Grève des agents municipaux de La Possession :

Les discussions reprennent ce mercredi, une entente semble possible


Publié / Actualisé
Les discussions progressent à la mairie de La Possession. Elles reprendront demain, mercredi 10 février, au cours d'une nouvelle journée de grève des agents municipaux. Le premier adjoint de la mairie, Gilles Hubert, assure s'être engagé pour qu'il n'y ait pas de recrutements extérieurs sur les deux postes actuellement vacants. L'amélioration de l'évolution des agents en interne est le point majeur de la grève qui dure depuis lundi.
Les discussions progressent à la mairie de La Possession. Elles reprendront demain, mercredi 10 février, au cours d'une nouvelle journée de grève des agents municipaux. Le premier adjoint de la mairie, Gilles Hubert, assure s'être engagé pour qu'il n'y ait pas de recrutements extérieurs sur les deux postes actuellement vacants. L'amélioration de l'évolution des agents en interne est le point majeur de la grève qui dure depuis lundi.

"Si demain, au cours des discussions, on nous garantit l'arrêt immédiat du recrutement extérieur pour les deux postes ouverts (celui de directeur de la communication et de directeur des services techniques, ndlr) alors nous reprendrons les négociations sur les autres points de revendication et tout le monde pourrait reprendre le travail jeudi", déclare Alain Deliron de Force ouvrière, après ce troisième jour de grève.

Si le syndicaliste affirme que la réunion qui a débuté à 15h était "très tendue", le résultat semble encourageant des deux côtés. "Nous nous sommes engagés à prioriser les embauches internes et à tout mettre en place pour ça, assure le premier adjoint de la Mairie, Gilles Hubert. Il n'y aura pas pour l'instant de recrutement externe." Le recrutement de la directrice des ressources humaines est quant à lui déjà effectif. "Il s'agit d'un rapprochement d'époux, nous avons aussi donné nos arguments motivant l'embauche et les grévistes ont compris", indique Gilles Hubert.

Pour les deux autres postes, "nous allons examiner toutes les possibilités en interne même si je ne peux pas certifier que l'on trouvera chez nous la perle rare", poursuit l'adjoint. Pour cela, la mairie envisage de développer la communication interne sur les avis de recrutement. "On constate que parfois, les gens déjà présent dans nos services n'osent pas forcément", note le premier adjoint.

La réunion avec les élus devrait débuter en début d'après-midi ce mercredi en l'absence de la maire qui n'a pas contacté directement les grévistes. "J'ai l'intime conviction que nous allons aboutir à quelque chose de concrêt", estime Gilles Hubert.

Ce le fonctionnement des services de la Ville (restauration scolaire, périscolaire, garderie récré-active) a été perturbé, mais la mairie était ouverte. Ce devrait encore être le cas mercredi. Les transports scolaires ne sont pas assurés. Cela sera toujours le cas ce mercredi.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

N'importe quoi, Posté
Le services n'osent pas postuler sur les postes ? Les gens ne sont pas fous, ils,savent que madame le maire se lasse des personnes en moyenne au bout de trois mois et après c'est règlement de compte à tous les étages et ensuite on recommance......
Pato , Posté
Il y a eu une très grande avancée et contre combat était légitime pour qu on arrête de jeter l argent publique par les fenêtres je suis contribuable et je veut plus que les impôts augmentent