Le cyclone très intense a presque tout détruit :

Seychelles - Les vents de Fantala ont soufflé à 300 km/h sur Farquhar


Publié / Actualisé
L'oeil du cyclone Fantala est passé ce lundi soir 18 avril 2016 sur l'île de Farquhar située à plus de 700 km/h au sud de Mahé, l'île principale des Seychelles. Le météore était alors au maximum de sa puissance avec une classification en cyclone très intense et des rafales de vents soufflant à plus de 300 km/h. Le phénomène a presque tout détruit sur son passage, mais il n'y a pas eu de victime (Photo : Nasa)
L'oeil du cyclone Fantala est passé ce lundi soir 18 avril 2016 sur l'île de Farquhar située à plus de 700 km/h au sud de Mahé, l'île principale des Seychelles. Le météore était alors au maximum de sa puissance avec une classification en cyclone très intense et des rafales de vents soufflant à plus de 300 km/h. Le phénomène a presque tout détruit sur son passage, mais il n'y a pas eu de victime (Photo : Nasa)

"Tout a été presque détruit sur place" a déclaré à Seychelles News Agency (SNA) Glenny Savy, directeur général d’IDC, une société parapublique qui gère certaines des îles de l'archipel. Depuis jeudi dernier, cette compagnie avait évacué de Farquhar tout le personnel non essentiel sur place laissant seulement 15 personnes sur place. Les autres travailleurs se sont réfugiés dans les abris anti cyclonique. Ils n'ont pas été blessés puisque ces abris ont bien résisté à l'assaut des vents.

Toutes les autres infrastructures de l'île ont subi des dommages importants, indique Glenny Savy. "Les toits ont été emportés. Les portes et fenêtres ont cassés et des bâtiments se sont effondrés", a-t-il ajouté cité par SNA.

C’est la deuxième fois en 10 ans que l'île de Farquhar est touchée par un cyclone. En 2006 le cyclone Bondo, "avec des vents de 225km/h, avait fait de nombreux dégâts, sans faire de victime" précise SNA.

Il faudra plusieurs jours avant que le personnel d’IDC puisse se rendre sur place. "Nous ne pourrons pas nous rendre sur place avant jeudi ou vendredi pour vraiment analyser la situation" a décalré Glenny Savy.

Les Seychelles ne sont pas situées sur la route cyclonique, mais les îles qui sont le plus au sud de l’archipel sont parfois exposées à de forts vents.

Farquhar est une des 115 îles de l’archipel des Seychelles, où il y a un petit établissement touristique géré par une trentaine de personnes.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !