La Possession :

Débrayage des agents communaux ce matin pour protester contre les recrutements extérieurs


Publié / Actualisé
Entre 200 et 300 agents de la commune de la Possession ont cessé le travail de 8h à 9h ce lundi matin 1er février 2016, le temps d'un débrayage. Ils protestent contre les recrutements extérieurs au personnel, alors qu'une nouvelle directrice des ressources humaines vient d'être nommée. Ils dénoncent une instabilité dans le travail avec des directeurs qui changent trop régulièrement et appellent à la concertation afin de donner la possibilité aux agents communaux d'évoluer.
Entre 200 et 300 agents de la commune de la Possession ont cessé le travail de 8h à 9h ce lundi matin 1er février 2016, le temps d'un débrayage. Ils protestent contre les recrutements extérieurs au personnel, alors qu'une nouvelle directrice des ressources humaines vient d'être nommée. Ils dénoncent une instabilité dans le travail avec des directeurs qui changent trop régulièrement et appellent à la concertation afin de donner la possibilité aux agents communaux d'évoluer.

Entre 200 et 300 agents communaux de la Possession étaient regroupés pour un débrayage entre 8h et 9h ce lundi matin 1er février 2016, à l'appel des 4 syndicats de la ville (FO Possession, CGTR, CFDT, Unsa). "Aujourd'hui, il est très difficile de continuer dans cet état, assure Patrice Sautron, secrétaire général de FO Possession. Nous avons tous les six mois des directeurs qui sautent, nous n’avons plus d’assises administratives à la mairie. Nous demandons simplement à retrouver cette stabilité là et qu’on puisse faire évoluer les agents communaux de la possession."

Malgré un accord daté de 2014 qui encourage à limiter les recrutements extérieurs, ceux-ci se poursuivent, selon les agents communaux, alors que les compétences existent en interne. "Aujourd'hui, on voit encore 23 emplois d’avenir qui ne vont pas être reconduits", témoigne Patrice Sautron.

De son côté, le premier adjoint de la mairie, Gilles Hubert, assure que "l’intégralité des ouvertures de postes sont soumis, bien entendu, et en toute transparence, à des candidatures internes et externes". "Nous avons des nominations à des postes de haute responsabilité ouvertes à des personnes internes, ajoute-t-il. Le DGA à l’environnement, c’est une nomination interne."

Les syndicats appellent à "se mettre autour de la table" et consulteront les agents communaux pour un éventuel mouvement de grève la semaine prochaine.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Ucp , Posté
IL FAUT DEMANDER LA RÉVOCATION DU MAIRE.
Stalone, Posté
quel honte le 1 adjoint fraîchement élu arrive en zoro et pause la question aux employés es ce que vous êtes français a vous de médités
La vérité, Posté
c'est que plus personne ne veut répondre aux appels à candidatures internes, les gens viennent travailler avec la peur au ventre sachant que pour la moindre raison il peuvent sauter du jour au lendemain alors ils se font discrets. Les appels à candidatures externes idem, quel fonctionnaire territorial serait assez fou pour postuler à la Possession et prendre le risque de ce faire éjecter cinq mois après ? La réputation de la maire à dépassée depuis longtemps les frontière de la ville et La Possession est en panne depuis deux ans déjà!