Le conseil régional plaide pour un Parc régional :

La Région ne veut plus du Parc national


Publié / Actualisé
Didier Robert (Les Républicains) veut que le Parc national de la Réunion soit déclassé en Parc régional. "Je serai intransigeant sur ce sujet" a-t-il, lancé à ce propos au cours de l'assemblée plénière du conseil régional ce mardi 23 février 2016. "Je ne comprends pas" et "cette approche n'est à mon sens pas la bienvenue" rétorque Daniel Gonthier, maire de Bras Panon et président du Parc national qui dit aussi "avoir peur pour le classement de La Réunion au patrimoine de l'Humanité"
Didier Robert (Les Républicains) veut que le Parc national de la Réunion soit déclassé en Parc régional. "Je serai intransigeant sur ce sujet" a-t-il, lancé à ce propos au cours de l'assemblée plénière du conseil régional ce mardi 23 février 2016. "Je ne comprends pas" et "cette approche n'est à mon sens pas la bienvenue" rétorque Daniel Gonthier, maire de Bras Panon et président du Parc national qui dit aussi "avoir peur pour le classement de La Réunion au patrimoine de l'Humanité"

"ll sera lancé dès cette année une réflexion sur la transformation du Parc national des Hauts en Parc régional des Hauts, afin de permettre un développement équilibré et surtout raisonné du territoire" indique le document  remis aux conseillers régionaux qui avaient à débattre des orientations budgétaires du conseil régional.

Ainsi qu'il l'avait souligné lors de sa campagne électorale pour les régionales de décembre dernier, c'est parce que la réglementation régissant le Parc national est jugé trop "contraignante" et contraire au développement économique – en termes de tourisme notamment-,  que ce changement de statut est voulu par Didier Robert. "La protection de la biodiversité doit être mise en parallèle avec la valorisation du territoire" disait-il, en substance, au cours de l'assemblée plénière de ce mardi.

Pour illustrer son propos il souligne : "je voudrais qu'une structure d'hébergement de qualité soit implantée au volcan. Il y a longtemps que le projet est en discussion". Malgré "les promesses, le premier galet n'a toujours pas été posé" ajoute-i, tout heureux de son jeu de mot (sa réflexion venait après le débat sur la nécessité d'importer ou non de Madagascar des enrochements pour le chantier de la nouvelle route du littoral).

Sans grande surprise la majorité régionale dirigée par Didier Robert n'a pas formulé de critique particulière à cette volonté de transformation du statut du Parc. Le ton a été tout autre du coté de l'opposition.

Tenant compte du fait qu'effectivement la réglementation régissant le Parc national est souvent jugé trop rigide par "les acteurs économiques, les occupants sans titre (des parcelles situées dans le parc – ndlr) pratiquants l'élevage par exemple", Huguette Bello, députée de Saint-Paul et conseillère régionale d'opposition (PLR), commente "s'il est sûr que la gouvernance doit être amélioré, le statut de parc national ne doit pas être remis en cause".

La députée de Saint-Paul craint en effet que le déclassement en Parc régional entraîne la perte de l'inscription de La Réunion au patrimoine mondial de l'Humanité. Ce classement avait accordé par l'Unesco en 2010, "trois ans après la création du Parc national en 2007" note Daniel Gonthier.

Car le président du parc craint aussi lui aussi le maintient de l'île au rang de joyau de l'Humanité.  "J'ai eu connaissance de cette volonté de déclasser le Parc il y a quelques semaines. Pour moi cette démarche n'est pas la bienvenue, car il n'est pas du tout certain que l'Unesco renouvelle notre inscription. Si La Réunion venait à perdre son rang cela serait une catastrophe" a-t-il déclaré à Imaz Press Réunion.

"Consacrer cette énergie au développement"

"Volontairement je n'ai pas voulu parler de ce dossier pendant la campagne des Régionales" relève Daniel Gonthier (Les Républicains – soutien de Didier Robert les élections – ndlr). Il dit ne pas comprendre la volonté de déclassement. "Surtout qu'actuellement nous recevons de l'État un peu plus de 6 millions d'euros tous les ans pour financer le fonctionnement du Parc. Si nous passons sous statut régional, il reviendrait aux collectivités locales de payer cette somme. Quel est l'intérêt, que deviendront les quelque 80 salaries de la structure ?" s'interroge le maire de Bras Panon. Et puis surtout se demande le président du Parc national "pourquoi remettre en cause un projet abouti qui porte La Réunion et ses habitants au plus haut ?".

Daniel Gonthier qui dit ne pas vouloir polémiquer "avec qui ce soit" et qui doit "rencontrer le président de Région ce mercredi ou ce jeudi" est rejoint dans ses craintes et interrogations par le CESR (Conseil économique, social et environnemental régional).

Dans l'avis consultatif qui lui a été demandé par la Région à propos du changement de statut, il souligne prendre "acte de la volonté du Conseil régional de lancer une réflexion en 2016 sur la transformation du Parc national de La Réunion en Parc régional" et " estime qu'il conviendrait au préalable, d’établir un diagnostic précis de la situation actuelle (points positifs, points de blocage) afin de déterminer les évolutions souhaitables de statut". Le Ceser dit aussi que "ce diagnostic devra notamment mesurer l'impact d'un éventuel changement sur le plan financier, de la gestion des emplois…". L'instance insiste pour être associée à la réflexion et pour "ne pas avoir simplement u rôle consultatif".

Dans l'avis également consultatif qu'il a rendu sur la question, le conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement (CCEE) appelle lui aussi "à la prudence quant au classement du patrimoine mondial par l'Unesco, label intimement lié à la présence d'un gestionnaire dimensionné Parc national".

Quant à Daniel Gonthier, il soupire "j''aurais préféré que toute cette énergie consacrée à une volonté incompréhensible de changement de statut du Parc national soit plutôt réservé à une réflexion commune" en faveur du développement de l'île.

www.ipreunion.com

   

18 Commentaire(s)

Révolté, Posté
le parc national doit être baptiser parc régional pour nous les réunionnais L’UNESCO,patrimoine l’humanité ect c'est du nimport koué réyoné lèv dobout
Tectec, Posté
Tout est dit dans l'article: ""je voudrais qu'une structure d'hébergement de qualité soit implantée au volcan. Il y a longtemps que le projet est en discussion"" ..
Monsieur Robert, encore par caprice d'enfant gâté confie directement la raison pour laquelle soit disant un parc national le gène: Monsieur veux un hôtel de luxe 5 étoiles avec vue sur l'enclos du volcan.. une structure qui sera financé à 90 % par l'argent public des impôts collectés aux réunionnais pour être au final privatisé à un promoteur hôtelier.. C'est comme ça que ça se passe (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com).
Ces mêmes élus qui revendiquent un Parc Régional, dans lesquels ils auraient plus e Pouvoirs, ne se sont même pas rendus compte qu'ils sont déjà à la tête du Parc National avec un majorité au conseil d'administration.. mais le problème, c'est qu'ils ne viennent jamais participer à ces conseils d'administration.
Il faudra aussi m'expliquer comment cela se fasse que beaucoup de petits propriétaires terriens n'ont plus le droit de construire sur leur terrain sous prétexte qu'ils sont en zonage dangereux ( Plan de prévention des Risques), je cite: quartiers de Bras de Pontho, Pont d'Yves, Grands Galets, Mafate.. les hauts de Jean-Petit.. etc... Et là, on nous pond un projet d'écolodge au volcan??? A proximité d'éventuels incendies dues au volcanisme, d'émanations de gaz nocifs?? D'éventuels éruptions ou affaissement du sol??? Tout cela bien évidement sur un site Naturel, dépourvu d'eau, alors que dans un autre coté on signe des textes pour la Préservation de la BIODIVERSITÉ .. On marche sur la tête Mr Robert..
Imbus de votre personne vous ne vous rendez même pas compte que les réunionnais voient clair dans (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com), votre incompétence et votre folie des grandeurs. (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com)
Willy, Posté
Hallucinant ! Au secours ! Mais c'est du grand n'importe quoi. Avoir un parc national est une fierté, une distinction sur laquelle on ne revient pas, pas de retour en arrière ! Une fierté que beaucoup nous envient. Quand j'entends tous les touristes qui ont été attirés par la destination Reunion grâce à son Parc National ....le label est connu et garant d'une vraie destination nature avec biodiversité et paysages à la clef. Pour les "Parcs" régionaux, renseignez vous un peu chers élus, chers électeurs c est un parc au rabais, pour les espaces qui n'ont pas le niveau en patrimoine naturel, où c est déjà trop tard pour protéger !!!! Allons met' en l'air les gîteurs existants, vers la qualité, aidons les structures en place. Allons défend nout patrimoine !
PapaBoyer, Posté
Faire l'amalgame entre parc national et patrimoine mondial de l'UNESCO c'est tromper l'opinion publique. Les 2 ne sont pas liés.
Par contre "bloquer" 70% de notre petite Ile par les contraintes rigides qui régissent le Parc National, il n'y a que ceux qui ne sont pas concernés pour le soutenir. Par contre pour ceux qui y vivent ou qui tirent leur revenu dans le cœur du Parc ou de son aire d'adhésion, ils ne peuvent que se réjouir d'une telle décision. Merci la Région.
Fredo, Posté
Vous ne comprenez pas M GONTHIER, eh bien creusez bien la question, cherchez qui gagne dans l'affaire, vous comprendrez...
Lussetukru, Posté
Pour une fois que La Réunion lé en lèr, le seul parc national qui est au patrimoine mondial et dont nous sommes fiers, il faudrait abandonner cela pour un parc au rabais où les élus seuls décideraient de tout, en excluant de son administration tous les autres membres non élus ?
En plus, les parcs régionaux demandent une adhésion payante aux communes.... Bien joué pour le département qui n'a plus les moyens de sa politique. Et vous pensez que l'Europe va verser des fonds européens POUR DES PROJETS QUI VONT DÉTRUIRE NOTRE PATRIMOINE ET NE RESPECTENT PAS NOT KULTUR ?
Crato, Posté
avant de s'attaquer au parc national qui enfin tire notre ile et son tourisme vers le haut et vers les hauts, commencez par aider les petites structures touristiques qui ont des idées, et qui de plus en plus préservent notre patrimoine, et restaurez les gîtes qui sont lamentables alors qu'ils sont gérés par les pouvoirs publics. En plus, le parc national est beaucoup moins contraignant qu'un parc régional, beaucoup de structures de tourisme de loisirs verts en métropole peuvent en témoigner. Alors, avant de voter, mesdames et messieurs les élus, prenez le temps de vous renseigner et ne gobez pas tout ce qu'on vous dit. Vous croyez que l'Etat a mis en place un outil qui est contre le développement ? Et que les élus qui ont travaillé avant la génération actuelle voulait bloquer La Réunion ? Non, il doit y avoir d'autres raisons cachées à ce projet insensé.
Jeremie, Posté
Mais il me fatigue te tant de connerie ...il n'en a pas assez avec sa route...le sacro saint développement économique au détriment du reste..quelle vision limité de la vie
RG, Posté
Enfin une bonne idée du Didier
Jim , Posté
Une structure hôtelière sur le volcan ! M. Robert ferait mieux d'envoyer un CV à Eurodisney là bas il pourra faire toutes les propositions qu'il veut. Il n'y a quasiment pas de structure hôtelière dans l'Est alors qu'il y a des arguments à faire valoir, mais non il faut un hôtel sur le volcan. M. Robert un hôtel avec sol translucide sur la mer histoire de voir des requins au lever ça vous dit ? Il ferait mieux de s'occuper de ce qui importe aux réunionnais : la formation professionnelle continue et d’apprentissage. Je lui conseille de suivre un module au passage : définir les tâches par ordre de priorité.
Mardaye, Posté
Dans son état actuel, le parc est très contraignant! Pourtant n'est il pas possible de permettre la création de certaines activités à l 'intérieur du Parc, tout en réalisant un encadrement optimum?!
Henry, Posté
Elle bête la députée, ou plutôt elle ne connait pas les conditions pour obtenir le label de l'UNESCO! Ne pas être un parc national ne conditionne pas l'entrée au patrimoine mondial!
Atbo, Posté
ma région bato fou, ousa bann la i rale a nou ?
Monsieur Gonthier, je ne suis pas souvent d'accord avec ce que vous défendez, mais sur ce coup là, tenez bon s'il vous plait
de telles incohérences de votre Président ne sont pas soutenables; et vos collègues silencieux, que pensent-ils au fond d'eux-mêmes? suivront-ils aveuglément le "grand chef" ? Pouvez-vous les convaincre de ne pas s'engouffrer dans une telle ineptie?
Mais peut-être que des intérêts personnels dépassent encore une fois les vrais intérêts de la collectivité....
Aterla, Posté
Ah oui... Si on soutient un candidat ou un parti, il ne faut pas trop s'étonner de la politique appliquée ensuite.
Une part de responsabilité revient aux électeurs. Ou à ceux qui se sont abstenus. Car non, tous les partis ne sont pas les mêmes, n'en déplaise aux extrêmes.
Maki, Posté
Quel parc national patrimoine de l'unesco?
Je n'ai encore jamais vu un parc avec autant d'helico toute la journée! En traversant les cirques, c'est juste de la folie! Le dev economique est deja lancé a son maximul pour ce parc... et quel est l'interet de faire son gite de qualité? Il y a deja tout pleins de gite aux alentours! Son objectif est-il vraiment de relancer le tourisme ou bien de donner de l'argent braguette? Bientot un hotel en haut du volcan? Ou a Mafate? Mais quelle horreur! Je n'en veut pas!
Bernadette, Posté
encore un bébé dans le dos...
Soweto , Posté
Detruire notre environnement, gaspiller l'argent public, faire regresser le pays sont les qualtes de notre PD (petit dictateur dixit jean paul virapoulle) qui ne veut mettre en place aucun controle sur sa gestion hasardeuse. Il a ete epingle plusieurs fois par la chambre regionale des comptes et on attend les resultats des investigations de la brigade financiere de paris sur la nrl mais il a perdu son ordinateur et son gsm au cours d'un cambriolage semble t-il sans infraction dans sa villa dont la location est payee par les contribuables
Jean-pierre espéret, Posté
Prochaine étape : une armée régionale?!!!