Plus de 2 600 batteries de voitures retrouvées :

Bandcochon poursuit le décompte de la honte


Publié / Actualisé
Un des chasseurs de dépôts sauvages de Bandcochon.re vient de poster une nouvelle photo de batteries usagées abandonnées. En février 2015, le site en avait retrouvé 2 683. Un vrai décompte de la honte.
Un des chasseurs de dépôts sauvages de Bandcochon.re vient de poster une nouvelle photo de batteries usagées abandonnées. En février 2015, le site en avait retrouvé 2 683. Un vrai décompte de la honte.

 

Bandcochon dévoile le cliché posté en ligne ce 2 septembre 2017 par un chasseur de déchets. On y découvre des batteries de voitures, laissées, en plein milieu d'espaces verts au Tampon, dans le quartier de Bras de Pontho. "La Réunion intensément plomb et authentiquement acide", indique la légende. Princesse Fraise et Prince Cuberdon se demandent donc à combien doit maintenant s'élever le compteur de la honte.

"Ne rien faire équivaut à laisser les sols s'imprégner d'acide et de plomb. Ces batteries échappent au circuit officiel des organismes s'occupant du recyclage", ajoutent-ils. Ils proposent de consigner les batteries. Une solution sans doute efficace pour ne pas observer de telles ordures sauvages dans la nature.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !