Le nouveau sénateur Michel Dennemont présidait son dernier conseil municipal :

René Mondon élu maire des Avirons


Publié / Actualisé
Après 30 ans à la mairie des Avirons, Michel Dennemont, fraîchement élu sénateur, doit laisser sa place. C'est son premier adjoint, René Mondon, qui lui succède en tant que maire. Une passation de pouvoir officialisée lors du conseil municipal de ce dimanche 22 octobre 2017.
Après 30 ans à la mairie des Avirons, Michel Dennemont, fraîchement élu sénateur, doit laisser sa place. C'est son premier adjoint, René Mondon, qui lui succède en tant que maire. Une passation de pouvoir officialisée lors du conseil municipal de ce dimanche 22 octobre 2017.

 

Non-cumul des mandats oblige, Michel Dennemont, maire des Avirons depuis 30 ans, ne peut garder son siège. Tête de liste de la "coalition réunionnaise", composée du LPA et d'une partie du Parti socialiste, il été élu sénateur le 24 septembre dernier, avec Nassimah Dindar, Viviane Malet et Jean-Lous Lagourgue. Il laisse donc sa place de maire à son premier adjoint René Mondon, dont la nomination reste sans surprise. Il devra également se séparer de l'un de ses deux mandats de conseiller municipal et régional.

Michel Fontaine, maire LR de Saint-Pierre, Nassimah Dindar, présidente du Département et sénatrice UDI, Thierry Robert, député LPA de Saint-Leu, ainsi que Bruno Domèn, maire LPA de Saint-Leu, ont assisté à l'élection.

Agé de 64 ans, le nouveau maire des Avirons a effectué ses études en métorpoles, avant d'être recruté par la Caisse d'allocations familiales de La Réunion. Ce dernier a pris sa retraite cette année. Il est élu en 1983 pour la première fois au conseil municipal avec Joseph Lacaille, puis se retrouve dans l'opposition de Michel Dennemont de 1987 à 1989. Dès lors il deviendra 3e adjoint du nouveau sénateur. En 1995 il est nommé 1er adjoint et le restera jusqu’en 2017, chargé des finances, de l’emploi et des affaires électorales. La même année, il est élu conseiller régional, fonction exercée pendant 11 ans. René Mondon n'est inscrit dans aucun parti depuis le début de son parcours politique.

jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !