Après 139 ans d'existence :

Bientôt la fin du téléphone fixe


Publié / Actualisé
Pour La Réunion le calendrier n'est pas encore défini mais à terme, l'île sera elle aussi concernée. L'opérateur Orange a décidé d'arrêter la commercialisation des abonnements au Réseau téléphonique commuté (RTC). Concrètement, cela signifiera qu'il faudra obligatoirement s'équiper d'une box pour appeler depuis une ligne fixe d'ici quelques années.
Pour La Réunion le calendrier n'est pas encore défini mais à terme, l'île sera elle aussi concernée. L'opérateur Orange a décidé d'arrêter la commercialisation des abonnements au Réseau téléphonique commuté (RTC). Concrètement, cela signifiera qu'il faudra obligatoirement s'équiper d'une box pour appeler depuis une ligne fixe d'ici quelques années.

Fini les prises T qui ornent les murs des foyers français. Tout passera désormais par une box internet. Dimanche 26 août, Le Parisien révélait que les téléphones branchés sur le réseau d’Orange, anciennement France Télécom, ne seront plus commercialisés à partir du 15 novembre. Quant au réseau RTC, dont les technologies ont principalement été déployées dans les années 80, il sera progressivement coupé, groupe de communes après groupe de communes entre 2023 et 2028. En France 9,4 millions de personnes sur les 20 millions d’utilisateurs seraient concernées.

Si ce calendrier est clair pour la métropole, il ne concerne par La Réunion et les Dom-Tom en général. Chez Orange, on indique qu’aucune décision n’a été prise mais que l’île sera forcement concernée à un moment où un autre. Il s’agit ainsi d’anticiper pour préparer les clients, précise l’opérateur puisqu’on se tourne vers un basculement de technologie.  En métropole, un accompagnement sera proposé, notamment pour les gramounes perdues, peu habituées aux nouvelles technologies. Orange leur promet des équipements simplifiés.

Technologie obsolète

Pour justifier cette décision, Michel Combot, directeur général de la Fédération française des Télécoms explique au Parisien que "cette technologie installée il y a 40 ans est devenue obsolète. Ces équipements arrivent en fin de vie." Les commutateurs par exemple, installés pour remplacer les opératrices sont trop anciens et tombent en panne. Problème : difficile de trouver des pièces de rechange pour une technologie vieille de 40 ans.

Le lent déclin du fixe s’accélère ainsi, la principale mutation de ces dernières années avait été la fin des cabines téléphoniques. A La Réunion, la toute dernière avait raccroché en décembre 2016.

nt/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !