Marie-Joseph Malé s'exprime depuis Seattle :

Une liaison directe Pierrefonds/Paris ? Le président d'Air Austral "va étudier le projet"


Publié / Actualisé
Actuellement en déplacement à Seattle, pour aller chercher "son" nouveau Boeing 787-8 Dreamliner, Marie-Joseph Malé, président directeur général d'Air Austral, s'est exprimé concernant les revendications de plusieurs élus et du personnel de l'aéroport de Pierrefonds. Dans une tribune, plusieurs élus du sud ont ainsi demandé à Air Austral de mobiliser son nouvel avion pour assurer une liaison directe Pierrefond/Paris. Le président d'Air Austral a expliqué avoir découvert cette revendication par l'intermédiaire des médias, et ne souhaite pas réagir à chaud.
Actuellement en déplacement à Seattle, pour aller chercher "son" nouveau Boeing 787-8 Dreamliner, Marie-Joseph Malé, président directeur général d'Air Austral, s'est exprimé concernant les revendications de plusieurs élus et du personnel de l'aéroport de Pierrefonds. Dans une tribune, plusieurs élus du sud ont ainsi demandé à Air Austral de mobiliser son nouvel avion pour assurer une liaison directe Pierrefond/Paris. Le président d'Air Austral a expliqué avoir découvert cette revendication par l'intermédiaire des médias, et ne souhaite pas réagir à chaud.

Ce dimanche 22 mai 2016, plusieurs élus du sud, dont les présidents de la Civis, de la Casud, du Smp et le député-maire de Saint-Joseph, ont appelé de demander à Air Austral d'étudier "la possibilité de déployer ces nouveaux avions également sur une route Paris-Pierrefonds à raison de quatre vols par semaine". Est-ce une option que la compagnie pourrait envisager ?

Dans le plan actuel, ce n'est pas quelque chose que nous avions prévu. Maintenant, j'entends au travers de ce que vous me dîtes que qu'il y a eu une demande très récente puisque nous-mêmes, nous ne sommes pas au courant. Il faudra qu'on en discute avec la Sematra, qu'on étudie cette demande. Nous travaillons sur le projet du 787 depuis trois ans, c'est un projet qui ne s'improvise pas. Nous avons eu une vraie réflexion avec un business plan et pour l'instant, c'est ce business plan que nous allons mettre en oeuvre.

L'aéroport de Pierrefonds est-il capable d'accueillir le 787 et d'assurer une telle liaison ? Serait-elle rentable, puisque les aéroports de Pierrefonds et Roland Garros sont à peine à une centaine de kilomètres l'un de l'autre ?

Je pense que les caractéristiques techniques de cet aéroport devraient le permettre, même si je ne les ai pas toutes en tête. Cependant,  il ne faut pas réagir à chaud. La question mérite d'être posée et étudiée à tête reposée.

Récemment, le personnel de Pierrefonds a fait part de son mécontentement à la suite de plusieurs annulations de vols au départ de Saint-Pierre. Comprenez-vous leur position ?

Je regrette que le personnel de l'aéroport s'en prennent à la compagnie et finalement au travail de l'ensemble du personnel d'Air Austral. Nous avons du arrêté l'un de nos appareils un peu plus longuement que prévu à cause de la découverte à la dernière minute d'une corrosion. Nous avons du mettre en oeuvre un plan d'urgence pour transporter l'ensemble des passagers au départ de Pierrefonds. Nous avons présenté nos excuses, ce n'était pas un acte volontaire de notre part. Je regrette donc que l'on prenne pour cible Air Austral dans la mesure où c'est la seule compagnie qui a soit restée présente ces dernières années et qui continue à augmenter sa présence sur Pierrefonds. La décroissance de l'activité à Saint-Pierre est très clairement dûe au départ d'autres compagnies qui n'ont pas souhaité maintenir leur activité.

A Seattle, interview de Mahdia Benhamla pour www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Carole, Posté
Son buziness plan est selon moi de favoriser d'abord Ewa Air et par la même
une certaine société Ylang Invest..
Je cite : (D'après notre confrère de La Nouvelle de Mayotte, envoyé spécial à Seattle lors de la signature officielle de " L'acceptance " du B787 entre Boeing et Air Austral, Ewa Air sera à Antananarivo en octobre.
Au cours d'une conférence de presse de présentation de toute " l'opération B 787 " qui a démarré il y a trois ans avec la réflexion de la mise en ligne d'un B 787, Marie Joseph Malé PDG d'Air Austral, a confirmé non seulement l'arrivée du second ATR 72 pour EWA (qui ne sera pas un avion neuf mais l'un des deux autres volant aux couleurs d'Air Austral), mais il a confirmé qu'Ewa allait desservir dès octobre prochain Antananarivo au départ de Dzaoudzi. Cette nouvelle ligne pour la compagnie mahoraise permettra ensuite de mettre en connexion les passagers désireux de partir vers Paris par les vols B 787 des mardis et vendredis.)
Source APOI Océan Indien
http://www.agencepresse-oi.com/36786-2/
CHABAN, Posté
Tiens tiens, bizarre un certain courrier n' est pas resté lettre morte.......
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...