Contrats aidés :

Jean-Hugues Ratenon : "La Réunion trop gentille"


Publié / Actualisé
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit suit au maintien du niveau de quota de contrats aidés en Guadeloupe et en Martinique. Le parlementaire indique que "La Réunion est trop gentille" par rapport aux deux autres territoires ultra-marins. Il appelle au boycott des Assises de l'Outre-mer. Nous publions son communiqué en intégralité.
Le député Jean-Hugues Ratenon réagit suit au maintien du niveau de quota de contrats aidés en Guadeloupe et en Martinique. Le parlementaire indique que "La Réunion est trop gentille" par rapport aux deux autres territoires ultra-marins. Il appelle au boycott des Assises de l'Outre-mer. Nous publions son communiqué en intégralité.

 

Nous apprenons qu'un protocole a été signé vendredi dernier en Guadeloupe, comme en Martinique, il y a 15 jours,  stipulant le maintient du quota de contrats aidés au même niveau que 2016.
Décision obtenue suite à la mobilisation durant plusieurs jours des syndicats,associations et des élus. La menace de boycott des assises de l'Outre-Mer était même a l'ordre du jour en Guadeloupe.


Ainsi donc, après la Martinique c'est la Guadeloupe qui obtient ce que nous demandons depuis juillet  à l'annonce de la baisse brutale du nombre de contrats aidés à la Réunion. La ministre Annick Girardin s'était vanté lors de sa visite dans notre Ile la semaine dernière d'avoir fait un effort exceptionnel en attribuant 300 contrats aidés (de 6 mois ) supplémentaires aux emplois verts , alors que c'était des miettes.


Pour justifier le protocole de Guadeloupe, la ministre de l'Outremer parle d'équité. Pourquoi donc alors à la Réunion l'équité est refusée. Drôle de traitement qui frôle la politique d'amateurisme voire le je m'en foutisme. Notre gentillesse,notre patience nous jouent des tours et laissent le champs libre à ce gouvernement  pour tout détruire et plonger encore plus La Réunion dans la crise structurelle. Le chômage s'aggrave,le pouvoir d'achat régresse et ce gouvernement enlève l'échelle avant de construire l'escalier. 

Nous Réunionnais devons REAGIR et vite.

Une table ronde,une réunion de concertation, qu'importe,mais les forces vives de notre Pays doivent se rencontrer le plus rapidement possible. Les représentants d'entreprises, face a la suppression de 6000 contrats programmées qui causeront leur fermeture.

Les associations d'aides a la personnes qui verront leur activité disparaître voire pour certaines toute la structure mourir après des dizaines d'années d'existence;

Les agriculteurs qui ne trouvent plus de main d'œuvre;

Les collectivités de la Réunion qui sont pénalisées dans leur fonctionnement;

Tous, mobilisons nous dans la rue comme en Guadeloupe et en Martinique. Boycottons les assises de l'outre Mer et toutes les actions de l'État....

La REUNION est en DANGER et nous FORCES VIVES devons agir en conséquence et le peuple nous en sera reconnaissant.

Jean Hugues RATENON 

Député de la Réunion

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Dielette, Posté
    C'est triste de voir et de lire autant de choses sur les réseaux sociaux, nout député la kour est entrain de se noyer dans un verre d'eau, il y a longtemps que j'ai lâché prise et compris que l'argent domine le monde. (Si notre présidente du Département arrive à se dépêtrer dans toute sa merde) alors je dirais que c'est normal que la nature se ligue contre les hommes. Attendons nos cyclones et on pourra comparaître ce qui sont comparables.