Jean-Marc Escalettes, directeur de Orange Réunion-Mayotte :

Un bilan positif et de nombreux objectifs pour les années à venir


Publié / Actualisé
Jean-Marc Escalettes, nouveau directeur de Orange Réunion-Mayotte, accueillait la presse ce jeudi 21 mars pour faire le bilan de la société de téléphonie, ainsi que pour discuter des objectifs pour les années à venir.
Jean-Marc Escalettes, nouveau directeur de Orange Réunion-Mayotte, accueillait la presse ce jeudi 21 mars pour faire le bilan de la société de téléphonie, ainsi que pour discuter des objectifs pour les années à venir.

Globalement, c’est un bilan positif qui est ressorti du discours de Jean-Marc Escalettes. " J’ai réellement été étonné à mon arrivée du niveau de réseau exceptionnel " a-t-il déclaré. Aujourd’hui, La Réunion est le troisième département français en matière de déploiement de la fibre optique, qui a démarré en 2015. " Orange est par ailleurs responsable du branchement d’une prise sur deux de l’île " a-t-il souligné. En matière de qualité du réseau mobile, Orange serait aussi le premier, et compte le rester dans les années à venir, bien que SFR soit légèrement en tête concernant le nombre d’abonnés.

Les objectifs pour les années à venir sont nombreux. Tout d’abord, surpasser la promesse d’avoir fibré le territoire avant 2020. " C’était l’objectif que nous nous étions fixés, je peux dès à présent vous annoncer avec confiance que nous devrions surpasser cet objectif, pour arriver à une couverture de quasiment 100% d’ici 2022 " s’est réjoui Jean-Marc Escalettes. La Réunion devrait donc devenir le premier département français en matière de fibre optique.

De possibles ouvertures de postes

Du côté de la téléphonie mobile, Orange veut continuer à densifier son réseau et la portée du data. " L’utilisation des smartphones est en évolution constante, les utilisateurs en attendent toujours plus, explique le nouveau directeur, il faut que nous soyons en capacité de suivre ces demandes ". Il garantit par ailleurs que toutes les nouvelles technologies seraient importées sur l’île, immédiatement et non " avec dix ans de retard ".

L’assistance client devrait par ailleurs être elle aussi transformée et renforcée. " Les besoins des clients évoluent, ils souhaitent désormais des offres simples, digitales et surtout personnalisables " a-t-il expliqué. Orange devrait donc se diriger vers cette gestion de l’offre, tout en prenant soin de ne pas abandonner les services tels que le SAV.

Finalement, des ouvertures de postes sont éventuellement à prévoir sur l’île. " En 2018, nous avons pu créer 200 nouveaux postes grâce au développement d’Orange, il n’est donc pas à exclure que de nouvelles opportunités pourraient s’ouvrir dans l’avenir " a conlu Jean-Marc Escalettes.

Regardez notre inteview avec ce dernier ci-dessous

as/www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)