[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Ils ne relâchent pas la pression :

Bourbon Bois : Les salariés ont décidé de maintenir la grève


Publié / Actualisé
Les salariés de l'entreprise se sont réunis en Assemblée Générale pour faire un point sur la rencontre de la délégation avec le sous-préfet et pour décider de la suite qu'ils donnent à leur mouvement. Ils ont pris leur décision : la grève continue tant que le dossier avec toutes le informations sur Bourbon Bois n'est pas transmis au procureur. En grève depuis lundi 10 septembre 2018, les salariés de Bourbon Bois ont été reçus en sous préfecture de Saint-Paul. Ils réclament le maintient d'activité de l'entreprise qu'ils estiment "viable". Ils réclament notamment l'ouverture d'une procédure de sauvegarde et la nomination d'un administrateur judiciaire. Ils ont en partie obtenu gain de cause, "un administrateur sera nommé dans les plus brefs délais" ont annoncé les délais syndicaux à l'issue de la rencontre. En début de matinée, les grévistes de cette entreprise portoise ont mené une opération escargot sur la quatre voies de l'ouest en direction de Saint-Paul. D'énormes bouchons se sont créés. Ils se sont résorbés en milieu de matinée. (Photo rb/www.ipreunion.com).
Les salariés de l'entreprise se sont réunis en Assemblée Générale pour faire un point sur la rencontre de la délégation avec le sous-préfet et pour décider de la suite qu'ils donnent à leur mouvement. Ils ont pris leur décision : la grève continue tant que le dossier avec toutes le informations sur Bourbon Bois n'est pas transmis au procureur. En grève depuis lundi 10 septembre 2018, les salariés de Bourbon Bois ont été reçus en sous préfecture de Saint-Paul. Ils réclament le maintient d'activité de l'entreprise qu'ils estiment "viable". Ils réclament notamment l'ouverture d'une procédure de sauvegarde et la nomination d'un administrateur judiciaire. Ils ont en partie obtenu gain de cause, "un administrateur sera nommé dans les plus brefs délais" ont annoncé les délais syndicaux à l'issue de la rencontre. En début de matinée, les grévistes de cette entreprise portoise ont mené une opération escargot sur la quatre voies de l'ouest en direction de Saint-Paul. D'énormes bouchons se sont créés. Ils se sont résorbés en milieu de matinée. (Photo rb/www.ipreunion.com).
  • IPR

    Ce live est à présent terminé - Merci d'avoir suivi cette actualité avec Imaz Press Réunion

  • IPR

    La réunion en sous préfecture est terminée.

    Les délégués syndicaux font le compte-rendu de la rencontre. Un admiistrateur sera nommé "dans les plus brefs délais". "Tous les personnels qui sont en chômage partiel reprennent le travail dès demain (mercredi)". "Le sous préfet nous a bien fait comprendre qu'il était pour que les travailleurs poursuivent l'activité de l'entrepriseé

    Les salariés prévoir de se réunir en assemblée générale pour décider s'ils poursuivent leur mouvement de grève.

    Regardez le compte-rendu de la réunion fait par les dirigeants syndicaux

     

  • IPR

    [PAROLES DE GRÉVISTES]

    Florilèges de déclarations de grévistes en attente de la poursuite de l'activité de leur entreprise

    "Le conflit s’enlise depuis 9 mois,, ça suffit". "Nous voulons être entendus par le préfet". "Bourbn Bois est viable, c'est certain"

     

  • IPR

    ["ON VEUT CONTINUER"]

    Pour les salairés sont en grève illimitée depuis ce lundi. Ils voudraient, "avoir un administrateur, une sorte de garde fou qui pourrait contrôler les comptes etc" de l'entreprise installée à La Réunion depuis 35 ans.

    Les grévistes espèrent qu'à l'issue de l'entretien à la sous préfectureun plan de sauvegarde soit établi afin de "trouver une solution pérenne"

    Regardez les explications d'Antoine Pinot Charbonnier, responsable des travaux d'amélioratin à Bourbon Bois
     

  • IPR

    [ REÇUS]

    Une délégation de grévistes accompagnés Clara Derfla de l'Union régionale 974 est reçue en sous préfefture. Les autres grévistes patientent devant les grilles du bâtiment et ils parlent. Ils expliquent qu'ils tiennent à leur entrepris. En moyenne les salariés ont entre 15 et 20 ans d'ancienneté à Bourbon Bois

    Ils regrettent que le dialogue soit rompu entre eux et le patron.

     

  • IPR

    [FIN DOPERATION, PAS DES BOUCHONS]

    L'opération escargot est terminée. Les grèvistes sont reçus en sous-préfecture. Les bouchons sont toujours en place

  • IPR

    Bouchon gigantesque dans le sens Saint-Denis-la Possession

    Un énrome bouchon s'est formé dans le sens Saint-Denis la Possession, il débute à la Grande Chaloupe. L'opération escargot des grévistes de Bourbon Bois entre Le Port et Saint-Paul se poursuit.  Regardez :

    Les salariés de l'entreprise Bourbon Bois doivent être reçus à 9h à la Sous-Préfecture de Saint-Paul.

  • IPR

    Tout est bloqué

    Depuis la sortie de la Route du littoral, tout est bloqué sur la quatre voies en direction de Saint-Paul. Reagrdez :

  • IPR

    Action coup de poing

    Les salariés de l’entreprise Bourbon Bois Bourbon ralentissent la quatre-voies depuis ce matin. Vers 8h30, il y avait déjà quatre kilomètres de bouchon selon la DRR. (Photo contributeur du groupe Facebook Radar 974)

À propos

Les salariés de Bourbon contestent le projet de plan social qui prévoit 44 licenciements sur un effectif de 62 personnes. Ils mènent une opération escargot entre le Port et Saint-Paul où ils ont rendez-vous en sous préfecture à 9 heures.

D'énormes bouchons se sont créés dans le sillage du convoi des grévistes. Vers 9 heures 30 l'embouteillage commençait au niveau de la Grande Chaloupe dans le sens la Possession - le Port. Ils ont commencé à se résorber en milieu de matinée.

Soutenus par le syndicat l'Union régionale  974, les salariés ont été reçus à la Sous-Préfecture de Saint Paul. Ils réclament notamment l'ouverture d'une procédure de sauvegarde et la nomination d'un administrateur judiciaire.

Spécialisé dans la construction de maisons individuelles, les fameuses Cases Tomi, et l'habitat social, Bourbon Bois a déjà été secoué par un mouvement de grève en mars dernier.

Lire aussi => Les salariés de Bourbon Bois "i tienbo i larg pa"

Lire aussi => La grève continue chez Bourbon Bois

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !