Loi travail : poursuite de la mobilisation (Actualisé à 10h35) :

L'intersyndicale maintient la pression


Publié / Actualisé
Ce jeudi 26 mai 2016, reprise de la mobilisation contre la loi travail. Plusieurs manifestations sont prévues sur l'île. Une manifestation est notamment prévue au niveau de la Préfecture de Saint-Denis tandis qu'une distribution de tracts est menée sur Saint-Pierre. Au Port-Est, un blocage a été entamé ce matin avant d'être rapidement écourté, après concertation des dockers. Une nouvelle journée de grève est d'ores et déjà prévue pour le 14 juin. (Photo d'illustration)
Ce jeudi 26 mai 2016, reprise de la mobilisation contre la loi travail. Plusieurs manifestations sont prévues sur l'île. Une manifestation est notamment prévue au niveau de la Préfecture de Saint-Denis tandis qu'une distribution de tracts est menée sur Saint-Pierre. Au Port-Est, un blocage a été entamé ce matin avant d'être rapidement écourté, après concertation des dockers. Une nouvelle journée de grève est d'ores et déjà prévue pour le 14 juin. (Photo d'illustration)

10h20 : Dans les jardins face à la préfecture, le rassemblement est calme, mais ferme. Marie-Hélène Dor, secrétaire générale de la FSU affirme : "Cette loi doit absolument être abandonnée". La syndicaliste n'exclut pas la possibilité que le mouvement se durcisse dans les jours à venir et qu'il suive le fil de la Métropole, où les blocages se multiplient depuis le début de la semaine. "C'est une réponse à la violence de l'Etat. Ici, on n'a pas encore franchi ce cap, mais on y réfléchit" précise t-elle. Aujourd'hui, des prises de parole sont prévues tout au long de la mobilisation. Les syndicats devraient ensuite se réunir pour déterminer les suites du mouvement. Une nouvelle journée de grève est d'ores et déjà prévue le 14 juin.

9h45 : Le cortège de manifestants, composé d'une centaine de personnes, se trouve devant la préfecture.

9h15 : La participation des dockers a rapidement été écourtée : après concertation, le blocage du Port-Est ce matin a tourné court.

9h00 : A Saint-Pierre, une distribution de tracts est menée par l'intersyndicale. Au micro de RTL Réunion, Katell Louarn, membre du syndicat FO (Force Ouvrière) assure : "On ne fléchit pas". Du côté de Max Banon, de la CGTR, "le peuple réunionnais est capable de se défendre face à ce gouvernement".

Tandis que le mouvement de grève se durcit en Métropole, l'intersyndicale peine à rassembler les foules à La Réunion. Ce jeudi 26 mai 2016, un appel à la mobilisation a néanmoins été lancé. Plusieurs manifestations sont prévues sur l'île, notamment au niveau de la Préfecture de Saint-Denis.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !