Éruption du 14 juillet :

Le cône volcanique baptisé "Piton Delmond"


Publié / Actualisé
En hommage à un ingénieur et amoureux du Piton de la Fournaise, disparu cette année, le cône volcanique de l'éruption du 14 juillet 2017 a été baptisé "Piton Delmond". Jean-Claude Delmond est passé par plusieurs observatoires volcanologiques et sismologiques français. Il a été responsable technique à l'OVPF et a contribué au développement de la surveillance du volcan réunionnais. Nous publions le communiqué conjoint de l'Observatoire, du Parc National et de la Cité du Volcan ci-dessous.
En hommage à un ingénieur et amoureux du Piton de la Fournaise, disparu cette année, le cône volcanique de l'éruption du 14 juillet 2017 a été baptisé "Piton Delmond". Jean-Claude Delmond est passé par plusieurs observatoires volcanologiques et sismologiques français. Il a été responsable technique à l'OVPF et a contribué au développement de la surveillance du volcan réunionnais. Nous publions le communiqué conjoint de l'Observatoire, du Parc National et de la Cité du Volcan ci-dessous.

Cette nomination a vocation à rendre hommage à l'un des ingénieurs, instigateurs, des observatoires volcanologiques et sismologiques français, Jean Claude Delmond, qui nous a quitté cette année.

Jean Claude Delmond était ingénieur d'études à l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) dans le service des Observatoires Volcanologiques et Sismologiques dont il a été pendant des années une véritable cheville ouvrière.

Après avoir dirigé pendant une dizaine d'années l’Observatoire de Tamanrasset, il a été successivement Responsable Technique de l'Observatoire de la Soufrière de Guadeloupe, puis du Piton de la Fournaise,

Responsable de l'Observatoire de Djibouti et a fini sa carrière à Paris en tant que Responsable
Technique de l'ensemble des Observatoires Volcanologiques et Sismologiques de l'IPGP. Grand passionné de volcanologie, amoureux du Piton de la Fournaise, il s'était énormément investi à l'Observatoire de la Plaine des Cafres lorsqu'il était responsable technique et a largement contribué au développement de la surveillance de ce volcan, qui est aujourd'hui l'un des volcans les mieux surveillés au monde.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !