaire(s)

Rose, Posté
Ce requin-là, c’est pas un filet qui va l’arrêter puisque la caste Bilderberg l’a déjà désigné comme notre futur président :
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150608.OBS0367/groupe-bilderberg-juppe-parmi-les-140-maitres-du-monde.html
Ainsi les sondages et les médias vont s’appliquer à focaliser sur lui, et donc il sera mécaniquement élu.

Quand il s’agira de choisir entre le FN et Juppé au deuxième tour de 2017, il faudra se rappeler que c’est à peu près la même chose :
- dans le détail : https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Y7wbOePGfUE
- et dans le fond puisque les deux ne veulent pas de sortie de l’UE

Monsieur Juppé fait partie de Young Leaders (promotion 1981), il est comme son prédécesseur en mission pour détruire la France.
Fred, Posté
Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.


Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) prise illégale d'intérêt.
Et ça vient nous donner des conseils et les ténors locaux se courbent devant ....pitoyable ....
En savoir plus sur http://www.numerama.com/f/118605-t-liste-des-problemes-judiciaires-des-politiciens-de-l39ump.html#ILhEL8FYfHOil2sR.99
, Posté
Observateur ... Ton île ? Bello , sort de ce corps !!
Expedit Hoarau, Posté
Mi pense l'Observateur lé complètement à l'ouest ... Kan ou voit la capacité d'accueil à l'intérieur de l'île, nou la raison continuer de promouvoir la mer. Mwin la jamais vu plus de monde sur tous les sentiers qu'à boucan en un seul we ... vive monsieur florès, ça nous change des sea shepherd de bello et leur pauvre filet
Observateur, Posté
Ce n'est pas en faisant croire que la baignade est tout d'un coup devenu praticable sur une plage que nous devons encore une fois faire l'erreur de vouloir promouvoir les plages réunionnaises ... la richesse de mon ile est dans les sentiers, la traversée de la côte l'est avec ses paysages magnifiques, ses cascades, une végétation luxuriante, le sud sauvage etc... Il faut arrêter de croire que Saint Gilles est le poumon touristique de chez nous c'est ailleurs que cela se passe !!!! Merci de valoriser notre ile dans sa globalité et non pour faire plaisir à une poignée de pseudo restaurateurs et surfeurs....