De la grisaille, de la pluie, du tonnerre et des embouteillages (actualisé) :

Météo France maintient la vigilance fortes pluies


Publié / Actualisé
"La Réunion se trouve toujours dans un environnement fortement instable, avertit Météo France dans un bulletin diffusé à 15h30. Bien que des périodes d'accalmie soient possibles les fortes averses à caractère orageux sont toujours envisagées sur la plupart des régions du département, notamment dans le Sud, l'Est et le Nord." Aucune ouverture de la route du littoral n'est prévue avant vendredi. Elle est en ce moment partiellement basculée sur une voie entre la Grande Chaloupe et Saint-Denis - La Possession et dans deux voies réduites dans l'autre sens et pourrait être entièrement basculée si de nouvelles fortes pluies surviennent, selon la Direction régionale des routes.
"La Réunion se trouve toujours dans un environnement fortement instable, avertit Météo France dans un bulletin diffusé à 15h30. Bien que des périodes d'accalmie soient possibles les fortes averses à caractère orageux sont toujours envisagées sur la plupart des régions du département, notamment dans le Sud, l'Est et le Nord." Aucune ouverture de la route du littoral n'est prévue avant vendredi. Elle est en ce moment partiellement basculée sur une voie entre la Grande Chaloupe et Saint-Denis - La Possession et dans deux voies réduites dans l'autre sens et pourrait être entièrement basculée si de nouvelles fortes pluies surviennent, selon la Direction régionale des routes.

Après une nuit arrosée et zébrée d'éclairs dans toutes les régions, La Réunion s'est réveillée dans la grisaille et l'humidité ce jeudi 25 février 2016. Météo France a placé toute l'île en vigilance fortes pluies depuis ce mercredi à la mi-journée. Les embouteillages ont commencé à se former en direction de l'ouest dès le tout début de la matinée.

Le basculement partiel de la route du littoral n'a pas eu d'action déterminante sur la réduction des bouchons. A 11h, 3,5km d'embouteillages étaient toujours comptabilisés depuis Saint-Denis jusqu'à la Grande Chaloupe, la circulation étant fluide dans l'autre sens. Tôt ce jeudi matin, le ralentissement à commencé au niveau des potences avant de remonter jusqu'à l'entrée de la route côté Saint-Denis. A 6 heures 30, de longues de files de voitures s'allongeaient en essayant d'atteindre le canal bichique. Ce qui représentait près de 9 km de bouchons.

Sur le reste du réseau routier, la circulation est perturbée par la submersion de plusieurs radiers, celui de Sainte-Suzanne notamment. Perturbations aussi dans le sud ouest, vers Saint-Louis et l'Etang Salé où des maisons ont été inondées. En milieu de soirée mercredi, un éboulis s'est produit au niveau de l'Ilet à Furcy rendant impossible la circulation sur la RN5, route de Cilaos.

Conséquence : de nombreux accidents ont eu lieu ce jeudi matin. A 11h, un véhicule était accidenté à Saint-André, au niveau du Petit Bazar, neutralisant la voie de gauche de circulation.

"Aucune région ne semble à l'abri de ce mauvais temps. Les cumuls de pluies peuvent être importants au fil des heures surtout dans l'intérieur" note Météo France qui prévoit un temps plus clément à partir de ce samedi matin. Durant les 6 dernières heures, 99 mm à la Crête, dans les hauts de St Joseph, 67mm à Petite Ile, indique Météo France.

Pour rappel, au début du mois de février, un important épisode pluvieux s'était abattu sur La Réunion, conséquence directe de plusieurs dépressions se trouvant dans la zone près de nos côtes.

Autre conséquence du mauvais temps la flambée du prix des légumes sur les étals des marchés et une eau impropre à la sortie des robinets.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !