Innovations et sensibilisation au programme pour cette 14ème édition de la semaine du développement durable :

Toute l'île se met au service de l'environnement


Publié / Actualisé
Ce lundi 30 mai 2016 débute, comme dans toute la France la semaine européenne du développement durable. A La Réunion, plusieurs évènements sont prévus autour de ce thème, tandis que la question du développement durable tend à s'installer dans le quotidien des Réunionnais. Cette période de l'année est l'occasion pour les porteurs de projets, les associations, les particuliers et les collectivités locales de communiquer sur ce qui est nouveau en terme de gestion des déchets, des eaux usées ou de l'économie d'énergie. Aux quatre coins de l'île, des manifestations sont organisées jusqu'au 10 juin prochain, allant de la visite de la station d'épuration de Sainte-Marie aux matinées dédiées au troc du côté de l'Ouest.
Ce lundi 30 mai 2016 débute, comme dans toute la France la semaine européenne du développement durable. A La Réunion, plusieurs évènements sont prévus autour de ce thème, tandis que la question du développement durable tend à s'installer dans le quotidien des Réunionnais. Cette période de l'année est l'occasion pour les porteurs de projets, les associations, les particuliers et les collectivités locales de communiquer sur ce qui est nouveau en terme de gestion des déchets, des eaux usées ou de l'économie d'énergie. Aux quatre coins de l'île, des manifestations sont organisées jusqu'au 10 juin prochain, allant de la visite de la station d'épuration de Sainte-Marie aux matinées dédiées au troc du côté de l'Ouest.

Portée par plusieurs entités (la DEAL, l’Etat, les collectivités, le Rectorat, mais aussi le Groupement régional des acteurs de l’éducation à l’environnement pour un développement durable (GRANDDIR)), la semaine européenne du développement durable (SEDD) célèbre sa 14ème année d’existence. Lors des éditions précédentes, elle a notamment contribué à faire connaître certaines actions telles que l’Eco’rando, ou la Transversale du coeur - une randonnée visant à créer un échange entre les jeunes de Mafate et de Cilaos sur le thème du développement durable.

"Faites le plein d’idées pour recycler, rénover, vous déplacer !" compose le slogan 2016 de l’évènement. Sébastien Mariotti, chargé de mission au sein de la DEAL ( Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement) estime qu'il s’agit de "proposer des solutions simples, à la portée de tout le monde et de les partager, pour accompagner ceux qui souhaitent changer leurs comportements en matière de développement durable".

80 initiatives sont prévues le long de la semaine. Les entreprises ouvrent leurs portes ainsi que les établissements scolaires pour présenter les travaux des élèves autour du développement durable. Autre action phare de la semaine, la diffusion du film "Demain" de Mélanie Laurent et Cyril Dion, pour lequel les réalisateurs parcourent le monde à la découverte d'autres façons de vivre, plus respectueuses de l'environnement.
 

Enfin, la SEDD 2016 se veut tournée vers l'innovation et présentera des dispositifs péi abordant le recyclage ainsi que les initiatives de l'Office nationale des forêts, visant à faire découvrir les dessous des zones forestières de l'île. "Aujourd’hui la question du vivre ensemble est plus au centre des considérations, on note un basculement de la notion de développement durable vers l’humain. Enfin au niveau des associations et des établissements scolaires il y a une
vraie dynamique de projets et de plus en plus d’initiatives collaboratives" termine Sébastien Mariotti.

Toutes les actions menées durant la semaine du développement durable sont à retrouver sur les réseaux sociaux en tapant "SEDD 974" ou sur le site de la DEAL www.reunion.developpement-durable.gouv.fr.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Romain Desmois, Posté
Puisque c'est la semaine du développement durable et que je connais plusieurs personnes - moi y compris - qui ne supportent pas d'avoir leur boîte aux lettres pleines de prospectus malgré l'indication "pas de publicité", pourquoi ne pas collecter les fameux prospectus, les regrouper par enseigne, et enfin les "jeter" à l'entrée des magasins concernés afin que leurs dirigeants réalisent qu'une partie de leur budget comm' n'est que pur gaspillage, (voire destruction de l'environnement)!

N'hésitez pas à faire suivre si vous connaissez une association qui serait intéressée de porter cette action!