A la une de ce mercredi 8 juin 2016 :

Foot et infidélité, recyclage et quinze marmailles de Saint-André en route pour l'Euro


Publié / Actualisé
Les titres développés ce mercredi :
- Lorsque le foot fait tomber les alliances
- Ces déchets particuliers sont de mieux en mieux recyclés à La Réunion
- Quinze marmailles de Saint-André en route pour l'Euro
- Loi travail: l'exécutif peine à éteindre la grogne à deux jours de l'Euro
Les titres développés ce mercredi :
- Lorsque le foot fait tomber les alliances
- Ces déchets particuliers sont de mieux en mieux recyclés à La Réunion
- Quinze marmailles de Saint-André en route pour l'Euro
- Loi travail: l'exécutif peine à éteindre la grogne à deux jours de l'Euro

Lorsque le foot fait tomber les alliances

C'est une publicité plutôt déroutante qui circule actuellement sur le Net : à quelques jours du lancement de l'Euro 2016, un site spécialisé dans les rencontre extra-conjugales vante les mérites des "soirées foot". Baptisé Gleeden et conçu par une équipe exclusivement féminine, il vante le championnat comme le terrain de jeu de l'infidélité. Alors, soirée foot ou moment volé entre amants ? Ou lorsque croquer dans le fruit défendu devient un business attirant des milliers d'utilisateurs.

Ces déchets particuliers sont de mieux en mieux recyclés à La Réunion

Quand on parle de recyclage, on pense souvent aux emballages ménagers. Mais les déchets dangereux ou imposants, comme les batteries, ampoules, ordinateurs ou encore les canapés, disposent chacun de leur filière de recyclage. A La Réunion, c'est le Syndicat de l'importation et du commerce de La Réunion (SICR), qui coordonne ces filières avec l'Ademe.

Quinze marmailles de Saint-André en route pour l'Euro

Ce jeudi 9 juin 2016, ce sont 15 enfants de Saint-André qui s'envoleront pour la compétition de l'Euro 2016. Issus du quartier de Fayard de Saint-André, ils seront accompagnés de leurs accompagnateurs. Les jeunes champions assisteront au premier match des Bleus ce dimanche.

Loi travail: l'exécutif peine à éteindre la grogne à deux jours de l'Euro

Le gouvernement peine à éteindre la grogne sociale, avec à nouveau au programme mercredi, à deux jours de l'Euro de football, des grèves à la SNCF, dans les raffineries et des manifestations à venir. Les demandes de François Hollande à cesser la grève à la SNCF, aujourd'hui principal champ de bataille contre la loi travail, n'ont pas été entendues, ni celles de Manuel Valls qui l'a qualifiée d'"incompréhensible".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !