Une Tamponnaise rafle 10 millions d'euros et entre dans le peloton des 32 grands gagnants depuis 1990 :

La Française des Jeux : "gagner au loto ne change pas la personne"


Publié / Actualisé
Une Tamponnaise a remporté le troisième plus gros lot de l'histoire de la Française des Jeux à La Réunion. A l'occasion du loto de la Saint-Valentin, le 13 février dernier, elle a empoché 10 millions d'euros. Pourtant joueuse régulière, la gagnante ne s'est rendue compte de l'heureuse nouvelle qu'une quinzaine de jours plus tard. La gagnante remporte ainsi le 3e plus gros lot jamais gagné à La Réunion et entre dans le peloton des 32 grands gagnants de ce jeu de hasard depuis 1990. L'occasion pour la Française des jeux de constater : "gagner au loto ne change pas la personne"
Une Tamponnaise a remporté le troisième plus gros lot de l'histoire de la Française des Jeux à La Réunion. A l'occasion du loto de la Saint-Valentin, le 13 février dernier, elle a empoché 10 millions d'euros. Pourtant joueuse régulière, la gagnante ne s'est rendue compte de l'heureuse nouvelle qu'une quinzaine de jours plus tard. La gagnante remporte ainsi le 3e plus gros lot jamais gagné à La Réunion et entre dans le peloton des 32 grands gagnants de ce jeu de hasard depuis 1990. L'occasion pour la Française des jeux de constater : "gagner au loto ne change pas la personne"

Elle avait validé son ticket de loto "flash" dans le centre commercial Marché U du Tampon. Ses numéros, le 10, le 27, le 30, le 38, le 41 et le 4 en numéro complémentaire, c'est la chance qui les a choisis. Ce 13 février, la Tamponnaise avait pourtant faillit de pas jouer. “Pressée par le temps pour aller travailler elle n’avait pu s’arrêter dans un point de vente FDJ”, indique la Française des jeux. Elle a confié à sa mère le soin de passer jouer pour elle au loto spécial Saint-Valentin.

Elle a reçu son chèque de 10 millions d'euros le 23 mars, à Paris, où tous les gagnants de gros montants sont invités. Dans ce laps de temps, la Réunionnaise, pourtant joueuse régulière - “surtout pour les grosses cagnottes”, comme elle le reconnait elle même - ne s’était pas rendue compte qu’elle avait gagné. “Elle n’avait pas de chiffres fétiches, du coup, elle n’a pas tilté sur les numéros", raconte Julie Salzmann, chargée de communication à la Française des Jeux. "On a pourtant su immédiatement que le gagnant venait de la Réunion, parce que notre système donne cette information”.

Troisième plus gros lot de La Réunion

A son atterrissage de l’avion en métropole, la Réunionnaise a donc été accueillie par la Française des Jeux. Le soir même invitée dans un bon restaurant, elle a pu échanger tranquillement avec les personnes chargées du service relation avec les grands gagnants. “Ca fait beaucoup de changements dans la vie et les personnes se posent souvent beaucoup de questions”, souligne la chargée de communication. Le lendemain, une cérémonie était organisée pour la remise du chèque avec champagne et petits fours.

La Tamponnaise remporte ainsi le 3e plus gros lot jamais gagné à La Réunion, derrière deux personnes de Sainte-Clotilde qui ont remporté en 2012 et 2013 respectivement 12 et 12,8 millions d’euros au loto. Mais la Française des Jeux ne laissent pas ses gagnants dans la nature sans leur proposer de participer à un programme spécial destiné à les accompagner dans leur nouvelle vie. Des ateliers sur le placement et les banques sont organisés ainsi que des rencontres avec des anciens gagnants.

"Beaucoup de gagnants améliorent leur quotidien mais gardent leur vie d'avant"

“Quand on gagne à 20 ans, on n’a pas le même projet de vie que quelqu’un qui va gagner à 80 ans, témoigne Julie Salzmann. Chaque cas est particulier.” Et les choix sont différents. Ainsi, certains arrêtent de travailler d’autres non. “Si vous avez un travail qui vous plaît, cela constitue aussi des relations sociales, un projet de vie et vous aurez donc intérêt à le conserver.” En fin de compte, “beaucoup de gagnants améliorent leur quotidien, achètent une jolie maison, une voiture, font des voyages… mais garde leur vie d’avant.”

A condition de savoir organiser ses dépenses. Si c’est globalement le cas, la chargée de communication reconnaît qu'il arrive - rarement -, que certains gagnants dilapident tout. “Mais finalement, ce que je constate, c’est que gagner au loto ne change pas la personne. Si vous étiez quelqu’un d’instable avant, vous le serez toujours après mais avec plus d’argent. Si vous étiez généreux, vous gâterez vos proches etc.”

“En 2015, l’île de la Réunion a obtenu 7 gros gains compris entre 600 000€ et 5 millions d’euros (au Loto à Saint-Denis)”, écrit le site Tirage-Gagnant.com. Depuis 1990, 32 Réunionnais ont gagné une somme supérieure ou égale à 1 millions d'euros, précise la Française des Jeux. Elle ajoute que La Réunion est le 27e département de France qui dépense le plus dans les jeux. En première position : la Haute-Corse avec 9,55 euros misés en moyenne chaque semaine.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !