Emploi :

"13 000 personnes extérieures viennent travailler au Port contre seulement 7 000 Portois"


Publié / Actualisé
Au cours d'une conférence de presse centrée sur la question de l'emploi au Port, ce lundi 15 février, le maire de la ville, Olivier Hoarau a estimé qu'il était urgent d'agir pour que les Portois aient la possibilité de travailler dans les entreprises de la ville. (Photo d'archives)
Au cours d'une conférence de presse centrée sur la question de l'emploi au Port, ce lundi 15 février, le maire de la ville, Olivier Hoarau a estimé qu'il était urgent d'agir pour que les Portois aient la possibilité de travailler dans les entreprises de la ville. (Photo d'archives)

Vous menez cette conférence de presse aujourd'hui pour parler de l'emploi des Portois. En quoi cela vous préoccupe à l'heure actuelle?

Nous sommes sur un secteur économique très dense, très développé. Malheureusement, le Port possède un taux de chomage élevé. L’urgence de notre action est de corriger cela et de faire en sorte que les Portois participent aux emplois qui se créent sur leur territoire et donc qu’ils travaillent au Port.

Le fait est qu'actuellement, on constate qu'un peu plus de 13 000 personnes viennent travailler au Port alors qu'elles n'y habitent pas et que, en parallèle, seulement 7 000 Portois travaillent dans les entreprises portoises. Pour moi il y a un problème. Si on n’avait pas autant de demandeurs d’emplois au Port ça ne m’aurait pas posé de problème mais le taux de chômage atteint presque les 60%, avec une majorité de jeunes qui ne travaillent pas, et ça m’inquiète. Il faut absolument faire en sorte de renverser la tendance.

De quelle façon espérez-vous améliorer la situation?

Il ne s'agit pas d’empêcher les autres de venir travailler, au contraire, mais il faut déterminer quelle est aussi la part d’emplois pour les Portois. S'il faut travailler sur la qualification nous le ferons, si nous devons travailler sur la mise en réseau, là aussi ce sera le cas à travers les différents ateliers qu’on va mettre en place et auxquels participent beaucoup d’entreprises.

L’entreprise n’est pas seulement un acteur qui recrute et qui produit, c’est aussi un acteur social. Je veux que son implication sur le territoire du port profite aux Portois, qu'il y ait des impacts derrière en terme de création de richesse, de parcours et d’insertion des jeunes et des moins jeunes.

Vous avez évoqué la ségrégation à l’adresse. Pouvez-vous expliquer en quoi cela consiste?

C'est un phénomène que nous avons identifié sur la base des témoignages de beaucoup de jeune qui nous disent : “M. le Maire, j'ai fait plein de CV, j'en ai déposé partout, mais quand le recruteur voit que j'habite au Port, mon CV n’est jamais selectionné, je suis obligé de faire semblant que j’habite dans une autre commune pour avoir un entretien”. Ca, pour moi, c’est dramatique et c’est l’objectif de notre travail. Quand on habite au Port, on a toutes les chances de réussir, à qualifications et diplômes égaux, sur un métier proposé sur notre territoire.

Qui sont les partenaires de ce projet?

Toutes les entreprises. Comme on a plus de 2 000 entreprises installées, on travaille en terme de représentation par filière, par métier. Plus de 130 entreprises participent aux différents ateliers pour pouvoir nous dire quelles sont les problématiques, sur quoi agir, comment mettre en réseau, qu’est-ce qu’on attend. Ce qui ressort de ces premiers ateliers, c’est qu’on a des entreprises qui nous disent qu'elles ont des difficultés à embaucher. Je suis à la fois sidéré et rassuré parce que le travail qu’on mène aura certainement et surement des réponses pour nos jeunes demandeurs d’emploi au Port.

Dernière question : pour quelles raisons selon vous, faut-il embaucher un jeune Portois?

Parce qu’il est tout aussi performant qu’un autre. Le jeune Portois a sa place dans la société, dans le développement de cette merveilleuse île. Si le Port est un poumon économique de l’île, il faut que ce poumons là soit en bonne santé avec les jeunes du de la ville.

www.ipreunion.com

   

9 Commentaire(s)

Jim, Posté
Pourtant quand vous recevez une proposition de collaboration afin d'améliorer la vie de la jeunesse de votre ville vous la refuser sans poser plus de question que ça. Pour résumer la jeunesse n'intéresse le maire que quand cela donne du grain à moudre aux journalistes. Conférence de presse inutile et blabla inutile.
Jungle, Posté
Oté Olivier, il a des jours où vous faites vraiment pitié! Les mesures que votre municipalité a engagé ne portent pas leur fruit, cependant vous n'êtes pas obligé de faire dans le clivage exagéré! La Réunion, faisant partie de l'UE, pourrait tout aussi bien recevoir des travailleurs Anglais, Belges, Polonais, Lestonien sans que vous n'ayez de remarque à faire! La faute à qui si la population du Port est sous-embauchée dans sa ville?
Portoise, Posté
Ça date ni d'aujourd'hui ni d'hier Monsieur Le Maire. Par contre avant de faire la leçon aux entreprises, il faut d'abord savoir l'appliquer à soit. Quand on voit qu’après une formation diplômante à bac +5 on vient proposer nos services auprès de la collectivité pour pouvoir faire avancer notre ville et se voir refouler parce qu'on correspond pas à l'image du partie ou pas assez "pistonner" pour pouvoir y travailler. Je pense qu'il y a de quoi à être indigner par de tel propos qui sont incohérentes avec vos discours. Certes la mairie n'est pas une terre d'accueil pour les naufragés du système économique mais il peut tout du moins montrer la voie aux entreprises malgré que le climat économique du moment n’enthousiasme pas grand monde à l'embauche. De plus, il faudrait avoir tous les données sur lequel vous avez obtenu ce chiffre parce que si vous dites que 13 000 personnes viennent travailler au Port alors qu'ils n'y habitent pas. Il faudrait savoir la part d'ancien Portois qui ont due quitter la ville par rapport au climat d'insécurité qui règne. Certes peut être qu'il y a moins délinquance mais les crimes deviennent de plus en plus violent. Evidemment, vous pourriez dire que ce n'est pas un cas insulaire à la ville du Port mais un phénomène de société mais à un moment donné il faudrait penser à (ré)agir et cela va de soit pour tous les politiciens. Tous ça pour dire que ces propos sonnent creux et que c'est utopique de croire que de telles idées peuvent être appliquer.
, Posté
Dites merci déjà aux entreprises qui sont installés sur votre territoire,parce que sans taxe nous n'auriez rien comme budget! Merci à tous ces travailleurs qui le midi font tourner les resto et bars!
Rako, Posté
Ah bon?! On a des chiffres maintenant sur le recensement? Pourtant la campagne commence à peine! Comment il a fait pour avoir de l'avance sur l'Insee?
TAGOUN, Posté
Oui et alors ! il a qu'à demander l'indépendance du Port, créer une frontière et des contrôles à l'immigration sauvage.....mort de rire et çà ce dit responsable....................
Seb, Posté
Encore un politicien qui nous prends pour des couillons... Depuis combien de temps il est élu celui la ? Et il decouvre ca maintenant vous voulez creer des emplois pour les Portois mais monsieur au lieu de payer en heures sup pendant leurs heures de travaî certains de vos agents de la mairie pour le recensement en 2015 vous auriez dû embaucher des jeunes portois demandeur d'emploi et oui monsieur tout ce sait au port et ca vois ne pouvez le nier !!!
Genna, Posté
Mr Le Maire à raison la plupart des gens qui viennent travailler dans les entreprises viennent ailleurs mais pas du port comme dit un jeune portois souvent quand on fait les demandes si les entreprises regardent sur les CV qu'ont viennent du port on ne nous donne pas du boulot et ça c'est vrai ce fut un temps même les élèves du collège ou du lyçée quand ils vont chercher un stage à faire en entreprise on les refuse parce qu'ils viennent du port ce serait bien que les entreprises embauchent les gens qui habite au port avant de prendre ceux qui viennent d'ailleurs et que Mr Le Maire pourrait voir ses entreprises pour trouver des solutions pour les jeunes et même les moins jeunes c'est à dire des femmes et des hommes à partir de 40 ans et plus se serait une bonne chose
Ste suzanne , Posté
MR sa existe depuis belle lurette vous apprenez a personne
vous étiez a coté de tous ses élus avant non que se soit PCR OU EX PCR ou encore PLR il y a qui ses sont gaver
ou encore les place snobe avec gros salaire était que les membre de votre partie tandis que nous c était le balai ou la débroussailleuse