MENU

Des gendarmes et leurs chiens sont arrivés à La Réunion (actualisé) :

Trois maîtres-chiens et leurs malinois à la recherche de Mathieu Caizergues


Posté par
Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Mathieu Caizergues trois gendarmes maîtres-chiens et leurs malinois sont arrivés à La Réunion ce lundi 2 octobre 2017. Les trois chiens spécialisés dans la recherche des personnes disparues vont participer activement aux opérations pour retrouver le jeune gendarme disparu il y a trois mois dans Mafate.
Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Mathieu Caizergues trois gendarmes maîtres-chiens et leurs malinois sont arrivés à La Réunion ce lundi 2 octobre 2017. Les trois chiens spécialisés dans la recherche des personnes disparues vont participer activement aux opérations pour retrouver le jeune gendarme disparu il y a trois mois dans Mafate.

 

Formés à Grammat, le principal centre de dressage et d'entraînement des chiens de la gendarmerie, les trois malinois sont déjà intervenus dans plusieurs pays. Ils sont formés pour retrouver des personnes disparues depuis plusieurs semaines et pour intervenir sur des terrains parfois hostiles en raison du relief et des conditions météo. Les maîtres-chiens et leurs malinois resteront une semaine à La Réunion. Ils devraient être héliportés dans les prochaines heures dans Mafate. C'est dans ce cirque que Mathieu Caizergues a officiellement été vu pour la dernière fois dans la montée de Mafate vers le Maïdo, entre la Brèche et Ticol le vendredi 23 juin dans l’après-midi. Il était en randonnée avec deux personnes, un gendarme de Saint-Paul et le mari d'une gendarme de la Possession. C'est dans cette brigade que le jeune gendarme mobile avait été affecté pour quelques mois.

Mathieu Caizergues n'est jamais revenu de cette randonnée. Ces deux compagnons ont ensuite été placés en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour non assistance à personne en danger. Ils avaient signalé sa disparition plus de trois heures après l'avoir vu sur un sentier de Mafate.

- Un espoir -

Malgré des recherches importantes auxquelles participent activement la mère, la famille et les amis du jeune homme, aucune trace de Mathieu Caizergues n'a été retrouvée depuis. Un espoir semble toutefois s'être dessiné le samedi 9 septembre lorsque des pique-niqueurs affirment l'avoir vu à la Crête dans les hauts de Saint-Joseph. Amaigri mais bien en vie, le jeune homme aurait été "formellement identifié" par ces témoins affirme la famille du gendarme. Les pique-niqueurs auraient donné une bouteille d'eau au jeune homme et ce dernier aurait laissé sur place un bidon vide.

L'objet a été remis à la gendarmerie et envoyé dans un laboratoire en Métropole. Les recherches en vue de trouver d'éventuelles traces d'ADN devraient "raisonnablement" être connues d'ici la fin du mois de septembre indiquent une source proche de l'enquête.

En attendant, les gendarmes poursuivent leurs recherches et Delphine Caizergues, la mère du jeune homme, et des proches sont revenus à La Réunion. Ils l'ont fait dès que les pique-niqueurs ont indiqué avoir vu le jeune homme. Ils placardent des affiches dans plusieurs secteurs de l'île. Ils explorent toutes les pistes. Une page Facebook  "Retrouvons Mat" est en ligne. Et Delphine Caizergues en est persuadée "je vais retrouver mon fils, j'en suis convaincue" dit-elle.

Lire aussi : "Mystère Mathieu Caizergues - L'ADN parlera "raisonnablement" d'ici la fin du mois"

Si vous avez des informations concernant Mathieu Caizergues, contactez la gendarmerie en composant le 17 ou en appelant la famille au 06 50 48 40 13.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Gigi, Posté
Il faut continuer les recherches ne rien lâcher si près du but certaine aussi qu on va le retrouver