Journée des droits des femmes à Pôle Emploi :

"A égalité de compétences, proposer le CV d'une femme aux recruteurs"


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, différentes agences Pôle emploi ont organisé ce mardi 8 mars des évènements pour mettre à l'honneur la mixité de l'emploi. Ils souhaitent envoyer un message fort aux demandeurs d'emploi et aux employeurs : "Stop aux clichés, dîtes oui au talent !"
Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, différentes agences Pôle emploi ont organisé ce mardi 8 mars des évènements pour mettre à l'honneur la mixité de l'emploi. Ils souhaitent envoyer un message fort aux demandeurs d'emploi et aux employeurs : "Stop aux clichés, dîtes oui au talent !"

En 2015, Pôle emploi a signé la charte de lutte contre toute forme de discrimination et pour la promotion de l’égalité dans les recrutements. Ce partenariat avec le DRDFE (Délégation régionale aux droits des femmes) a pour but de contribuer à renforcer la mixité des emplois, à faciliter le retour à l’emploi des femmes et à contribuer à améliorer la qualité des emplois des femmes.

Patricia Fain, conseillère à Pôle Emploi, a pour rôle de sensibiliser les femmes qui passent la porte de l'agence ce mardi 8 mars aux métiers que l'on imagine à tort réservés aux hommes. "En tant que femmes, on peut aussi se former et s’orienter vers des métiers plus techniques, tels que la mecanique etc, ou dans le domaine des transports, affirme la conseillère. A Pôle Emploi, nous avons une sélection pour devenir conductrice de bus mais aussi d’autres formations comme prochainement conductrice d’engins de chantier par exemple. Il y a aussi la possibilité de s’orienter vers les domaines du bâtiment, de l’automobile, du transport, de la mécanique, de la sécurité etc." Des secteurs qui embauchent, assure-t-elle.

A travers cette journée et les discussions tout au long de l'année avec les recruteurs, les conseillers Pôle Emploi tentent de faire évoluer les mentalités au sein des entreprises. "A égalité de compétences, nous allons proposer à l'entreprise de prendre une femme, avec les mêmes diplômes, les mêmes qualifications, et nous allons suggérer en amont de les mettre en période d’immersion et de vérifier qu’elles ont les compétences pour exercer le métier", détaille Patricia Fain.

L'équipe d'Autocars des Mascareignes compte 25 hommes et 4 femmes. Actuellement en période de recrutement, le responsable d'exploitation est venue à la journée organisée par Pôle Emploi pour rencontrer des candidates. "Avoir un homme ou une femme conducteur de bus, c'est à peu près pareil pour nous, explique-t-il. Mais on constate quand même qu'aujourd'hui une femme est plus respectée qu'un homme sur une ligne, les personnes sont moins agressives envers une femme." Sabrina exerce ce métier depuis plusieurs années et en est satisfaite. "C'est un métier qui convient aux hommes comme aux femmes", témoigne-t-elle.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !