Finances et politique - Le PCR parmi les 10 plus "riches" partis de France :

Les millions du parti communiste réunionnais


Publié / Actualisé
2 354 465 euros, c'est le montant du confortable matelas sur lequel repose le parti communiste réunion (PCR), selon la commission nationale des comptes de campagne dans sa "publication générale des comptes des partis et groupements politiques au titre de l'exercice de 2014". Le PCR fait de facto partie des 10 plus "riches" partis de France, loin derrière le Parti Socialiste ou Les Républicains (ex UMP) mais juste derrière l'UDI (Photo d'illustration)
2 354 465 euros, c'est le montant du confortable matelas sur lequel repose le parti communiste réunion (PCR), selon la commission nationale des comptes de campagne dans sa "publication générale des comptes des partis et groupements politiques au titre de l'exercice de 2014". Le PCR fait de facto partie des 10 plus "riches" partis de France, loin derrière le Parti Socialiste ou Les Républicains (ex UMP) mais juste derrière l'UDI (Photo d'illustration)

En France, 56 partis politiques bénéficient d’une aide budgétaire publique. Le PCR en fait partie et a perçu 46 778 euros de la part de l’Etat au titre de l’année 2014, notait Réunion 1ere radio ce lundi. Autant dire qu’il s’agit d’une goutte d’eau à côté des 2,3 millions d’euros récoltés cette même année par le parti. Dans les détails, on peut lire que 10 477 euros viennent des cotisations des adhérents, 11 680 euros de contributions des élus, 54 155 euros de dons de personnes physiques, 1 984 euros de dévolution de l’excédent des comptes de campagne, 3 000 euros de contributions reçues d’autres formations politiques.

Jusque là, rien d’exceptionnel même si le montant des cotisations des adhérents est pointé du doigt par la commission de contrôle qui note une "insuffisance des procédures de contrôle intern " qui ne permet pas de vérifier la totalité des cotisations.

Ce qui peut surprendre, ce sont les recettes provenant des "autres produits" (201 557 euros), des "produits financiers" (403 350 euros), des " eprises sur provisions et amortissements" (348 411 euros) et surtout des "produits exceptionnels" pour un montant de 1 273 273 euros.  Un "poste important" de recettes qu’a noté la commission nationale des compte de campagne qui avait d’ailleurs demandé au PCR le détail de ces postes comptables.

Ces éléments  ont été transmis par le PCR. Ils font apparaître que ces recettes proviennent essentiellement de  trois entités : la SCI Fleur Jaune basée au Tampon, la SCI Les Moutardiers basée au Port et la SARL Publirun basée au Port qui à pour activité la production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision, d'enregistrements sonores et d'édition de musique.

Plus étonnant, les recettes des "produits exceptionnels" ont fait un bon non négligeable en l’espace d’un an, passant de 236 131 euros en 2013 à 1 273 273 euros en 2014. Une observation qui n’échappe pas à la commission de contrôle : "nous attirons votre attention sur la note en annexe des comptes d’ensembles relative à la définition du périmètre de ces comptes, et de sa variation entre 2013 et 2014", peut-on  lire dans le rapport. Compte tenu des ces éléments, les comptes de campagne du PCR ont été certifiés avec réserves des commissaires aux comptes.

A noter que le rapport de la commission nationale des comptes de campagne fait apparaître le bilan d’autres partis réunionnais pour 2014 : le PLR d’Huguette Bello comptabilise 314 459 euros de recettes, la Droite Sociale d’Ibrahim Dindar totalise 150 759 euros de recettes et la Politique Autrement de Thierry Robert enregistre 113 861 euros de recettes.

D’autres partis ou groupements politiques réunionnais n’ont quant à eux tout simplement pas déposé leurs comptes, parmi lesquels "Parti Pirate Réunion", "Un avenir meilleur pour la population de La Réunion dans la France et dans l’Europe" ou encore "La Réunion en confiance" de Didier Robert.

www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Julie , Posté
Et ça se dit vouloir aider le peuple ! Le PCR n'est plus en capacité de gagner une élection mais avec son argent de nuire ! Quand ont voit les agissement de ce parti en 2014 lors des municipales et aux dernières régionales ou là vengeance prime pour faire perdre Huguette BELLO qui a su tenir tête à cette bande ! C'est minable ... Entre temps ce parti qui sois disant qui œuvre pour les plus petits a eu le temps de se remplir les poches copieusement !! Et la le peuple il est où ???!
Vladimir, Posté
Tout fout le camp dans ce pays. Voilà maintenant que le Parti défenseur des pauvres qui est plein aux as. On n'en peut plus de leurs simagrées et de leurs mensonges. On ne veut plus entendre leur leçon de morale à deux balles, pardon à deux mille balles. De l'air, de l'air.
Midiaou, Posté
Tiens tiens, voici une information intéressante, sur laquelle on entend en général beaucoup moins les politiques ni les internautes, comparés aux chiffres d'autres partis. Une omerta régnerait-elle autour du parti de Paul Vergès ?
Alphonse, Posté
Le PCR voulait faire l'impasse sur cette histoire, et n'avoir de compte à rendre à personne. Comment peuvent-ils justifier toutes ces sommes auprès des adhérents? Aujourd'hui c'est un parti qui roule sur l 'or!
Victor, Posté
Pour des anti-capitalistes ils sont plutôt bien nantis! Comme ça en politique on parle aussi de l'argent comme le nerf de la guerre. Avec des montants aussi élevés pas sûr que ça va redonner confiance aux électeurs! Eux les petits prolétaires qui vivent au smics, voir moins!
Légaillard, Posté
Popâul, et tu te plains des fonctionnaires surrémunérés. Rends l'arzent!