Un emploi vert découvre un objet intriguant (actualisé à 15h35) :

VIDÉO - Rivière des Roches : selon les gendarmes le débris n'appartient pas à un avion


Publié / Actualisé
Ce mardi matin 21 juin 2016, un emploi vert a aperçu un débris de couleur orange, sur le littoral de la Rivière des Roches, côté Saint-Benoît. Les forces de l'ordre, immédiatement contactées se sont rendues sur place. Après avoir pris des photos, les gendarmes ont embarqué la pièce. Selon linfo.re, la gendarmerie a indiqué en milieu d'après-midi que l'objet n'appartient pas à un avion.
Ce mardi matin 21 juin 2016, un emploi vert a aperçu un débris de couleur orange, sur le littoral de la Rivière des Roches, côté Saint-Benoît. Les forces de l'ordre, immédiatement contactées se sont rendues sur place. Après avoir pris des photos, les gendarmes ont embarqué la pièce. Selon linfo.re, la gendarmerie a indiqué en milieu d'après-midi que l'objet n'appartient pas à un avion.

C'est Simon Dary, un emploi vert, qui est à l'origine de cette découverte. Alors qu'il prend son service aux alentours de sept heures, son horaire habituel, il aperçoit quelque chose "qui lui semble bizarre". Il est d'abord intrigué par le corail présent sur l'objet : "Le corail l'était pendillé et encore vivant dessus. Moin la jamais vu corail comme ça. Na point ça La Réunion !". La couleur orange et le numéro "300H" presque effacé sur la pièce lui font immédiatement penser au MH370 disparu en mars 2014. Selon linfo.re, la gendarmerie a ensuite indiqué en milieu d'après-midi que l'objet n'appartient pas à un avion.

Pour rappel, l'année dernière, c'est Johnny Bègue, emploi vert lui aussi, qui avait découvert un débris appartenant à l'avion et ainsi relancé l'enquête mondiale sur l'appareil. Ce matin Simon a immédiatemmenteu  le réflexe d'appeler la gendarmerie et Freedom. Il décrit un morceau "gros mais abîmé". Selon lui, ses collègues ayant observé la pièce lui ont assuré que sa trouvaille présente des similitudes troublantes avec celle de Johnny Bègue.

Arrivés sur place avec deux fourgons et une voiture, les gendarmes ont pris des photos de l'objet avant de l'embarquer vers neuf heures. Les forces de l'ordre ont aussi interrogé Simon Dary. L'emploi vert, qui travaille tous les matins sur ce bord de mer, affirme notamment avoir aperçu une poignée de porte sur l'objet.

 

Au même moment, Alain faisait sa balade habituelle sur le littoral quand il a aperçu un attroupement. "Des gens étaient autour d'un objet qui ressemblait à un débris d'avion. C'est un gros morceau orange, d'environ 1 mètre, 1 mètre 50 je dirais. Il y a l'air d'avoir des écritures dessus, mais ce n'était pas très visible", détaille-t-il.

C'est sur le littoral de Saint-André que Johnny Bègue avait découvert un débris d'avion en 2015. Sa découverte avait ainsi réanimé l'enquête sur le MH370. L'avion se serait crashé dans l'Océan Indien. Et si les spéculations de Simon Dary sont confirmées, La Réunion pourrait à nouveau se retrouver au coeur du mystère.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !