Le député maire de Saint-Joseph s'oppose à l'usage du 49.3 :

Entre Patrick Lebreton et le groupe socialiste de l'Assemblée Nationale, c'est fini


Publié / Actualisé
Ce mercredi 11 mai 2016, Patrick Lebreton a annoncé son départ du groupe socialiste de l'Assemblée Nationale. S'insurgeant contre le recours au 49.3, le députe-maire de Saint-Joseph a affirmé ne plus "pouvoir suivre le gouvernement". Il a choisi de ne pas voter la motion de censure déposée par la droite ce jeudi.
Ce mercredi 11 mai 2016, Patrick Lebreton a annoncé son départ du groupe socialiste de l'Assemblée Nationale. S'insurgeant contre le recours au 49.3, le députe-maire de Saint-Joseph a affirmé ne plus "pouvoir suivre le gouvernement". Il a choisi de ne pas voter la motion de censure déposée par la droite ce jeudi.

Le 49.3 n'en finit plus de faire des vagues : suite à ce recours, Patrick Lebreton a fait part de son départ du groupe socialiste de l'Assemblée Nationale hier soir. Le député-maire de Saint-Joseph regrette que l'adoption du nouveau code du travail se passe ainsi de débat parlementaire.

 

S'il rappelle que son engagement officiel au parti socialiste date déjà de 34 ans, l'élu considère que cette loi n'était pas prévue par le programme présidentiel de François Hollande en 2012. Il a ainsi choisi de ne pas voter la motion de censure déposée par la droite ce jeudi.

 

Le maire de Saint-Joseph conclue sobrement : "Je suis un Réunionnais avant tout et je suis de gauche. Qu'on ne me demande pas de renier ce que je suis. Au 49.3, j'oppose le 97.4".

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Le don quichotte de la porte ouverte

Depuis le vote de l'ANI il fallait prendre vos distances.

Vous n'avez pas signé la motion de gauche.

Vous avez trahi les travailleurs.